En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 425.90 PTS
+0.24 %
5 415.50
+0.41 %
SBF 120 PTS
4 299.25
+0.31 %
DAX PTS
11 791.20
+1.15 %
Dowjones PTS
26 065.24
+0.58 %
7 382.04
+0.76 %
1.135
+0.16 %

Mondiaux piste: Lafargue champion du kilomètre

| AFP | 194 | Aucun vote sur cette news
Le Français Quentin Lafargue champion du monde du kilomètre au vélédrome de Pruszkow le 1er mars 2019
Le Français Quentin Lafargue champion du monde du kilomètre au vélédrome de Pruszkow le 1er mars 2019 ( Janek SKARZYNSKI / AFP )

Quentin Lafargue, roi du kilomètre, a apporté sa première médaille d'or à l'équipe de France, qui a d'ores et déjà fait mieux que l'an passé dans les Mondiaux sur piste, vendredi à Pruszkow (Pologne).

Avant que Mathilde Gros s'adjuge la médaille de bronze de la vitesse dames, la "borne" -- épreuve de référence bien qu'elle ait disparu depuis 2004 du programme des JO -- a souri à la délégation française qui en était restée l'an passé à deux médailles de bronze.

Ses deux représentants ont pris place sur le podium du kilomètre, sur la plus haute marche pour Lafargue et sur la plus basse pour Michael d'Almeida (3e), son concurrent dans la sélection pour la vitesse par équipes en vue des JO de Tokyo.

Lafargue, déjà auteur du meilleur temps des qualifications l'après-midi, a bouclé la distance départ arrêté en 1 min 0 sec 029, à la moyenne de 59,971 km/h.

A 28 ans, le Français s'est adjugé son premier titre mondial en élite, onze ans après son "triplé" réussi aux Mondiaux juniors. Durant une décennie, le Girondin, au tempérament affable, a grandi dans l'ombre des aînés (Baugé, Pervis) et a construit un palmarès complet, auquel manquait encore l'or.

Tout a changé le temps d'une journée d'hiver à Pruszkow. En qualifications, il a été le seul des concurrents en lice à passer sous la minute, dans le temps de 59 sec 845, son meilleur chrono au niveau de la mer. Avant de faire presque aussi bien en finale pour succéder au palmarès à François Pervis, le dernier Français vainqueur en 2017, quand l'Aquitain s'était classé 2e à Hong-Kong.

"C'était mon jour"

La finale a confirmé la hiérarchie des qualifications. Logiquement, les performances ont été légèrement inférieures car, de l'aveu de Lafargue, "l'entre-deux (courses) n'est pas facile à gérer" surtout après un chrono qui pouvait provoquer l'euphorie.

"C'était mon jour", a savouré le nouveau champion du monde. "Je n'ai rien lâché. J'ai perdu tellement de fois que je n'ai pas eu envie de m'enflammer".

En finale, Lafargue l'a emporté au prix d'un effort total: "Je me faisais des scénarios, je vais crier en passant la ligne comme Greg (Baugé) l'a fait quand il a gagné la vitesse ici il y a dix ans, pour mes premiers championnats du monde élite. Mais je n'ai pas eu assez d'énergie pour le faire."

Le Français Quentin Lafargue médaille d'or aux Mondiaux sur piste de Pruszkow le 1er mars 2019
Le Français Quentin Lafargue médaille d'or aux Mondiaux sur piste de Pruszkow le 1er mars 2019 ( Janek SKARZYNSKI / AFP )

Le Français a remercié particulièrement son entraîneur Clara Sanchez avec laquelle il travaille depuis trois ans. Puis il s'est projeté sur la suite, à sa manière alliant réalisme et bonne humeur: "J'ai gagné le droit de porter un beau maillot mais à la prochaine +compet+ tout sera remis à zéro. Maintenant, je vais profiter. J'ai pensé toute la journée qu'il me restait huit tours avant d'avoir les pieds dans l'eau. Les vacances vont faire du bien."

En fin de soirée, Mathilde Gros a décroché sa première médaille en élite dans le tournoi de vitesse. La jeune Française (19 ans), dominée en demi-finale par la Hong-Kongaise Lee Wai Sze, a battu pour le bronze l'Allemande Lea Sophie Friedrich, présente elle aussi pour la première fois dans le dernier carré.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/03/2019

La Cour d'appel de Versailles a rejeté le 12 mars la demande d'EDF tendant à mettre en cause directement Engie dans des faits allégués de démarchages...

Publié le 19/03/2019

La division Industrie de Spie Industrie & Tertiaire et Prediktas viennent de signer un partenariat pour la commercialisation et l'exploitation d'une...

Publié le 19/03/2019

Fox Corp fait ses débuts sur le Nasdaq ce mardi, scindé de la 21st Century Fox, dont les actifs cinématographiques et télévisuels sont repris par Walt...

Publié le 19/03/2019

Par courrier reçu le 19 mars 2019 par l'AMF, la société Harris Associates L...

Publié le 19/03/2019

Les spéculations ont repris de plus belle concernant un possible rapprochement entre Fiat Chrysler Automobiles (+4,47% à 15,18 dollars) et PSA (+2,24% à 22,78 euros). Tout a découlé d’une…