En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 215.85 PTS
+0.38 %
5 210.00
+0.31 %
SBF 120 PTS
4 136.68
+0.39 %
DAX PTS
11 457.70
+0.30 %
Dowjones PTS
26 031.81
+0.70 %
7 090.63
+0.79 %
1.133
-0.04 %

Paris-SG: la défaite qu'il fallait?

| AFP | 159 | Aucun vote sur cette news
L'entraîneur du Paris-SG, Thomas Tuchel (d), s'adresse à l'arbitre Clement Turpin (g), lors du match de Ligue 1 face à Lyon, à Decines-Charpieu, le 3 janvier 2019
L'entraîneur du Paris-SG, Thomas Tuchel (d), s'adresse à l'arbitre Clement Turpin (g), lors du match de Ligue 1 face à Lyon, à Decines-Charpieu, le 3 janvier 2019 ( JEFF PACHOUD / AFP )

"Je ne suis pas inquiet". Après le premier revers en Ligue 1 cette saison du Paris SG, à Lyon (2-1), l'entraîneur Thomas Tuchel et sa star Kylian Mbappé ont affirmé d'une même voix leur sérénité, à neuf jours de Manchester United en C1. En toute sincérité?

. Sans Neymar, c'est plus dur

"Je n'ai pas de deuxième Neymar." L'aveu de Thomas Tuchel résonne en écho dans le chantier de l'animation offensive, insuffisante à Lyon en l'absence du maître à jouer brésilien, blessé au pied droit et forfait jusqu'en avril.

La grande fête lundi soir du 27e anniversaire de "Ney" dans la capitale redonnera le sourire à ceux qui ont "manqué de précision" devant Anthony Lopes dimanche. Mbappé a été le plus maladroit, alors qu'Edinson Cavani s'est peu montré, peut-être inhibé par la quasi absence de connexion avec son compère d'attaque.

"C'est compliqué, oui, de jouer sans Neymar. Il faut accepter, a expliqué Mbappé. L'an dernier, il a aussi été blessé et il serait bien de ne pas refaire les mêmes erreurs, sinon cela voudrait dire que l'on n'a rien appris." Mais qui pour le remplacer? Et surtout avec quel milieu pour soutenir les attaquants?

. Mercato raté et milieu en difficulté

La "banque parisienne", comme raillée par les supporters lyonnais avant la rencontre, peut jouir d'un budget inégalé en France, et se plaindre de son manque d'effectif - au milieu, surtout. A Lyon, Tuchel a payé le mercato d'hiver raté, avec l'arrivée d'un seul joueur (Paredes) sur les deux qu'il réclamait.

Le milieu du Paris-SG, Julian Draxler, en lutte avec l'attaquant de Lyon, Tanguy NDombélé, lors du match de Ligue 1 à Decines-Charpieu, le 3 février 2019
Le milieu du Paris-SG, Julian Draxler, en lutte avec l'attaquant de Lyon, Tanguy NDombélé, lors du match de Ligue 1 à Decines-Charpieu, le 3 février 2019 ( ROMAIN LAFABREGUE / AFP )

Il a utilisé trois joueurs à contre-emploi, les défenseurs Dani Alves et Marquinhos, ainsi que le milieu offensif Julian Draxler, dans un 4-4-2 qui n'a pas résisté longtemps face à l'intensité de Tanguy Ndombélé ou Memphis Depay, entre autres.

L'ancien coach de Dortmund, capable de coups tactiques pendant un match, a même semblé à court d'idées pour densifier cette zone... De quoi pousser vers la réintégration d'Adrien Rabiot, mis au ban par la direction après l'échec des négociations sur sa prolongation de contrat?

"Il faut arrêter de se tirer une balle dans le pied avec Rabiot, c'est un joueur exceptionnel. (...) Tu risques de perdre la Ligue des champions parce qu'un joueur n'a pas voulu prolonger son contrat? (...) Ca devient ridicule", a déclaré à l'Equipe l'ancien coach du PSG Laurent Fournier.

. Une "mentalité" en question

A Old Trafford le 12 février, il faudra monter le curseur de "l'agressivité", a prévenu Tuchel. Car dans le Rhône, dans un spectaculaire match à l'intensité de Ligue des champions, les Parisiens ont laissé une image mitigée, notamment au cours d'une première période durant laquelle ils ont subi.

Le défenseur et capitaine du Paris-SG, Thiago Silva (d), fait une faute sur l'attaquant de Lyon, Moussa Dembélé, lors du match de Ligue 1 à Decines-Charpieu, le 3 janvier 2019
Le défenseur et capitaine du Paris-SG, Thiago Silva (d), fait une faute sur l'attaquant de Lyon, Moussa Dembélé, lors du match de Ligue 1 à Decines-Charpieu, le 3 janvier 2019 ( JEFF PACHOUD / AFP )

Le capitaine Thiago Silva, pourtant auteur d'une saison de roc, a incarné dimanche cette certaine fragilité mentale, en étant fautif sur le 1er but, avec son mauvais marquage sur Moussa Dembélé, et le 2e, en faisant la faute qui a conduit au penalty.

"Cela fait du bien de jouer des matches comme cela. Affronter des équipes qui jouent est la meilleure façon de nous préparer pour les échéances qui arrivent", veut rassurer Mbappé. La défaite qu'il fallait avant Manchester? Le PSG a deux matches - de nouveau à Lyon, mais cette fois contre Villefranche (N1) en Coupe de France mercredi et contre Bordeaux samedi - pour montrer qu'il a retenu la leçon.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/02/2019

Mise à disposition du Document de Référence 2018 (Rapport financier 2018 inclus)       Bezons, 22 février 2019 - Atos, un leader international de la transformation numérique, a…

Publié le 22/02/2019

Balyo annonce que son Conseil d’Administration, réuni ce jour, a décidé de procéder à l’émission d’environ 11,75 millions de Bons de Souscription d’Actions (« BSA ») attribués…

Publié le 22/02/2019

Vallourec annonce la création d'un nouveau Comité spécialisé, chargé d'assister le Conseil de Surveillance dans le suivi des questions de responsabilité sociale, environnementale et sociétale…

Publié le 22/02/2019

Touax a enregistré en 2018 un chiffre d'affaires de 154,5 millions d'euros, en repli de près de 9%. A périmètre et devises constants, il recule de 6,6%. Le chiffre d’affaires locatif annuel…

Publié le 22/02/2019

Au cours de 2018, les produits des activités de Touax s'établissent à 154,5 ME et 158,4 ME à périmètre et devises constants contre 169,7 ME en 2017,...