En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 848.03 PTS
-
5 844.0
-
SBF 120 PTS
4 605.13
-
DAX PTS
13 070.72
-0.27 %
Dow Jones PTS
27 881.72
-0.1 %
8 354.29
-0.1 %
1.109
+0.01 %

Militaires tués au Mali: les boîtes noires des deux hélicoptères ont été récupérées

| AFP | 1133 | Aucun vote sur cette news
Un hélicoptère Tigre atterrit au Mali le 2 février 2013
Un hélicoptère Tigre atterrit au Mali le 2 février 2013 ( Pascal GUYOT / AFP/Archives )

Les boîtes noires des deux hélicoptères militaires accidentés lundi soir au Mali ont été récupérées et vont être analysées, a déclaré mercredi matin à BFMTV le colonel Frédéric Barbry, porte-parole de l'état-major des armées, deux jours après l'accident qui a causé la mort de 13 militaires français au Mali.

Les corps des treize militaires tués "sont maintenant dans une emprise française" et "les opérations de rapatriement vers la métropole vont pouvoir débuter", a également indiqué le colonel Barbry.

"Les deux boîtes noires des hélicoptères ont été récupérées, elles seront remises aux autorités compétentes à des fins d'analyse", a-t-il précisé.

Interrogé sur la radio France Inter, le chef d'état-major des Armées, le général François Lecointre, a précisé que, "dans les prochains jours, les boîtes noires vont parler".

"Je ne sais pas exactement ce qui s'est passé", a-t-il ajouté, "mais une opération militaire au Sahel, c'est toujours un exercice de très haute couture (...) qui exige une coordination extrêmement fine, dans des conditions toujours difficiles, dans des conditions de combat".

"Cela peut plus facilement ou plus certainement mener à des risques ou des accidents", a-t-il ajouté, précisant qu'il ne faisait pas de doute que ces treize officiers et sous-officiers "sont morts au combat" et non dans un simple accident.

Deux hélicoptères, un Tigre et un Cougar, sont entrés en collision durant une opération de combat contre des jihadistes lundi soir dans le sud du Mali, causant la mort de 13 militaires, une des plus grandes pertes pour l'armée française depuis l'attentat contre le QG français Drakkar à Beyrouth en 1983, qui avait fait 58 morts.

Le colonel Barbry a pour sa part précisé que les conditions de vol durant cette opération étaient "extrêmement compliquées".

"Les nuits sont classifiées de 1 à 5, 1 pour les plus claires jusqu'à 5 pour les plus noires. Une nuit de niveau 5 (comme c'était le cas ici, ndlr) c'est une nuit sans lune, éventuellement avec une couverture nuageuse, qui rend les conditions de vol extrêmement difficiles. Les pilotes œuvrent avec des jumelles de vision nocturne qui intensifient la lumière résiduelle quand il n'y a pas de lune, pas de sources de lumière artificielle comme des villes, comme c'est le cas dans cette région", a encore expliqué le colonel Barbry.

Celui-ci a également déclaré que les "hélicoptères de l'armée française ne sont pas équipés de systèmes anti-évitement, ce qui n'aurait pas de sens dans la mesure où justement ces hélicoptères sont prévus pour voler en patrouille".

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 31 décembre 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2019

Theradiag renforce sa présence à l'international...

Publié le 10/12/2019

Deux mois après l'intervention, aucune complication n'est survenue et la patiente se porte bien. I.Ceram confirme sa volonté de se positionner en tant que leader mondial des implants en céramique…

Publié le 10/12/2019

Boeing a engrangé en novembre ses premières commandes de B-737 Max depuis que la flotte de cet l'appareil est clouée au sol, en mars dernier.

Publié le 10/12/2019

Le contrat est transféré à compter de 2020...

Publié le 10/12/2019

Les distributions afférentes à l'exercice 2019 sont donc de 0,43 euro par action...