En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 354.54 PTS
-1.15 %
5 370.50
-0.85 %
SBF 120 PTS
4 301.94
-0.77 %
DAX PTS
12 552.47
-1.05 %
Dowjones PTS
25 064.50
+0.00 %
7 352.36
+0.00 %
1.171
+0.53 %

Migrants: tags sur un ministère pour dénoncer l'"accueil de merde"

| AFP | 422 | Aucun vote sur cette news
Des militants d'associations de défense des migrants ont tagué
Des militants d'associations de défense des migrants ont tagué "accueil de merde" sur la façade du ministère du Logement à Paris le 16 décembre 2017 pour dénoncer les conditions de réception des migrants en France ( Thomas SAMSON / AFP )

Des bénévoles engagés dans l'aide aux migrants ont mené une brève opération samedi matin en taguant un large slogan "accueil de merde" sur la façade du ministère de la Cohésion des territoires, a constaté l'AFP.

Arrivés peu après 10H30 devant le ministère chargé notamment du logement, une vingtaine de personnes se sont rapidement alignées devant la façade de cet ancien hôtel particulier situé à une centaine de mètres de Matignon.

Les mains recouvertes de gants en latex, chacun a dessiné une lettre en capitale sur le mur de pierre, à l'aide d'une matière marron extraite de sacs en plastique ou de boîtes de mousse au chocolat.

Les manifestants, des riverains des quartiers Jaurès ou la Chapelle (dans le nord de Paris) engagés dans l'aide aux migrants via des distributions de repas notamment, se sont ensuite rapidement dispersés.

Dans un communiqué, ils ont dénoncé "la politique de tri et d'expulsion" que le gouvernement "dissimule derrière un affichage de solidarité".

"A Paris comme à Calais, à la Roya, à Briançon et ailleurs, les personnes exilées à la rue sont maltraitées et harcelées", ajoute le communiqué, en estimant que "les empêcher de manger, de dormir, de se laver et d'avoir accès à des toilettes fait tout simplement partie de la politique du gouvernement pour +réguler les flux migratoires+".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/07/2018

Le numéro un mondial du secteur parapétrolier Schlumberger a présenté des comptes en nette amélioration grâce à la hausse des cours du pétrole. Au deuxième trimestre, le bénéfice net a…

Publié le 20/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 20/07/2018

General Electric publie aujourd’hui des résultats du deuxième trimestre 2018 en baisse, mais supérieurs aux attentes. Ainsi, le conglomérat américain a réalisé un bénéfice net part du…

Publié le 20/07/2018

Boiron est malmené à la mi-journée à Paris, en retrait de 4,3% à 69,7 euros...

Publié le 20/07/2018

L'histoire pourrait s'accélérer prochainement