En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 144.95 PTS
-0.54 %
5 170.00
-0.03 %
SBF 120 PTS
4 123.52
-0.43 %
DAX PTS
11 715.03
-0.52 %
Dowjones PTS
25 796.26
-0.01 %
7 280.41
+0.05 %
1.153
-0.33 %

Naufrage de réfugiés rohingyas au Bangladesh: 8 morts, dizaines de disparus

| AFP | 282 | Aucun vote sur cette news
Des réfugiés rohingyas, après le naufrage d'un bateau, le 16 octobre 2017 à Shah Porir Dwip, au Bangladesh
Des réfugiés rohingyas, après le naufrage d'un bateau, le 16 octobre 2017 à Shah Porir Dwip, au Bangladesh ( Jashim MAHMUD / AFP )

Au moins huit personnes sont mortes et des dizaines d'autres sont portées disparues après le naufrage d'un bateau transportant des Rohingyas fuyant la Birmanie vers le Bangladesh, ont annoncé lundi les garde-côtes du Bangladesh.

L'embarcation, un petit bateau de pêche, comptait plus de 50 personnes à bord quand il a coulé dans l'estuaire de la rivière Naf, frontière naturelle entre la Birmanie et le Bangladesh.

"Huit personnes ont péri, en majorité des enfants", a déclaré à l'AFP le lieutenant-colonel Ariful Islam.

Le bateau a sombré car il était surchargé et n'a pu résister aux fortes vagues, selon ce dernier.

Près de 200 Rohingyas ont trouvé la mort depuis fin août en tentant la traversée.

Plus d'un demi-million de musulmans rohingyas de Birmanie se sont réfugiés au Bangladesh voisin depuis fin août, fuyant ce que les Nations unies ont qualifié une épuration ethnique à leur encontre en Birmanie.

Cette marée humaine a submergé ce pays pauvre d'Asie du Sud. Des camps de réfugiés surpeuplés ont fait soudainement leur apparition, véritables cités de tentes où la survie dépend de l'aide humanitaire.

Beaucoup arrivent par bateau en traversant la rivière Naf et ce, malgré les risques encourus, la traversée étant périlleuse en cette saison de mousson.

D'après un autre garde-côtes, le bateau a sombré à seulement 200 mètres de la rive bangladaise à cause des remous du fleuve. Ces petites embarcations sont les plus vulnérables, surtout en cette période de mousson. Les vagues sont fortes à l'approche des rives.

La semaine dernière, un autre naufrage avait fait 34 morts, en majorité des enfants. Les familles rohingyas, souvent de simples fermiers, qui ont tout quitté et marché pendant des jours pour rejoindre un point de passage, dépensent des sommes considérables pour pouvoir traverser.

Les garde-côtes du Bangladesh ont repêché mercredi onze Rohingyas qui tentaient de franchir la rivière à la nage, avec des jerricans comme flotteurs de fortune.

La crise a débuté en Birmanie quand les rebelles de l'Armée du salut des Rohingyas de l'Arakan (ARSA), dénonçant les mauvais traitements subis par la minorité rohingya en Birmanie, ont attaqué des postes de police fin août. L'armée birmane a aussitôt répliqué.

Les Rohingyas représentent la plus grande population apatride au monde depuis que la nationalité birmane leur a été retirée en 1982, sous la junte militaire.

Victimes de discriminations, ils ne peuvent pas voyager ou se marier sans autorisation. Et ils n'ont accès ni au marché du travail ni aux services publics comme les écoles et hôpitaux.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Trader sur le CAC40 avec du levier
Lundi 5 novembre de 12h30 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 17/10/2018

Derichebourg Environnement a signé aujourd'hui avec la société Iren Ambiente un contrat en vue de la cession de ses activités de collecte de déchets ménagers, de nettoiement…

Publié le 17/10/2018

Communiqué de presse  Ecully, le 17 octobre 2018     Distribution de la gamme Mont-Blanc Evo autorisée aux Etats-Unis     Spineway, spécialiste des implants et…

Publié le 17/10/2018

Vilmorin a réalisé un résultat net annuel au titre de l'exercice 2017-2018 clos fin juin en repli de 14,7% à 74,1 millions d'euros, pénalisé par des marchés conjoncturellement difficiles.…

Publié le 17/10/2018

Carrefour a réalisé au troisième trimestre 2018 un chiffre d'affaires de 21,087 milliards d'euros, en baisse de 2,7%. Les investisseurs tablaient sur 21,16 milliards selon le consensus. En…

Publié le 17/10/2018

Mercialys vient de réaliser son point d’activité au titre de son troisième trimestre 2018. Ainsi, la foncière a publié des revenus locatifs de 137,7 millions d’euros à fin septembre 2018,…