En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 326.36 PTS
+0.40 %
5 318.50
+0.26 %
SBF 120 PTS
4 267.98
+0.23 %
DAX PTS
12 192.09
+0.24 %
Dowjones PTS
25 162.41
-0.54 %
7 354.66
+0.00 %
1.137
+0.27 %

Moto: Marc Marquez (Honda) remporte un 4e titre mondial en MotoGP lors du GP de Valence

| AFP | 318 | Aucun vote sur cette news
L'Espagnol Marc Marquez (Honda) lors du GP de Valence, catégorie MotoGP, le 12 novembre 2017  sur le circuit de Cheste
L'Espagnol Marc Marquez (Honda) lors du GP de Valence, catégorie MotoGP, le 12 novembre 2017 sur le circuit de Cheste ( JOSE JORDAN / AFP )

L'Espagnol Marc Marquez (Honda) a décroché son 6e titre de champion du monde, le 4e en MotoGP, dimanche en raison de l'abandon de l'Italien Andrea Dovizioso (Ducati) lors du GP de Valence sur le circuit Ricardo Tormo.

Parti en pole, Marquez, âgé de 24 ans, qui n'avait besoin que d'une onzième place pour être sacré, a profité du retrait à cinq tours de l'arrivée de Dovizioso, son dernier concurrent pour le titre, qui devait absolument l'emporter.

Le Catalan a été sacré champion en 125cc (2010) puis Moto2 (2012) et MotoGP (2013, 1014, 2016, 2017).

Après l'arrivée, il a lancé un grand dé rouge qui est tombé - hasard ou trucage ? - sur le chiffre six.

Il a en tout cas terminé en 3e position d'une course remportée à l'arraché par son compatriote et équipier Dani Pedrosa devant le Français Johann Zarco (Yamaha Tech3), une nouvelle fois brillant.

Alors qu'il aurait pû se contenter d'être attentiste, Marquez a montré beaucoup de panache.

Parti en pole, il a prudemment laissé passer Zarco après trois tours mais lorsqu'il a repris le commandement au Français à huit tours de l'arrivée, il est ensuite sorti de la piste.

"J'ai perdu ma concentration à ce moment-là", a-t-il expliqué à l'issue de la course, le sourire aux lèvres.

Mais Marquez, équilibriste de génie, est parvenu à rester in extremis sur ses roues après un passage dans le gravier.

Et c'est son rival italien, alors 4e juste devant lui, qui a fini par céder après une chute.

Ayant choisi d'abandonner, Dovizioso a été applaudi par son équipe à son retour au stand au terme d'une saison superbe qui l'aura vu remporter six courses, soit autant que Marquez, qui le devance de 37 points au classement final.

Le natif de Cervera, prodige encore plus précoce que l'Italien Valentino Rossi, a donc décroché le titre pour la quatrième fois en cinq saisons de MotoGP.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/08/2018

JCDecaux accélère son rebond après avoir clôturé avant-hier à son plus bas niveau de l'année. Suite à son modeste gain de 0,15% hier, le titre bondit de 5,99% aujourd'hui, à 27,7 euros. A la…

Publié le 16/08/2018

Le titre a enfoncé la zone d'overlap (ancienne résistance devenue support) des 25.5 euros. L'orientation négative des indicateurs techniques milite pour une poursuite de la phase de repli en…

Publié le 16/08/2018

Le titre sous haute pression après les annonces du gouvernement

Publié le 16/08/2018

La compagnie serait sur le point de se doter d'un patron non français et, de plus, non européen