En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 195.95 PTS
-
5 192.00
-
SBF 120 PTS
4 120.48
-
DAX PTS
11 401.97
-
Dowjones PTS
25 954.44
+0.24 %
7 062.34
-0.06 %
1.135
+0.03 %

Mondiaux de ski: Jansrud devant Svindal et son final royal

| AFP | 119 | Aucun vote sur cette news
Les Norvégiens Kjetil Jansrud (c) et Aksel Lund Svindal (g), vainqueur et 2e de la descente et l'Autrichien Vincent Kriechmayr (3e), aux Mondiaux d'Are le 9 février 2019
Les Norvégiens Kjetil Jansrud (c) et Aksel Lund Svindal (g), vainqueur et 2e de la descente et l'Autrichien Vincent Kriechmayr (3e), aux Mondiaux d'Are le 9 février 2019 ( FRANCOIS XAVIER MARIT / AFP )

Aksel Lund Svindal a réussi son Ragnarök, la bataille finale de la mythologie scandinave: en terminant deuxième de la dernière course de sa superbe carrière, le Norvégien s'est offert une sortie en apothéose derrière son compatriote Kjetil Jansrud.

Véritable légende du ski, multiple champion olympique (2 titres), du monde (5) et deux fois vainqueur du gros Globe de cristal, Svindal décroche à 36 ans sa 9e médaille mondiale en devenant vice-champion du monde de descente aux Mondiaux d'Are (Suède).

Dans les rues enneigées de la petite station suédoise, on croise des enfants qui s'affrontent au "Kubb", un jeu d'adresse où il faut faire tomber le roi (un morceau de bois) à l'aide de petites bûches lancées à la main.

Les Scandinaves sont les meilleurs au Kubb, et seul le Norvégien Kjetil Jansrud a été capable de faire tomber le roi Svindal samedi, en le devançant pour seulement 2 centièmes de seconde, sous les yeux du prince Haakon de Norvège.

Sur une descente raccourcie, Jansrud a dansé avec les conditions météo dignes de l'apocalypse du Ragnarök (chutes de neige et brouillard épais), et a hurlé sa joie, bras écartés et torse bombé face à la tribune en transe, pleine jusqu'à la panse de Norvégiens venus en voisins à Are (la frontière est à 50 km).

Dans une ambiance enfin digne des Mondiaux, Svindal a reçu les ovations qu'il mérite, de la part du public mais aussi de ses concurrents, notamment du Suisse Beat Feuz, finalement 4e, le pointant du doigt en souriant dès la ligne franchie.

Mains gauches abîmées

Le Norvégien Kjetil Jansrud lors de la descente des Mondiaux d'Are, le 9 février 2019
Le Norvégien Kjetil Jansrud lors de la descente des Mondiaux d'Are, le 9 février 2019 ( Fabrice COFFRINI / AFP )

Svindal et Jansrud n'ont pas usurpé leur surnom d'"Attacking vikings", ils ont tous les deux skié avec une main gauche abîmée: Svindal s'est fait opérer en novembre et skie avec son bâton scotché à son gant, quand Jansrud s'est fracturé deux doigts à Kitzbühel en janvier, rendant sa participation aux Mondiaux incertaine.

Jansrud, 33 ans, remporte ainsi son premier titre mondial après son titre olympique en super-G (2014), devant Svindal et l'Autrichien Vincent Kriechmayr (27 ans) qui continue sa moisson de médailles à Are après l'argent du super-G mercredi.

Un autre Autrichien a fait frissonner la tribune: le filou Hannes Reichelt (38 ans), l'un des meilleurs descendeur du monde, avait volontairement séché le tirage au sort des dossards vendredi, sachant qu'il était condamné au N.1, celui qui devrait faire face à la neige fraîchement tombée. Finalement parti en 46e position, il a été le plus rapide sur le haut de la piste avant de commettre une grosse erreur qui l'a condamné et a soulagé les locaux.

Les Français n'ont pas brillé sous la neige: Adrien Théaux, qui a joué le "chasse-neige" en s'élançant le premier à la place de Reichelt, termine 15e, Johan Clarey 17e, Brice Roger 19e et Maxence Muzaton 30e.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 mars 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/02/2019

Median Technologies présentera les résultats d'une étude conduite en collaboration avec Sanofi...

Publié le 20/02/2019

La date de détachement du dividende est prévue au mercredi 29 mai...

Publié le 20/02/2019

Le chiffre d'affaires tombe à 226,28 ME en 2018...

Publié le 20/02/2019

Icade est notée BBB+/ Perspective stable par S&P...

Publié le 20/02/2019

Les perspectives sont florissantes pour l'exercice 2019 avec un objectif de livraison de 80 demi-heures de nouvelles productions...