En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 939.21 PTS
-0.93 %
4 933.5
-0.73 %
SBF 120 PTS
3 947.15
-0.77 %
DAX PTS
11 164.46
-0.71 %
Dowjones PTS
25 017.44
-1.56 %
6 642.92
+0.00 %
1.143
-0.18 %

Migrants: 7.000 militaires américains près de la frontière mexicaine ce weekend

| AFP | 184 | Aucun vote sur cette news
Des soldats arrivent à l'aéroport Valley International d'Harlingen au Texas pour conduire les premières opérations de l'opération
Des soldats arrivent à l'aéroport Valley International d'Harlingen au Texas pour conduire les premières opérations de l'opération "Patriote fidèle" le long de la frontière avec le Mexique, le 1er novembre 2018 (transmise par l'US Air Force) ( Alexandra Minor / US AIR FORCE/AFP )

Plus de 7.000 militaires seront prépositionnés "d'ici la fin du weekend" dans des Etats américains frontaliers avec le Mexique --Californie, Arizona et Texas--, deux jours avant le scrutin du 6 novembre pour lequel Donald Trump a placé l'immigration au centre de sa campagne.

Ce chiffre correspond à ce qui avait déjà été annoncé: l'envoi à la frontière de 5.239 soldats, qui y retrouveront 2.100 réservistes de la Garde nationale déjà déployés depuis plusieurs mois, a précisé vendredi Michael Kucharek, un porte-parole du Commandement nord de l'armée américaine (Northcom).

C'est ce commandement militaire qui supervise l'opération baptisée "Patriote fidèle", destinée à bloquer les caravanes de migrants centraméricains qui se dirigent vers les Etats-Unis pour y demander l'asile.

Les renforts seront prépositionnés sur les principales bases militaires des Etats concernés, notamment la base aérienne de Davis-Monthan (Arizona), les bases navales de San Diego (Californie) et Corpus Christi (Texas), et la base du corps des Marines de Camp Pendleton, en Californie.

Mais leur déploiement final "doit encore être déterminé", a précisé M. Kucharek à l'AFP.

Vendredi, une centaine seulement de militaires étaient arrivés dans la localité de McAllen (Texas), un des principaux points de passage entre les Etats-Unis et le Mexique, selon ce porte-parole.

Un responsable du Pentagone ayant requis l'anonymat avait plus tôt fait état d'un millier de soldats dans cette ville située sur le Rio Grande, qui sépare les deux pays.

Ils seront chargés de missions logistiques, et notamment de construire des tentes "pour nos soldats", a indiqué M. Kucharek. Il a précisé que l'armée américaine n'avait reçu aucune demande formelle pour dresser des tentes pour les migrants, un projet mentionné par M. Trump dans ses discours électoraux.

A quelques jours des élections de mi-mandat, Donald Trump multiplie les annonces susceptibles de mobiliser les électeurs, notamment sur le thème de l'immigration.

"C'est une invasion", a-t-il encore martelé jeudi, annonçant qu'il devrait signer la semaine prochaine un décret sur ce sujet, sans plus de précisions. Il a affirmé que les migrants arrêtés à la frontière seraient placés dans des camps constitués de tentes ou d'autres installations jusqu'à ce qu'ils soient expulsés ou voient leur demande approuvée.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 20/11/2018

Les marchés européens reculent dans le sillage de Wall Street. Les valeurs technologiques, notamment Apple, ont lourdement chuté. Ce qui pèse sur leurs concurrents européens. L’inquiétude sur…

Publié le 20/11/2018

Le CAC40 abandonne encore 0,8% en fin de matinée à 4.945 points

Publié le 20/11/2018

Copyright GlobeNewswire Les annexes de ce communiqué sont disponibles à partir de ce lien : http://hugin.info/143549/R/2226337/873684.pdf Information réglementaire Ce…

Publié le 20/11/2018

Renault poursuit sa chute entamée la veille sur la place de Paris. Ainsi, le titre du constructeur automobile recule de 2,44% à 57,62 euros, après avoir déjà abandonné 8,43% hier.…

Publié le 20/11/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 20 novembre 2018 Suivez l'actualité de BIC sur         BIC RECOIT UNE OFFRE D'ACHAT POUR BIC SPORT   Le…