En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 924.89 PTS
-1.21 %
4 944.0
+0.70 %
SBF 120 PTS
3 923.96
-
DAX PTS
11 066.41
-
Dowjones PTS
24 465.64
-2.21 %
6 526.96
+0.00 %
1.139
+0.26 %

Open d'Australie: Garcia éliminée en 8e, plus de Français en lice

| AFP | 218 | Aucun vote sur cette news
La Française Caroline Garcia battue par l'Américaine Madison Keys en 8e de finale de l'Open d'Australie, le 22 janvier 2018 à Melbourne
La Française Caroline Garcia battue par l'Américaine Madison Keys en 8e de finale de l'Open d'Australie, le 22 janvier 2018 à Melbourne ( Greg Wood / AFP )

Caroline Garcia a reconnu qu'elle avait encore "beaucoup de chemin à faire" pour s'installer parmi les candidates aux grands titres, après son élimination dès les huitièmes de finale de l'Open d'Australie par l'Américaine Madison Keys, 6-3, 6-2, lundi à Melbourne.

Cette défaite n'est pas une énorme contre-performance car Keys serait bien plus haut que son 20e rang mondial si elle n'avait pas été blessée l'an dernier. C'est plutôt sa place de finaliste du dernier US Open qui situe son niveau.

Mais la manière, en revanche, pose problème. Débordée par la puissance de Keys au service (9 aces) et du fond du court, la Française n'a jamais rivalisé, à part au tout début du match. La partie, sans suspense, n'a duré qu'1h 08 min.

"Ma performance est décevante. Au service, ce n'était pas à la hauteur. Je n'ai pas passé beaucoup de premières balles et je me suis fait agresser. Je n'ai pas réussi à mettre mon jeu en place. Tous mes matchs depuis le début du tournoi ont été un peu limite et moyens. Il fallait que je monte mon niveau et je n'ai pas réussi à le faire", a-t-elle reconnu.

Garcia avait franchi ses trois premiers tours difficilement contre des joueuses classées au-delà de la 50e place mondiale. Elle était passée à deux points de la défaite dans son deuxième match contre la jeune Tchèque Marketa Vondrousova, 18 ans.

- 'A sens unique' -

Face à Keys, la Française a fait brièvement illusion en breakant d'entrée, mais elle a perdu son service dès le jeu suivant. La suite a été un match "à sens unique", comme elle l'a reconnu elle-même. L'Américaine a dicté la plupart des échanges et réussi plus de trois fois plus de coups gagnants du fond du court (22 à 6). "J'aurais voulu au moins être dans le match pour qu'il y ait un combat", a regretté Garcia, déçue d'avoir montré "trop de retenue dans certaines frappes".

Sur le papier, la Lyonnaise, âgée de 24 ans, continue sa progression avec ce premier huitième de finale à l'Open d'Australie, qui va lui valoir de monter de la 8e à la 7e place mondiale dans huit jours.

Mais les attentes étaient bien plus élevées, du moins celles de "l'extérieur", comme elle dit, après ses excellents résultats de l'automne (deux titres en Asie et une demi-finale au Masters). "La fin du tournoi est encore très loin", a-t-elle constaté.

La N.1 française a refusé de parler d'un éventuel retour en Fed Cup pour le match du premier tour contre la Belgique, les 10 et 11 février à Mouilleron-le-Captif.

Sa décision de faire l'impasse sur la campagne 2017 avait fait couler beaucoup d'encre et avait débouché sur une fâcherie avec ses coéquipières.

"Pour le moment, je rumine mon match. Laissez-moi ruminer tranquille", a-t-elle dit, sans acrimonie, après son élimination.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2018

Axa a annoncé le succès d’une offre secondaire de 60 millions d'actions de sa filiale américaine AXA Equitable Holdings (EQH), à 20,25 dollars américains par action, et la cession à EQH de 30…

Publié le 21/11/2018

Dans le cadre du renouvellement de son équipe dirigeante menée par le conseil d’administration, Airbus a nommé Dominik Asam (49 ans) pour succéder à Harald Wilhelm (52 ans) en qualité de…

Publié le 21/11/2018

Microwave Vision annonce, au titre de son 3ème trimestre 2018, un chiffre d'affaires de 17,5 ME, en croissance de 4,8% à taux de change constant...

Publié le 21/11/2018

Paris, le 21 novembre 2018, 8h30     AdUX annonce une levée de 1,46M euros dans le cadre de son augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de…

Publié le 21/11/2018

Airbus a nommé Michael Schöllhorn (53 ans) Directeur des opérations (Chief Operating Officer, COO) d’Airbus Commercial Aircraft à compter du 1er février 2019. Actuellement COO de BSH Home…