En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 085.95 PTS
+0. %
6 082.00
-
SBF 120 PTS
4 813.34
+0. %
DAX PTS
13 783.89
-
Dow Jones PTS
29 398.08
-0.09 %
9 623.58
+0. %
1.083
-0.06 %

Patinage: Gailhaguet affirme qu'il démissionnera "si c'est le seul moyen de débloquer"

| AFP | 255 | Aucun vote sur cette news
Le président de la Fédération française des sports de glace Didier Gailhaguet en conférence de presse le 5 février 2020 à Paris
Le président de la Fédération française des sports de glace Didier Gailhaguet en conférence de presse le 5 février 2020 à Paris ( FRANCK FIFE / AFP )

"Si je suis celui qui doit démissionner parce que c'est le seul moyen de débloquer, bien sûr que je le ferai", a déclaré le président de la Fédération française des sports de glace (FFSG) Didier Gailhaguet jeudi, en plein scandale de violences sexuelles dans le patinage.

"Si je suis celui qui doit démissionner parce que c'est le seul moyen de débloquer, bien sûr que je le ferai", a affirmé Gailhaguet, invité de l'émission "C à vous", sur France 5, jeudi soir.

"Mais par contre je voudrais avoir dit ce que j'ai encore à dire, qui n'est pas tout à fait terminé", a-t-il complété.

La ministre des Sports Roxana Maracineanu a appelé Gailhaguet à la démission en avançant "sa responsabilité morale et personnelle" lundi, quelques jours après les accusations de viols et d'agressions sexuelles formulées à l'encontre de trois entraîneurs par quatre ex-patineuses, dont l'ancienne championne Sarah Abitbol notamment.

Le patron du patinage français y a répondu en disant qu'il attendrait la fin de l'enquête administrative engagée par Maracineanu "avant de prendre une décision".

"Logiquement, c'est après avoir fait une enquête qu'on détermine les coupables. Là, on désigne un coupable et ensuite on dit: +Je mets en place une enquête+. Dans la démarche, je trouve que ce n'est pas être respectueux", a-t-il estimé.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/02/2020

CGG annonce ce jour avoir finalisé l'arrêt définitif de son activité d'acquisition de données sismiques terrestres après la fin du dernier contrat...

Publié le 18/02/2020

Accor, l'un des leaders mondiaux de l'hôtellerie, et Visa, leader mondial des paiements numériques, annoncent aujourd'hui la conclusion d'un...