En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 062.30 PTS
-
6 084.50
-
SBF 120 PTS
4 794.12
-
DAX PTS
13 664.00
-0.91 %
Dow Jones PTS
29 219.98
-0.44 %
9 627.83
-0.94 %

Le Sinn Fein aux portes du pouvoir après une percée historique aux élections en Irlande

| AFP | 505 | 4.50 par 2 internautes
La cheffe du Sinn Fein Mary Lou McDonald (C) célèbre sa victoire aux élections législatives le 9 février 2020 à Dublin
La cheffe du Sinn Fein Mary Lou McDonald (C) célèbre sa victoire aux élections législatives le 9 février 2020 à Dublin ( Ben STANSALL / AFP )

Le Parti républicain Sinn Fein, partisan d'un réunification de l'Irlande, est arrivé en tête du vote populaire aux élections législatives de samedi, une percée historique qui bouscule les deux grands partis de centre-droit jusqu'ici habitués à se partager le pouvoir.

A l'issue du premier tour du décompte entamé dimanche, le Sinn Fein, longtemps considéré comme la branche politique de l'IRA, a été placé en tête de liste par 24,5% des électeurs, devant le Fianna Fail avec 22,2% et le Fine Gael du Premier ministre sortant Leo Varadkar avec 20,9%.

"Le Sinn Fein a gagné les élections,, nous avons remporté le vote populaire, c'est une victoire historique", s'est réjouie, extatique, Mary Lou McDonald, cheffe du Sinn Fein et star de ce scrutin, lors d'une promenade dans le centre de Dublin lundi.

"Je pourrais bien être le prochain Taoiseach (chef du gouvernement en gaélique)!", a-t-elle lancé à ses supporters en liesse, posant avec un bébé ou jonglant avec des fruits pour les photographes.

Le Sinn Fein, parti de gauche qui milite pour la réunification de la province britannique d'Irlande du Nord avec la République d'Irlande, a longtemps fait figure de paria en raison de ses liens avec l'IRA, organisation paramilitaire opposée à la présence britannique en Irlande du Nord, dont il était la vitrine politique.

Mais Mary Lou McDonald, 50 ans, a réussi à le dédiaboliser, menant une campagne percutante en appuyant sur les failles du gouvernement dans les domaines du logement et de la santé.

Reste désormais à voir comment l'arithmétique électorale répartira les 160 sièges de députés que compte le Dail, la chambre basse du Parlement irlandais. En raison du complexe mode de scrutin, sa composition ne sera connue qu'après le décompte total, qui peut prendre plusieurs jours.

Les électeurs ne votent pas pour une liste constituée, mais élaborent leur propre liste en classant les candidats par ordre de préférence.

Elections législatives en Irlande
Elections législatives en Irlande ( / AFP )

Mais d'ores et déjà, il sera difficile d'ignorer le Sinn Fein dans les calculs de coalition.

Le Fianna Fail reste le parti le mieux placé pour emporter le plus de sièges à la chambre basse car le Sinn Fein n'a présenté que 42 candidats, environ deux fois moins que les deux grands partis centristes.

Le grand perdant est le Fine Gael du Premier ministre, qui devrait perdre plusieurs sièges après trois ans au pouvoir.

Une semaine après la sortie du Royaume-Uni de l'Union européenne, il a axé sa campagne sur le Brexit, l'Irlande et ses 4,9 millions d'habitants se trouvant en première ligne.

Leo Varadkar a mis en avant son rôle dans la mise au point d'une solution évitant le retour à une frontière physique entre les deux Irlande. Mais sa stratégie a échoué, le logement et la santé ayant été jugés largement prioritaires par les électeurs, selon un sondage.

Quelles alliances ?

Le Sinn Fein doit donc chercher à faire des alliances s'il veut pouvoir former un gouvernement de coalition.

"Les gens qui ont voté Sinn Fein ont voté pour que le Sinn Fein soit au gouvernement, donc nous avons ouvert des discussions et pris contact avec les dirigeants" des petits partis de gauche comme les Verts ou les Sociaux démocrates, a dit lundi Mary Lou McDonald.

Le chef du Fianna Fail, Micheal Martin (C), s'exprime devant la presse le 9 février 2020 à Cork
Le chef du Fianna Fail, Micheal Martin (C), s'exprime devant la presse le 9 février 2020 à Cork ( Paul Faith / AFP )

"C'est une message très clair aux deux partis traditionnels de l'establishment, leur domination est terminée, les gens veulent une autre politique", a-t-elle lancé, combative.

Le Fianna Fail comme le Fine Gael avaient jusqu'ici exclu de former une coalition avec le Sinn Fein, en raison de ses liens avec l'IRA.

Leo Varadkar a réaffirmé sa position, mais le chef du Fianna Fail, Micheal Martin, a semblé assouplir la sienne. Tout en soulignant qu'il y avait une "incompatibilité" politique sur certains sujets avec le Sinn Fein, il a refusé devant la presse de répéter son opposition à une alliance.

Tous deux ont été réélus dimanche, mais pas au premier tour de décompte, contrairement à Mary Lou McDonald.

Les négociations pour former un gouvernement de coalition pourraient prendre des semaines voire des mois. Après les dernières élections, en 2016, il avait fallu plus de deux mois pour qu'un gouvernement soit formé.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
2 avis
Note moyenne : 4.50
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2020

Ces deux lignes de crédit ont une durée de 5 ans, avec deux extensions possibles d'un an chacune...

Publié le 20/02/2020

La période de souscription s'ouvre le 20 février...

Publié le 20/02/2020

Le nitrure de gallium (GaN) est un matériau semiconducteur à large bande...

Publié le 20/02/2020

Roche Bobois a annoncé la signature d'une lettre d'intention non engageante avec son principal franchisé américain en vue du rachat en 2020 de trois magasins franchisés Roche Bobois sur la Côte…

Publié le 20/02/2020

Valeo a dévoilé jeudi soir ses résultats 2019. Ainsi, l’équipementier automobile a dégagé l'an dernier un bénéfice net (part du groupe) de 313 millions d'euros (-43%) et une marge…