5 176.61 PTS
+0.71 %
5 159.50
-0.33 %
SBF 120 PTS
4 136.55
+0.73 %
DAX PTS
12 263.86
+0.71 %
Dowjones PTS
22 024.87
+0.12 %
5 917.42
+0.16 %
Nikkei PTS
19 729.28
+0.00 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Paris, ville bruyante, cherche à traquer le bruit

| AFP | 147 | Aucun vote sur cette news
Trafic nocturne sur les Champs-Elysées à Paris, le 24 novembre 2016
Trafic nocturne sur les Champs-Elysées à Paris, le 24 novembre 2016 ( PHILIPPE LOPEZ / AFP/Archives )

Une "ville n'est belle que si elle est silencieuse", assure Christian Hugonnet, fervent militant anti-bruit. Et Paris, ville dense et minérale, où pétaradent les scooters et manquent les espaces verts, est bruyante, et tente de moins l'être.

Pour le président de la Semaine du son, une campagne annuelle de sensibilisation au son, "Paris connaît plein d'incohérences acoustiques", avec ses bâtiments, gares, quais, faits de béton ou de pierre, où le "son rebondit et s'amplifie".

Et a "vingt ans de retard par rapport à Tokyo" sur l'utilisation des bitumes "silencieux", qui absorbent le bruit, ajoute le militant, pour qui "les Parisiens ne savent plus écouter le silence".

Avec en tête, la place de la République, espace de plus de trois hectares au coeur de la capitale couvert depuis 2013 d'une vaste dalle de béton : "C'est une catastrophe sur le plan des nuisances sonores", déplore-il, "un générateur de bruit car la pierre lisse réfléchit tous les sons".

Une manifestation à Paris, place de la République, le 5 mars 2017
Une manifestation à Paris, place de la République, le 5 mars 2017 ( Martin BUREAU / AFP/Archives )

Il y a aussi le problème des quais de Seine, entre le Louvre et le port de l'Arsenal, engorgés depuis la fermeture de la voie Georges-Pompidou sur la rive droite, rendue depuis un an aux piétons pour lutter contre la pollution de l'air.

"Il y a un doublement de l'énergie sonore sur les quais hauts la nuit", affirme Fanny Mietlicki, directrice de Bruitparif, l'observatoire du bruit en Ile-de-France.

"Cela nous pourrit la vie! Normalement, au mois d'août, c'est un petit village tellement c'est calme, alors que là, on dirait qu'on est en plein mois de septembre", s'emporte Antoine Py, bouquiniste depuis 20 ans sur le quai du Louvre.

De l'autre côté du trottoir, les "clients ne veulent plus rester en terrasse à cause du bruit", se désole la gérante d'une crêperie, alors que le serveur d'une brasserie voisine avoue en devenir "presque agressif avec les touristes tellement on est fatigué par ce bazar".

- Un coût de 3 millions d'euros -

La Ville de Paris "a pris longtemps le phénomène du bruit comme une fatalité, au profit de la qualité de l'air", déplore Mme Mietlicki, qui regrette également que les Parisiens se tournent encore vers les deux-roues plutôt que de privilégier les transports en commun.

Selon Bruitparif, près de 22% des Parisiens sont touchés par les nuisances sonores. Dans un questionnaire, les habitants ont précisé être surtout gênés par la circulation des deux-roues.

Des voitures sur le périphérique de Paris, le 8 décembre 2016
Des voitures sur le périphérique de Paris, le 8 décembre 2016 ( JACQUES DEMARTHON / AFP/Archives )

Toujours selon cet observatoire, le bruit coûte trois millions d'euros par an à Paris, en raison des problèmes sanitaires qu'il provoque (difficultés de sommeil, de concentration, de fatigue ou de stress).

Selon Célia Blauel, adjointe écologiste à l'environnement de la maire PS de Paris Anne Hidalgo, le bruit est "l'une des priorités de la Ville". Un plan de prévention du bruit dans l'environnement (PPBE), fort de 39 actions tournées vers le logement ou l'espace public, a été mis en place en 2015.

"D'ici à 2020, 30% du périphérique sera couvert d'un bitume qui absorbe le bruit", dit-elle.

Dans Paris, trois axes vont être couverts de ce bitume "d'ici 2018. Nous avons déjà décidé pour l'avenue Général Leclerc (XIVe arrondissement) et je milite pour couvrir les quais hauts", assure l'élue.

Les associations militantes sont également consultées sur le réaménagement en cours de grandes places de la capitale.

"Bruit ou pas bruit, je suis pour la végétalisation et pour qu'on pète le bitume", s'exclame l'élue.

Mais il faut aussi que "l’État commence à se coller au problème", ajoute l'adjointe en plaidant notamment pour un abaissement des vitesses en ville et des normes de décibels pour les deux-roues, "insupportables surtout la nuit".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS*

en Chèques-Cadeaux !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 31 août 2017

CODE OFFRE : ETE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, joignez le coupon ou saisissiez le code offre : ETE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2017

Global EcoPower, constructeur de centrales de production d’électricité à partir d’énergies renouvelables, confirme la distribution d’actions gratuites à tous les actionnaires, à raison de…

Publié le 16/08/2017

A 11h00 en zone euroInflation définitive de juillet.Balance commerciale de juin.13h30 en zone euroCompte rendu de la dernière réunion de politique monétaire de la BCEA 14h30 aux Etats-UnisIndice…

Publié le 16/08/2017

L'attribution gratuite concernera toutes les actions détenues à la clôture de la séance du 23 août

Publié le 16/08/2017

L'accord, conclu avec un acteur chinois majeur des Telecom & Media, s'accompagne d'une prise de participation minoritaire au capital de myDevices pour un montant de 3,5 millions de dollars

Publié le 16/08/2017

Information relative au nombre total de droits de vote et d'actions composant le capital social     16 août 2017     CROSSJECT (ISIN : FR0011716265 ; Mnémo :…

CONTENUS SPONSORISÉS