En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 387.38 PTS
+1.34 %
5 365.50
+0.98 %
SBF 120 PTS
4 318.04
+1.13 %
DAX PTS
12 579.72
+0.54 %
Dowjones PTS
24 580.89
+0.49 %
7 197.51
-0.28 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Mourmelon: un millier de personnes aux obsèques de Kevin, 17 ans, assassiné

| AFP | 245 | Aucun vote sur cette news
Obsèques de Kevin Chavatte, 17 ans à Mourmelon-le-Grand, le 8 juin 2018
Obsèques de Kevin Chavatte, 17 ans à Mourmelon-le-Grand, le 8 juin 2018 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP )

Un millier de personnes, de blanc vêtues, ont assisté vendredi à Mourmelon-le-Grand (Marne) aux obsèques de Kevin, 17 ans, poignardé à mort dans un parc il y a six jours, lors d'un guet-apens tendu par deux autres adolescents.

Peu avant 16H00, le cercueil gris où repose la victime est entré en l'église Saint-Laurent, au centre de cette ville de garnison de quelque 5.000 habitants.

Une moitié de la foule a assisté aux obsèques à l'intérieur de l'église, l'autre en dehors sur le parvis, la cérémonie étant retransmise par haut-parleurs, a constaté l'AFP.

La presse a été maintenue à l'écart de ce périmètre par un dispositif de la gendarmerie, à la demande de la famille, relayée par la mairie.

Par solidarité, les commerces avaient tiré leurs rideaux avant le début des funérailles.

La photo du jeune Kevin au portail du parc du bois des Soeurs à Mourmelon-le-Grand, dans la Marne, le 7 juin 2018
La photo du jeune Kevin au portail du parc du bois des Soeurs à Mourmelon-le-Grand, dans la Marne, le 7 juin 2018 ( FRANCOIS NASCIMBENI / AFP )

Discours de proches et chants traditionnels ont rythmé la cérémonie qui a duré une heure et demie et s'est ouverte sur un morceau de rap américain, "une chanson que Kevin aimait bien", a dit Gérard Decock, le diacre du diocèse de Châlons-en-Champagne qui officiait.

"La vie ne peut pas s'apprendre par des jeux vidéo (...) vous avez toute notre confiance pour rendre ce monde beau", a-t-il déclaré, s'adressant à la jeunesse.

La sortie du cercueil a été accueillie par les applaudissements de la foule.

Habillées de blanc, conformément aux souhaits de la famille de Kevin, de nombreuses personnes tenaient aussi une rose blanche à la main, en mémoire de ce lycéen de Terminale qui, de l'avis général, était gentil et souriant.

Au chevet de l'église, l'entrée du parc où se sont déroulés les faits samedi était aussi jonchée de fleurs.

C'est ici que Kevin et O., jeune fille de 17 ans, se promenaient lorsqu'un agresseur s'en est pris à l'adolescent, le poignardant à mort, avait retracé mercredi le parquet de Reims.

"Au début on croyait tous à ce qu'avait dit la fille...mais en fait, ils ont été très malins", a déclaré à l'AFP Fabien, 20 ans, aux abords du parvis.

Car ni le portrait-robot, ni la nature des relations entre la jeune fille et l'agresseur présumé ne comportaient une once de vérité: le duo avait tendu son traquenard depuis plusieurs jours, avait révélé le parquet.

Ils ont été mis en examen pour "assassinat" et incarcérés.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

L'Assemblée générale fut également l'occasion de détailler les conditions de réalisation du résultat de l'exercice 2017...

Publié le 22/06/2018

Bluelinea a réalisé une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un montant de 1,5 million d'euros. Cette augmentation de capital…

Publié le 22/06/2018

Biocorp annonce le lancement d'une augmentation de capital par émission d'actions nouvelles, avec suppression du droit préférentiel de souscription. Le montant cible de l'opération est de 4,5…

Publié le 22/06/2018

Bluelinea annonce la réalisation d'une augmentation de capital avec maintien du droit préférentiel de souscription des actionnaires (DPS), pour un...

Publié le 22/06/2018

Nouvelle histoire en cinq épisodes.