En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 484.04 PTS
+0.09 %
5 475.00
+0.00 %
SBF 120 PTS
4 385.63
-0.02 %
DAX PTS
12 353.59
-0.17 %
Dowjones PTS
26 492.21
-0.26 %
7 563.19
+0.00 %
1.177
+0.03 %

Mostra: avec "Les Frères Sisters" Jacques Audiard réussi sa conquête de l'Ouest

| AFP | 248 | Aucun vote sur cette news
Le réalisateur français Jacques Audiard (D) et l'acteur américain John C. Reilly (G) arrivent pour la première de
Le réalisateur français Jacques Audiard (D) et l'acteur américain John C. Reilly (G) arrivent pour la première de "Les Frères Sisters" ("Sisters Brothers") en compétition à la Mostra de Venise , le 2 septembre 2018 ( Filippo MONTEFORTE / AFP )

Le réalisateur français Jacques Audiard a fait son entrée en compétition dimanche à la Mostra de Venise en revisitant le genre du western avec un film à la fois sombre et optimiste, où la violence est prétexte à réflexion sur la fraternité.

Premier film entièrement tourné en langue anglaise par Jacques Audiard, "Les Frères Sisters" ("Sisters Brothers") se déroule dans l'ouest américain en 1851 mais le cinéaste se défend d'avoir voulu faire un western dans la pure tradition hollywoodienne.

"Je ne suis pas un connaisseur des westerns, j'aime les westerns dont j'ai été le contemporain, dans les années 1970, comme "Little Big Man" ou "Missouri Brakes", d'Arthur Penn (1970, 1976), a-t-il déclaré en conférence de presse.

"Dans le western, il y a une très grande présence du paysage, toute une mythologie qui n'est pas la mienne en tant qu'européen. Ce qui nous intéressait, en revanche, c'est de trouver quoi faire de la violence des pères fondateurs" (de l'Amérique), a-t-il ajouté après la projection destinée aux professionnels où le film a été acclamé.

"Les Frères Sisters" raconte l'histoire de Charlie (Joaquin Phoenix) et Eli Sisters (John C. Reilly), deux tueurs prompts à user de la gâchette aussi bien sur des criminels que des innocents. Charlie, le plus jeune, semble né pour tuer tandis qu'Eli est un sentimental qui rêve d'une vie normale.

Leur chef, le Comodore, les engage pour trouver un homme et le tuer. Sur fond de ruée vers l'or, commence alors une poursuite impitoyable, entre Orégon (nord-ouest) et Californie (ouest). Mais il s'agit surtout d'un voyage initiatique qui mettra à l'épreuve le lien de fraternité qui unit les deux "Sisters".

- 'Période de crise' -

"Certes il y a de la violence, mais il est surtout question d'amour et d'affection dans mon film, ou plus exactement de fraternité, qui est une forme d'amour", a confié Jacques Audiard.

Le réalisateur français Jacques Audiard arrive pour la première de son film
Le réalisateur français Jacques Audiard arrive pour la première de son film "Les Frères Sisters" ("Sisters Brothers") en compétition à la Mostra de Venise, le 2 septembre 2018 ( Filippo MONTEFORTE / AFP )

Le cinéaste a raconté la genèse du film en expliquant que c'est John C. Reilly et son épouse (la productrice Alison Dickey) qui lui ont proposé le sujet - tiré du roman de l'Américain Patrick deWitt - en 2012.

John C. Reilly a expliqué que son personnage était "très proche" de son caractère. "Outre le fait de monter à cheval, le défi pour moi a été de me mettre au niveau de Joaquin Phoenix - absent à Venise - qui est un acteur instinctif, obsédé par la vérité et l'honnêteté dans le jeu".

Il a fait le parallèle entre l'époque où se situe le film "à la période de crise" que traverse l'Amérique aujourd'hui.

"Nous sommes arrivés jusqu'ici par la brutalité, la violence, le génocide, le fort qui domine le faible", a-t-il expliqué à l'AFP.

"Mais ce plan n'est pas tenable pour le futur, c'est auto-destructeur", a-t-il dit.

L'acteur de 53 ans a aussi comparé le tournage (en Espagne et en Roumanie) de "Tour de Babel" avec des Espagnols, des Français, des Belges, Américains, des Italiens.

En pleine polémique sur la faible présence féminine dans la sélection de la Mostra cette année (une cinéaste contre 21 réalisateurs), Jacques Audiard a tenu à reprendre la parole en fin de conférence de presse pour dénoncer l'absence de femmes à la tête des festivals de cinéma.

"Cela fait 25 ans que mes films sont dans les festivals, je n'ai pas vu de femmes à la tête des festivals", a-t-il lancé.

"On peut aussi parler de ce qui se passe dessous, les comités de sélection, les sélectionneurs, là c'est l'opacité en genre et en nombre, c'est ça qu'il faut changer", a-t-il dit.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices, Matières Premières, Devises...
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 26/09/2018

D'un point de vue graphique, le titre poursuit son rebond et a dépassé le niveau de résistance des 96 euros. Du côté des indicateurs techniques, le RSI journalier a cassé une oblique baissière…

Publié le 26/09/2018

Bpifrance s’associe au développement à long terme du constructeur de bateaux Bénéteau en participant, aux côtés de l’actionnaire familial majoritaire, au rachat des parts d’une des…

Publié le 26/09/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 26/09/2018

Engie est revenu dans un communiqué sur la conférence téléphonique du 24 septembre dernier dans laquelle le groupe a fait un point sur le retard dans la relance des centrales nucléaires belges.…

Publié le 26/09/2018

Eutelsat Communications a annoncé l’émission par Eutelsat S.A. d’obligations senior non assorties de sûretés à 7 ans pour 800 millions d’euros. Elle permettra à Eutelsat S.A. de refinancer…