5 352.76 PTS
-0.25 %
5 345.00
-0.29 %
SBF 120 PTS
4 261.05
-0.22 %
DAX PTS
13 015.04
-1.16 %
Dowjones PTS
23 527.82
-0.27 %
6 382.74
+0.06 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Libye: 11 personnes décapitées dans une attaque de l'EI

| AFP | 388 | 3 par 1 internautes
L'homme fort de l'est libyen Khalifa Haftar, le 3 décembre 2016 à l'aéroport d'Al-Kharouba au sud de la ville d'al-Marj à environ 80 km de Benghazi
L'homme fort de l'est libyen Khalifa Haftar, le 3 décembre 2016 à l'aéroport d'Al-Kharouba au sud de la ville d'al-Marj à environ 80 km de Benghazi ( Abdullah DOMA / AFP/Archives )

Au moins neuf combattants et deux civils ont été décapités mercredi en Libye dans une attaque revendiquée par le groupe État islamique (EI) contre une position des forces loyales à l'homme fort de l'Est Khalifa Haftar.

L'attaque a eu lieu à l'aube dans la région d'al-Joufra, à quelque 500 km au sud de Tripoli, selon le colonel Ahmed al-Mesmari, porte-parole de l'Armée nationale libyenne (ANL) auto-proclamée par le maréchal Haftar.

En fin d'après-midi, le groupe jihadiste a revendiqué l'attaque dans un communiqué diffusé par son agence de propagande Amaq. Il affirme avoir tué et blessé "21 membres de la milice de Haftar" dans une attaque menée par "les combattants de l'EI" au sud d'al-Joufra.

L'ANL s'était emparée début juin de cette région qui compte notamment une base militaire aérienne.

La base était occupée par les Brigades de défense de Benghazi (BDB), une coalition de combattants --dont des islamistes-- opposés à Khalifa Haftar.

Les forces loyales au maréchal Khalifa Haftar accusent pêle-mêle leurs rivaux de "terroristes". Elles attribuent régulièrement les attaques les visant à l'EI.

L'organisation ultraradicale, chassée de son fief de Syrte (nord) en décembre 2016, reste active en Libye, en particulier dans le sud et l'est du pays, selon des analystes et des sources militaires. Mais depuis, le groupe jihadiste n'avait revendiqué quasiment aucune attaque dans le pays.

Haftar avait annoncé début juillet "la libération totale" de la ville de Benghazi, trois ans après avoir lancé une opération militaire pour reprendre ce bastion de la révolution libyenne de 2011, tombé aux mains des jihadistes.

Mais des affrontements continuent à opposer les deux camps autour des quartiers de Soug al-Hout et al-Sabri, dans le centre de la ville.

La Libye est déchirée par des conflits entre milices et deux autorités se disputent le pouvoir dans le pays: d'un côté, le gouvernement d'union nationale (GNA) reconnu par la communauté internationale et basé à Tripoli, de l'autre, une autorité qui exerce son pouvoir dans l'est du pays avec le soutien du maréchal Haftar.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 3
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB), un comité de surveillance et de suivi indépendant, avait formulé une recommandation positive pour la poursuite de l'essai clinique de…

Publié le 22/11/2017

Spineway a annoncé qu'il ne souhaitait plus communiquer sur l'atteinte de l'équilibre financier pour l'exercice 2018. Cet objectif demeure toutefois clé dans la stratégie du groupe. Fort de la…

Publié le 22/11/2017

Les deux premiers véhicules ATM Full Elec ont été réceptionnés le 16 novembre dernier par BLYYD

Publié le 22/11/2017

Conformément à l'annonce faite le 17 octobre 2017, les actionnaires d'Assystem S.A. se sont réunis en assemblée générale extraordinaire le 22 novembre 2017 et ont approuvé la résolution…

Publié le 22/11/2017

L'actif est situé à Toulouse Blagnac et sera achevé mi-2019

CONTENUS SPONSORISÉS