En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 024.26 PTS
+0.88 %
5 994.00
+0.44 %
SBF 120 PTS
4 743.30
+0.77 %
DAX PTS
13 576.68
+1.41 %
Dow Jones PTS
28 989.73
-0.58 %
9 141.47
-0.82 %
1.102
+0. %

Mode à Milan: tissus recyclés chez Armani, vieux métiers chez D&G

| AFP | 377 | Aucun vote sur cette news
Des mannequins portent des créations Emporio Armani lors de de la Fashion week de Milan, le 11 janvier 2020
Des mannequins portent des créations Emporio Armani lors de de la Fashion week de Milan, le 11 janvier 2020 ( Miguel MEDINA / AFP )

Dolce & Gabbana a rendu hommage aux vieux métiers samedi au deuxième jour de la Fashion week de Milan, tandis que Giorgio Armani proposait une collection en tissus recylés pour sa ligne Emporio, témoignant d'une tendance de plus en forte dans le monde de la mode.

"Il faut sauvegarder le monde et la vie des futures générations", a expliqué le vétéran de la mode italienne devant la presse.

"Parfois, l'industrie peut être très nocive pour la terre sur laquelle nous vivons. Nous cherchons à résoudre le problème en trouvant un équilibre entre les exigences industrielles et celle de respirer", a souligné Giorgio Armani, 85 ans.

Très jeune et moderne, sa capsule est baptisée R-EA pour "Recycling-Emporio Armani". Tout en noire avec le logo s'affichant en blanc, elle se décline sous le slogan: "I'm saying yes to recycling" ("Je dis oui au recyclage").

Cette collection mixte, très orientée sportswear et jouant sur les volumes, est faite à partir des matériaux recyclés, de laine et de denim regénérés et de coton biologique.

Des mannequins portent des créations Emporio Armani lors de de la Fashion week de Milan, le 11 janvier 2020
Des mannequins portent des créations Emporio Armani lors de de la Fashion week de Milan, le 11 janvier 2020 ( Miguel MEDINA / AFP )

Marquant "le début d'un discours", elle sera prolongée, a précisé M. Armani, parallèlement à une action visant à créer "des vêtements toujours plus recyclables".

Cette tendance à développer des collections plus respectueuses de l'environnement est de plus en plus prégnante dans le monde de la mode.

Vendredi soir, 50% de la collection présentée par la maison italienne Ermenegildo Zegna était ainsi composée de tissus recyclés.

La mode est une des industries les plus polluantes: elle est responsable de 20% des rejets d'eaux usées et de 10% des émissions de CO2 dans le monde.

Giorgio Armani salué après la présentation de sa collection hommes automne/hiver à la Fashion week de Milan, le 11 janvier 2020
Giorgio Armani salué après la présentation de sa collection hommes automne/hiver à la Fashion week de Milan, le 11 janvier 2020 ( Miguel MEDINA / AFP )

En août, en amont du G7, 32 grands groupes du textile (Adidas, Capri Holdings, H&M, Gap, Kering, Nike, Prada...) avaient lancé une coalition pour réduire leur impact environnemental basée sur le volontariat, mais cette initiative avait été accueillie avec scepticisme par certaines ONG qui estiment qu'il faudrait revoir de manière globale le modèle de ce secteur.

Stars de TikTok

De son côté, sur fond de photos en noir et blanc, le duo sicilien Domenico Dolce et Stefano Gabbana a offert aux fashionistas une plongée dans le monde des vieux métiers, du vannier au barbier, en passant par le berger, faisant même défiler un agneau dans les bras d'un mannequin.

L'hiver prochain, l'homme D&G, loin de l'excentricité de précédentes collections, revient aux sources, au terroir.

Il porte des énormes pulls et écharpes en laine, des manteaux de berger à bouclettes, des vestes et pantalons en gros velours côtelé, ou en prince de galles.

Défilé Dolce&Gabbana lors de la Fashion Week de Milan, le 11 janvier 2020
Défilé Dolce&Gabbana lors de la Fashion Week de Milan, le 11 janvier 2020 ( Miguel MEDINA / AFP )

Pour tenter de faire découvrir à la jeune génération ces métiers d'autrefois, D&G a fait défiler des stars de TikTok, une application mobile très populaire de partage de vidéos où les utilisateurs se filment réalisant des sketchs, chantant en playback ou dansant sur fond de musique.

Parmi les accessoires, le béret apparaît comme un indispensable chez D&G pour l'hiver prochain, tout comme il l'était chez Zegna la veille au soir ou chez N°21.

Défilé Dolce&Gabbana lors de la Fashion Week de Milan, le 11 janvier 2020
Défilé Dolce&Gabbana lors de la Fashion Week de Milan, le 11 janvier 2020 ( Miguel MEDINA / AFP )

Samedi matin, la maison italienne a présenté une collection élégante souhaitant véhiculer "un nouvel érotisme naturel" selon les mots de son directeur artistique Alessandro dell'Acqua, comme avec ces pulls qui laissent le dos complètement découvert.

Les formes et tissus se veulent hybrides, et se déclinent majoritairement dans des teintes camel, grises ou kaki, avec pendant des pantalons deux longs galons.

La semaine de la mode hommes de Milan, qui s'est ouverte vendredi soir, se terminera mardi midi avec le poids-lourd Gucci, avant de passer le relais à Paris. Au programme de dimanche figurent notamment des défilés des maisons italiennes Salvatore Ferragamo et Prada.

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/01/2020

Tesla fait les gros titres depuis hier à Wall Street alors que le constructeur de voitures électrique a franchi pour la première fois le seuil des 100...

Publié le 22/01/2020

Un mineur dans son puits à Anka, dans l'Etat de Zamfara, le 4 décembre 2019 ( Kola Sulaimon / AFP )Chaque matin depuis qu'il a 12 ans, Biltamnu Sani se lève bien avant l'aube, avant que le…

Publié le 21/01/2020

Le scénario boursier de 2020 dépendra d'éléments de focalisation différents de ceux de 2019

Publié le 21/01/2020

Trois questions à Christophe Barraud, chef économiste et stratégiste chez Market Securities et classé meilleur prévisionniste au monde par Bloomberg sur les statistiques américaines,…

Publié le 17/01/2020

Le footballeur français Mamadou Sakho (au premier plan) à Clairefontaine-en-Yvelines le 17 novembre 2018 ( FRANCK FIFE / AFP/Archives )Des cambrioleurs se sont emparés d'un butin d'une valeur…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/01/2020

Au 1er février 2020, les tarifs réglementés hors taxe d'Engie baissent de 3,3% par rapport au barème en vigueur applicable depuis le 1er janvier 2020...

Publié le 24/01/2020

METabolic EXplorer a fait le point vendredi soir sur le litige lié à l'abandon de son projet en Malaisie en 2014. Ainsi, la Cour d'Appel de Douai a rendu le 23 janvier 2020 un arrêt aux termes…

Publié le 24/01/2020

Le titre Alstom gagnait finalement 1,4% en clôture ce vendredi à 47,12 euros, Bloomberg ayant indiqué que Bombardier aurait eu des discussions...

Publié le 24/01/2020

L’Olympique Lyonnais a annoncé le transfert de l’attaquant international zimbabwéen Tino Kadewere, en provenance du Havre AC, pour un montant de 12 millions d’euros, auquel pourra s’ajouter…

Publié le 24/01/2020

À l'issue de l'offre publique d'achat simplifiée initiée par Coyote System visant les actions de la société Traqueur non détenues par lui, au prix...