En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 420.93 PTS
+0.50 %
5 422.5
+0.54 %
SBF 120 PTS
4 350.58
+0.55 %
DAX PTS
12 268.29
+0.40 %
Dowjones PTS
26 405.76
+0.61 %
7 490.32
+0.00 %
1.170
+0.25 %

Mondial: 20 ans après 98, une foule en liesse retrouve les Champs-Elysées après la qualification en finale

| AFP | 577 | Aucun vote sur cette news
Les supporteurs célèbrent la victoire de l'équipe de France face à la Belgique, dans le centre de Paris, le 10 juillet 2018
Les supporteurs célèbrent la victoire de l'équipe de France face à la Belgique, dans le centre de Paris, le 10 juillet 2018 ( Thomas SAMSON / AFP )

"On est en finale !": les supporteurs de l'équipe de France ont laissé éclater leur joie mardi soir à Paris, inondant dans la foulée les Champs-Elysées, après la victoire des Bleus face aux Belges (1-0) en demi-finale de la Coupe du monde de football à Saint-Pétersbourg, ont constaté des journalistes de l'AFP.

Deux heures après la fin du match qualifiant les Français en finale, les Champs-Elysées - fermés à la circulation en début de soirée - ont été pris d'assaut par plusieurs centaines de milliers de personnes.

Les images de cette foule compacte, rassemblée sur la plus célèbre avenue du Monde et chantant la Marseillaise, rappelle la communion de 1998, qui a vu les Bleus de Zidane gagner la Coupe du Monde, sacre déjà célébré sur les Champs.

Martin 15 ans, la voix totalement cassée: "On a beaucoup entendu parler de 98, j'étais pas né. On fait un nouveau 98 ! J'imagine pas la fête que ça va être dimanche quand on sera Champions du monde !". Et d'entonner avec ses copains "Champions du monde ! Champions du monde ! Champions champions, Champions du monde !".

"C'est énorme! Énorme! Je suis trop fière, ils sont trop forts", s'enthousiasme Justine, 17 ans, persuadée qu'"on va la gagner, on peut plus perdre maintenant, on est invincibles !".

Les fumigènes embrasent la nuit, en alternance avec les lourdes détonations de pétards, a constaté un journaliste de l'AFP.

Ébahis, des touristes filment la fête depuis les trottoirs des Champs-Elysées, et un couple de Japonais explique n'"avoir jamais vu ça".

Après la victoire des Bleus, un concert de klaxons a retenti dans les rues de la capitale, en échos aux "On est en finale" venus des terrasses des bars parisiens.

Les gens sautent dans tous les sens, se prenant dans les bras, et les couples s'embrassent debout sur les tables de cafés.

La joie des supporteurs français a éclaté lors du but de Samuel Umtiti, ici à Paris, le 10 juillet 2018
La joie des supporteurs français a éclaté lors du but de Samuel Umtiti, ici à Paris, le 10 juillet 2018 ( Eric FEFERBERG / AFP )

"Vive la France, vive la République", lancent deux jeunes lycéennes parisiennes, Alia et Sacha.

Aux balcons, des familles agitent des drapeaux sur la rue de Rivoli et les enfants en maillot français saluent la foule.

"On est Champions du monde les gars", clame un trentenaire à sa bande d'amis. "Arrête ! Tu vas nous porter la poisse", lui répond l'un d'eux avant qu'ils reprennent en chœur: "On est en finale!"

- "Communier" -

Dans le métro sur la ligne 1 en direction des Champs-Élysées, le wagon vibre sous les sauts des supporteurs aux cris de "Qui ne saute pas n'est pas Français". "20 ans après c'est magnifique", s'exclame Tom, 16 ans. "On va communier tous ensemble sur les Champs. Pour moi c'est une nouveauté j'ai toujours rêvé de vivre ça depuis que je suis tout petit", confie-t-il, sourire aux lèvres, à une journaliste de l'AFP.

Dans le quartier touristique de Pigalle, l'ambiance est aussi à la fête. A quelques mètres du Moulin Rouge, les pétards claquent, les plus audacieux se hissent sur le toit des bus, tandis que d'autres tirent des fumigènes, a constaté un journaliste de l'AFP.

"C'est magnifique", hurle Thierry Perier, 45 ans, venu avec sa fille de 8 ans. "On a besoin de ça en France, on le mérite. On a les meilleurs joueurs et pour le moral des Français, gagner la Coupe serait le plus beau des cadeaux", ajoute ce cadre parisien, la voix éraillée à force d'avoir crié.

Peu après minuit, les Champs-Elysées ont été évacués progressivement par les forces de l'ordre. Partant de la place de l'Etoile, une dizaine de camions de CRS ont descendu l'avenue lentement, parfois visés par des jets de bouteilles, les policiers répondant avec des grenades lacrymogènes.

Des rassemblements ont également eu lieu sur les places de la République et de la Bastille, à Paris, mais aussi dans de nombreuses villes à travers tout le pays, notamment sur le Vieux-Port à Marseille, à Montpellier, Strasbourg, Rennes et Nice, où un mouvement de foule a fait une trentaine de blessés légers.

cma-sva-grd-bat/epe/sma

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 20/09/2018

Le titre ne parvient pas à se maintenir, après ses records

Publié le 19/09/2018

La loi logement a probablement sa forme définitive. L'accord entre députés et sénateurs marque l'aboutissement d'un an de débats lors desquels le texte a concentré l'attention sur une vaste…

Publié le 19/09/2018

TomTom chute encore de 6% à 6,03 euros en bourse ce mercredi, après avoir abandonné hier près du quart de sa valeur (-24,4% en clôture)...

Publié le 19/09/2018

La bourse de New York, le 8 mai 2018 ( Bryan R. Smith / AFP/Archives )Wall Street, voyant certains signaux d'optimisme dans une nouvelle salve de sanctions douanières entre Pékin et Washington,…

Publié le 19/09/2018

Le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb devant le palais de l'Élysée à Paris, le 19 septembre 2018 ( ludovic MARIN / AFP )Garder des poids lourds au gouvernement ou bien lancer des têtes…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/09/2018

Atari annonce la cession à THQ Nordic des franchises Alone in the Dark et Act of War pour un prix de 735 000 euros. L'acquisition de ces propriétés intellectuelles est gérée par THQ Nordic,…

Publié le 20/09/2018

Pour sauvegarder sa compétitivité, en particulier en France, le Groupe Bel a lancé un projet de nouvelle organisation pour adapter et simplifier ses modes de fonctionnement et ses organisations, en…

Publié le 20/09/2018

Dans des volumes toujours restreints, Clasquin s'adjuge 3% à 38,7 euros après une solide publication intermédiaire...

Publié le 20/09/2018

'The Good, The Bad, and The Augmented'...

Publié le 20/09/2018

Fnac Darty gagne 0,9% à 69,8 euros alors que l'agitateur culturel est entré en négociations exclusives en vue d'une prise de participation majoritaire...