En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 647.00 PTS
+0.47 %
5 643.00
+0.39 %
SBF 120 PTS
4 452.73
+0.41 %
DAX PTS
12 418.36
+0.23 %
Dowjones PTS
27 147.08
+0.13 %
7 888.56
+0.00 %
1.106
+0.22 %

Mondial de basket: l'heure de vérité pour les Bleus face à la Lituanie

| AFP | 122 | Aucun vote sur cette news
Vincent Collet (c) donne ses consignes pendant un temps mort lors du match de phase de poules du Mondial face à l'Allemagne, à Shenzhen en Chine, le 1er septembre 2019
Vincent Collet (c) donne ses consignes pendant un temps mort lors du match de phase de poules du Mondial face à l'Allemagne, à Shenzhen en Chine, le 1er septembre 2019 ( Nicolas ASFOURI / AFP/Archives )

Après un premier tour facile, c'est l'heure de vérité pour les Bleus au Mondial de basket, samedi à Nankin (14h00 française), où une victoire sur la Lituanie leur assurerait une place en quarts de finale.

Ce match de poule a valeur de huitième, puisqu'en cas de victoire, les Français seraient dans le top 8, mais pas de match-couperet car il restera une deuxième chance contre les Australiens lundi. Les Lituaniens sont, eux, au pied du mur après leur défaite face aux "Boomers" (87-82).

"Il va falloir s'élever à la hauteur de l'événement", espère Vincent Collet, qui sait bien que les trois victoires du premier tour à Shenzhen contre l'Allemagne (78-74), la Jordanie (103-64) et la République dominicaine (90-56) ne doivent pas être surinterprétées à cause de la faiblesse des deux derniers adversaires.

Rudy Gobert réussit son dunk lors de la victoire de la France contre la République dominicaine en phase de poules du Mondial, à Shenzhen en Chine, le 5 septembre 2019
Rudy Gobert réussit son dunk lors de la victoire de la France contre la République dominicaine en phase de poules du Mondial, à Shenzhen en Chine, le 5 septembre 2019 ( Nicolas ASFOURI / AFP/Archives )

"C'est de bon augure, mais c'est suffisant de dire ça. On n'est pas fou. On a bien géré la première semaine de plaine, mais maintenant il y a la montagne qui arrive. Ça nous oblige à ne pas regarder derrière nous mais devant. Il faut qu'on soit au rendez-vous dans l'intensité et dans l'intelligence", prévient le sélectionneur.

Attention aux intérieurs baltes

Si les rivaux n'étaient pas de premier ordre, y compris une Allemagne en petite forme qui s'est débrouillée pour se faire éliminer par la modeste République dominicaine, Collet a apprécié le sérieux de ses joueurs, surtout en défense. "L'attitude générale, le fait de partager cette identité, on sait que c'est par l'investissement défensif qu'on peut prétendre à quelque chose. J'ai vu une vraie attention pour respecter ce qu'on veut faire, mais maintenant il va falloir le faire contre plus fort", dit-il.

Avec la Lituanie, les Français défient pour la première fois un des candidats déclaré au podium. L'équipe s'appuie sur deux très forts intérieurs de NBA, Jonas Valanciunas (Memphis Grizzlies) et Domantas Sabonis (Indiana Pacers), le fils du légendaire Arvydas, et sur de nombreux shooteurs dans la tradition balte, même s'ils n'ont pas été particulièrement en réussite jusqu'à présent, le tout orchestré par le meneur de Villeurbanne cette saison, Mantas Kalnietis.

L'intérieur lituanien Jonas Valanciunas (c) lors du match de phase de poules du Mondial contre le Sénégal, à Dongguan en Chine, le 1er septembre 2019
L'intérieur lituanien Jonas Valanciunas (c) lors du match de phase de poules du Mondial contre le Sénégal, à Dongguan en Chine, le 1er septembre 2019 ( Ye Aung Thu / AFP/Archives )

"Ça va être un combat, il va falloir avoir une défense oppressante pour les empêcher de se mettre en place. C'est une équipe qui, lorsqu'on la laisse jouer à sa guise, a un des meilleurs de jeu passes du monde. Il faut défendre chaque parcelle du terrain, comme les Australiens ont pu le faire", dit le sélectionneur.

Une deuxième chance lundi

S'ils l'emportent, les Français affronteront les Australiens pour "choisir" leur adversaire en quart de finale (prévu mercredi), c'est-à-dire probablement pour éviter les Américains et croiser peut-être les Brésiliens. Terminer à la première place leur permettrait aussi de faire un voyage beaucoup plus court vers la métropole voisine de Shanghai, au lieu d'aller à Dongguan (sud), tout près de là où ils ont joué le premier tour.

Un élément à prendre en compte car après chaque tour les équipes sont contraintes d'utiliser leurs "jours de repos" pour voyager, comme les Français vendredi de Shenzhen à Nankin (1200 km à vol d'oiseau). Vincent Collet a dit tout le mal qu'il pensait de cette programmation. "C'est dommage de mettre les joueurs dans cette situation. Ce n'est pas de la récupération, ça fait un peu rager !", a-t-il dit.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE DE BOURSE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 23 septembre 2019

CODE OFFRE : RENTREE19

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE19 lors de votre ouverture de compte.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/09/2019

Orpéa, leader européen de la prise en charge globale de la dépendance, annonce adopter une solution de télémédecine du quotidien et de l'urgence pour...

Publié le 19/09/2019

Hexaom (-1,15 % à 34,35 euros) a dégagé, au titre de son premier semestre, un résultat net en repli de 46,2 % à 7 millions d’euros. Le résultat opérationnel s‘est établi en baisse de 45,6…

Publié le 19/09/2019

Boursorama a annoncé avoir dépassé, avec un an d’avance, le cap des 2 millions de clients. Le nombre de clients a été multiplié par deux depuis 2017. « Avec une telle dynamique de conquête,…

Publié le 19/09/2019

OSE Immunotherapeutics a reçu un paiement d'étape de 5,4 millions d'euros dans le cadre du Programme d'investissements d'avenir (PIA), opéré par Bpifrance, pour le développement de l'anticorps…

Publié le 19/09/2019

Atos a inauguré son premier Laboratoire d'Intelligence Artificielle (IA) en Allemagne à Munich...