5 281.29 PTS
-0.22 %
5 274.00
+0.32 %
SBF 120 PTS
4 220.10
-0.24 %
DAX PTS
12 592.35
-0.17 %
Dowjones PTS
22 349.59
+0.21 %
5 932.32
+0.47 %
Nikkei PTS
20 296.45
+0.52 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Photos de Kate Middleton seins nus: la justice rend sa décision

| AFP | 304 | Aucun vote sur cette news
Kate Middleton, duchesse de Cambridge, le 18 mars 2017 à Saint-Denis près de Paris
Kate Middleton, duchesse de Cambridge, le 18 mars 2017 à Saint-Denis près de Paris ( GABRIEL BOUYS / AFP/Archives )

La poitrine de la duchesse exposée sur papier glacé avait choqué la couronne britannique: la justice française se prononce ce mardi dans l'affaire des photos seins nus de Kate Middleton publiés en 2012 dans le magazine people Closer.

Vingt ans après la mort de Diana au terme d'une course-poursuite avec des paparazzi, son fils William, deuxième dans l'ordre de succession au trône, et son épouse, Kate Middleton, réclament une somme astronomique: 1,5 million d'euros de dommages et intérêts. A la hauteur du "choc" suscité par la diffusion des photos, avait expliqué leur avocat.

Lors de l'audience, début mai, devant le tribunal correctionnel de Nanterre, Me Jean Veil avait lu une lettre dans laquelle le prince William dénonçait des faits "particulièrement douloureux car ils nous rappellent le harcèlement à l'origine du décès de (sa) mère".

Le procureur avait pour sa part réclamé des amendes "très significatives" contre deux représentants de Closer - Laurence Pieau, directrice de la rédaction, et Ernesto Mauri, directeur de publication - et contre deux paparazzi de l'agence parisienne Bestimage, Cyril Moreau, 32 ans, et Dominique Jacovides, 59 ans, soupçonnés d'avoir pris ces photos. Les deux photographes nient toute implication.

Tous sont poursuivis pour atteinte à l'intimité de la vie privée ou complicité.

Dominique Jacovides est par ailleurs l'un des photographes réguliers qui suivent Emmanuel Macron pour l'agence Bestimage, dirigée par Michèle Marchand, dite "Mimi", une figure du milieu people présentée comme une conseillère de l'ombre du couple présidentiel.

- "Intérêt légitime" -

Les images publiées le 14 septembre 2012 dans Closer montraient Kate et William au bord de la piscine d'un luxueux domaine du Luberon. La duchesse n'y porte qu'un bas de maillot de bain.

Lors du procès, les avocats de Closer avaient invoqué l'"intérêt légitime" de cette publication qui véhicule "une image valorisante du couple".

Rapidement après leur parution, Kate et William avaient obtenu de la justice civile française l'interdiction de la cession et de toute nouvelle diffusion des photos litigieuses et avaient porté plainte.

Une semaine avant Closer, le 7 septembre 2012, le journal régional La Provence avait publié une photo de la duchesse en maillot de bain.

Pour cette photo qui "sans être indécente, sans être vulgaire", ne devait néanmoins "pas paraître", le procureur a requis des amendes avec sursis contre Marc Auburtin, alors directeur de publication du quotidien régional, et Valérie Suau, la photographe. Et le couple princier leur a demandé 50.000 euros de dommages et intérêts.

"Pour nous, c'était un honneur de les avoir dans la région", avait soufflé la photographe à la barre, lors de l'audience. "Ils n'étaient pas nus, il faisait bon. Ça ne m'a pas choquée."

Le tribunal, qui devait initialement rendre son jugement le 4 juillet, avait décidé de proroger sa décision.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 15 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

SUR LE MÊME SUJET
Publié le 04/07/2017

Catherine, duchesse de Cambridge, le 3 juillet 2017 à Wimbledon près de Londres ( Gareth FULLER / POOL/AFP )Le tribunal correctionnel de Nanterre rendra le 5 septembre sa décision dans…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/09/2017

Lors de l’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d'Ubisoft, ces derniers ont approuvé toutes les résolutions à l'ordre du jour. Ils ont notamment approuvé le renouvellement des mandats…

Publié le 22/09/2017

La société Edify a conclu la totalité du capital de Thermo Technologies, holding de contrôle de Thermocompact, conformément à sa stratégie d'investissement dans des entreprises de taille…

Publié le 22/09/2017

Trigano a acquis 85% du capital de la société Protej d.o.o, propriétaire du Groupe Adria. Les 15% restants sont conservés par l'équipe de management d'Adria et pourront être acquis par Trigano…

Publié le 22/09/2017

      Information Réglementée                                                              …

Publié le 22/09/2017

Alstom a confirmé l'existence de discussions avec Siemens relatives à un possible rapprochement entre Alstom et la division Mobility de Siemens. "Aucune décision finale n'a été prise, les…

CONTENUS SPONSORISÉS