5 344.88 PTS
-0.23 %
5 347.5
-0.19 %
SBF 120 PTS
4 263.73
-0.24 %
DAX PTS
13 081.71
+0.10 %
Dowjones PTS
24 508.66
+0.00 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Congeler pour mieux voir: le Nobel de chimie à un Suisse, un Américain et un Britannique

| AFP | 229 | Aucun vote sur cette news
Portraits des trois chercheurs récompensés pas le Nobel de chimie: Jacques Dubochet (Suisse), Joachim Frank (États-Unis) et Richard Henderson (Royaume-Uni), le 4 octobre 2017 à Stockholm en Suède
Portraits des trois chercheurs récompensés pas le Nobel de chimie: Jacques Dubochet (Suisse), Joachim Frank (États-Unis) et Richard Henderson (Royaume-Uni), le 4 octobre 2017 à Stockholm en Suède ( Jonathan NACKSTRAND / AFP )

Le prix Nobel de chimie a récompensé mercredi le Suisse Jacques Dubochet, l'Américain Joachim Frank et le Britannique Richard Henderson pour avoir mis au point la cryo-microscopie électronique, une méthode révolutionnaire d'observation des molécules couplée à l'imagerie 3D.

"Le prix cette année récompense une méthode rafraîchissante d'imagerie des molécules de la vie", a annoncé Göran Hansson, le secrétaire-général de l'Académie royale des sciences qui décerne le prix.

Grâce à cette méthode, "les chercheurs peuvent désormais produire (...) des structures tridimensionnelles de biomolécules", a justifié le jury Nobel.

La cryo-microscopie électronique permet d'étudier des échantillons biologiques (virus, protéines) sans attenter à leurs propriétés, comme cela se produit avec des colorants ou les faisceaux d'électrons dégagés par les rayons X.

En microscopie électronique conventionnelle, les échantillons --la plupart du temps constitués d'une grande quantité d'eau-- doivent en effet être déshydratés, et donc altérés.

Annonce du Nobel de chimie à Jacques Dubochet (Suisse), Joachim Frank (États-Unis) et Richard Henderson (Royaume-Uni), le 4 octobre 2017 à Stockholm en Suède
Annonce du Nobel de chimie à Jacques Dubochet (Suisse), Joachim Frank (États-Unis) et Richard Henderson (Royaume-Uni), le 4 octobre 2017 à Stockholm en Suède ( Jonathan NACKSTRAND / AFP )

De façon à obtenir la meilleure image possible, il est par ailleurs fréquent d'utiliser des colorants ou des sels qui là encore perturbent l'observation.

Jusqu'aux années 1980, lorsque Jacques Dubochet --aujourd'hui 75 ans-- et ses équipes inventent la cryo-microscopie électronique: grossièrement, il s'agit de congeler l'échantillon pour qu'il conserve son état originel. Plus précisément, l'eau de la molécule est "vitrifiée" le plus rapidement possible avant sa cristallisation.

"Une image est une clé pour la compréhension", explique l'Académie.

- Virus Zika -

En 1990, Henderson, 72 ans aujourd'hui, a le premier produit une image en 3D en résolution atomique d'une protéine. Joachim Frank, 77 ans, a ensuite perfectionné cette technique et l'a rendue plus facile à utiliser.

Sara Snogerup Linse (2èD), présidente du comité Nobel de chimie et Göran Hansson (D), le secrétaire-général de l'Académie royale des sciences le 4 octobre 2017 à Stockholm en Suède
Sara Snogerup Linse (2èD), présidente du comité Nobel de chimie et Göran Hansson (D), le secrétaire-général de l'Académie royale des sciences le 4 octobre 2017 à Stockholm en Suède ( Jonathan NACKSTRAND / AFP )

"Quand les chercheurs ont commencé à soupçonner que le virus Zika était responsable de l'épidémie entraînant de graves anomalies cérébrales chez les nourrissons au Brésil (en 2015, NDLR), ils ont eu recours à la cryo-EM (cryo-microscopie électronique) pour visualiser le virus", a rappelé le comité Nobel.

En 2016, le prix était allé au Français Jean-Pierre Sauvage, au Britannique Fraser Stoddart et au Néerlandais Bernard Feringa, pères des minuscules "machines moléculaires" préfigurant les nanorobots du futur avait reçu le prix de chimie.

Il s'agit du troisième des Nobel annoncés chaque année début octobre.

Le prix de médecine a été attribué lundi à trois généticiens américains spécialistes de l'horloge biologique et celui de physique a récompensé mardi trois astrophysiciens, également américains, pour la détection en 2015 des ondes gravitationnelles dont Einstein avait prédit l'existence un siècle auparavant.

Le prix Nobel de Chimie 2017
Le prix Nobel de Chimie 2017 ( Kun TIAN / AFP )

Bob Dylan connaîtra jeudi le nom de son successeur au palmarès du prix de littérature décerné par l'Académie suédoise. D'après les critiques et les bookmakers, le Kényan Ngugi wa Thiong'o tient la corde, devant le Japonais Haruki Murakami et la Canadienne Margaret Atwood, éternels favoris d'une récompense qui se plaît à déjouer tous les pronostics.

Le Franco-libanais d'origine syrienne Adonis, les Israéliens Amos Oz et David Grossmann, l'Albanais Ismail Kadaré et l'Italien Claudio Magris semblaient également bien placés pour coiffer les lauriers Nobel.

Suivront le prix de la paix vendredi, attribué par le comité Nobel norvégien à Oslo, et le prix d'économie lundi.

En pleine crise entre Washington et Pyongyang autour du programme nucléaire nord-coréen, le Nobel de la paix pourrait récompenser des efforts contre la prolifération des armes atomiques.

L'ex-secrétaire d'État américain John Kerry et les chefs de la diplomatie iranienne Mohammad Javad Zarif et européenne Federica Mogherini pourraient être conjointement récompensés pour l'accord de 2015 soumettant l'Iran à un régime de surveillance strict de ses installations nucléaires.

Cette année, chaque prix est doté de neuf millions de couronnes suédoises (environ 943.000 euros), à partager entre éventuels colauréats.

La Fondation Nobel qui gère l'héritage de l'inventeur suédois Alfred Nobel, créateur des prix, avait réduit en 2012 sa dotation de 20%, à huit millions de couronnes, la crise financière ayant pesé sur les rendements du fonds. Elle juge la situation désormais "stable".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

bioMérieux a un nouveau patron...

Publié le 15/12/2017

thierry Ehrmann fondateur et PDG d'Artprice:   "Le vote de la F.C.C. de la nuit dernière est l'événement le plus positif et marquant dans l'Histoire…

Publié le 15/12/2017

Qu'il doit tarder au management d'H&M (-13,68% à 172,9 couronnes suédoises) de tourner définitivement la page de ce terrible exercice 2016/2017, clos fin novembre, qui a vu le cours de l'action…

Publié le 15/12/2017

"General Electric est en ligne avec les engagements pris en 2014 et que GE mettra tout en œuvre afin d’être en mesure de les tenir, à leur échéance prévue fin 2018. Le prochain comité de…

Publié le 15/12/2017

Le rapprochement entre le Groupe PSA et les activités européennes de Général Motors va déboucher sur la mise en place d'une nouvelle organisation des...

CONTENUS SPONSORISÉS