5 382.30 PTS
+0.55 %
5 377.00
+0.56 %
SBF 120 PTS
4 282.73
+0.51 %
DAX PTS
13 011.91
-0.02 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Paris organisera les jeux Olympiques 2024, Los Angeles ceux de 2028

| AFP | 91 | Aucun vote sur cette news
Le coprésident de Paris 2024 Tony Estanguet s'exprimant devant la 131e session du CIO à Lima, le 13 septembre 2017
Le coprésident de Paris 2024 Tony Estanguet s'exprimant devant la 131e session du CIO à Lima, le 13 septembre 2017 ( Fabrice COFFRINI / AFP )

Le Comité international olympique (CIO) a officialisé mercredi à Lima l'attribution des jeux Olympiques 2024 à Paris et de l'édition suivante, en 2028, à Los Angeles au terme d'un vote à l'unanimité validant l'accord trouvé entre les deux villes.

Paris, battue pour 1992, 2008, 2012, n'avait plus accueilli les JO depuis 1924 après l'édition de 1900, alors que Los Angeles a organisé les Jeux en 1932 et 1984.

Les deux métropoles étaient à l'origine candidates pour l'édition 2024. Comme Hambourg, Rome et Budapest. Après le renoncement de ces dernières, le CIO a oeuvré pour organiser, à Lima, une double attribution, 2024 et 2028, afin de ne pas éliminer l'une de ces "deux excellentes candidatures", selon le président de l'instance, Thomas Bach.

En juillet, alors que la capitale française restait inflexible sur 2024, Los Angeles avait renoncé à cette édition pour reporter sa candidature sur 2028.

les 84 membres du CIO présents au Pérou ont tous validé cette répartition qui rassure l'institution olympique confrontée à une pénurie de candidatures.

Au terme de l'accord tripartite conclu entre les deux villes et le CIO, Los Angeles recevra 1,8 milliard de dollars (1,5 milliard d'euros), soit 100 millions de plus que la capitale française.

Les deux comités de candidature ont promis des Jeux modestes, reposant majoritairement sur les infrastructures existantes et dotés de budgets nettement inférieurs à ceux observés sur les dernières éditions: 6,6 milliards d'euros pour Paris, pour 4,5 milliards à Los Angeles, alors que les Jeux de Londres-2012 et de Rio-2016 avaient dépassé les 11 milliards de dépenses.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/11/2017

Retournement de situation à venir dans le dossier Hispasat?

Publié le 23/11/2017

Atos a tenu le Conseil scientifique d''Atos Quantum', premier programme industriel d'informatique quantique en Europe...

Publié le 23/11/2017

Paris, 23 novembre 2017 - Atos, leader international de la transformation digitale, a tenu aujourd'hui le Conseil scientifique d' « Atos Quantum », le premier programme…

Publié le 23/11/2017

Bryan Garnier maintient son conseil 'neutre' et sa fair value de 21 euros sur Veoila après un roadshow au Luxembourg...

Publié le 23/11/2017

La visibilité se dégage

CONTENUS SPONSORISÉS