En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 446.75 PTS
+0.45 %
5 442.50
+0.38 %
SBF 120 PTS
4 355.90
+0.35 %
DAX PTS
12 740.90
+0.63 %
Dowjones PTS
25 119.89
+0.00 %
7 403.89
+0.00 %
Nikkei PTS
22 794.19
+0.43 %

Nordahl Lelandais mis en examen pour l'assassinat du caporal Noyer

| AFP | 505 | Aucun vote sur cette news
Un véhicule de la gendarmerie transportant Nordahl Lelandais, meurtrier présumé de la petite Maëlys, le 30 novembre 2017 à Grenoble
Un véhicule de la gendarmerie transportant Nordahl Lelandais, meurtrier présumé de la petite Maëlys, le 30 novembre 2017 à Grenoble ( JEAN-PIERRE CLATOT / AFP/Archives )

Nordahl Lelandais, déjà soupçonné d'avoir tué la petite Maëlys en août en Isère, a été mis en examen mercredi pour l'assassinat du caporal Arthur Noyer, disparu en Savoie en avril, a annoncé le procureur de Chambéry Thierry Dran.

Les enquêteurs s'appuient sur des "indices graves et concordants" fournis par le bornage du téléphone du suspect et la présence de son véhicule sur les lieux de la disparition du militaire, a précisé le procureur lors d'une conférence de presse.

Nordhal Lelandais a admis sa présence sur les lieux mais conteste l'ensemble des faits qui lui sont reprochés.

L'ADN d'Arthur Noyer a été identifié lundi sur un crâne retrouvé le 7 septembre sur un chemin de randonnée par un promeneur.

"Dans un premier temps", ce vestige "pouvait paraitre comme ancien", a-t-il précisé. Les résultats de son examen, débuté à la mi-décembre, ont été "concomitants avec la garde à vue".

De nouvelles recherches vont être entreprises autour du lieu de la découverte du crâne dès que les conditions météorologiques le permettront.

Après la double mise en examen de Nordahl Lelandais, les enquêteurs vont "regarder toutes les disparitions inquiétantes dans la région", a précisé M. Dran.

"Ce sera dans le cadre d'une autre affaire et d'une autre procédure", a-t-il dit.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/07/2018

Alstom a choisi le fabricant français de batteries Forsee Power pour équiper les bus Aptis

Publié le 18/07/2018

Atari rebondit de 9,9% désormais à 0,49 euro ce mercredi dans un volume de 2 millions de pièces...

Publié le 18/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 18/07/2018

Fin d'action de concert au capital

Publié le 18/07/2018

EOS imaging retombe en bourse, sur la place parisienne ce mercredi...