En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ browserName + ' ' + browserVersion }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 364.09 PTS
+0.90 %
5 357.00
+0.82 %
SBF 120 PTS
4 302.15
+0.76 %
DAX PTS
12 560.28
+0.39 %
Dowjones PTS
24 461.70
-0.80 %
7 217.49
+0.00 %
Nikkei PTS
22 516.83
-0.78 %

Mexique: 2017, année la plus violente en 20 ans

| AFP | 245 | Aucun vote sur cette news
Des policiers et de enquêteurs inspectent une scène de crime à Ciudad Juarez, au Mexique, le 6 décembre 2017
Des policiers et de enquêteurs inspectent une scène de crime à Ciudad Juarez, au Mexique, le 6 décembre 2017 ( HERIKA MARTINEZ / AFP/Archives )

L'année 2017 a été la plus violente des vingt dernières années au Mexique avec 23.101 homicides enregistrés à fin novembre, selon des chiffres officiels publiés vendredi.

Il s'agit du nombre d'homicides le plus élevé qu'a connu le pays depuis que les statistiques ont été mises en place par les autorités il y a deux décennies.

Le chiffre à la fin novembre dépasse le bilan de 2011, jusqu'alors considérée comme l'année la plus violente avec 22.409 homicides recensés.

Pour le seul mois de novembre, 2.212 meurtres ont été enregistrés au Mexique. Au mois d'octobre, le chiffre record de 2.380 meurtres avait été atteint.

Des zones jusqu'alors épargnées par les affrontements entre cartels, tel que l'Etat de Basse-Californie du Sud (nord-ouest), très apprécié des touristes étrangers, ont connu cette année une vague de violences sans précédent.

Depuis le lancement par le président Felipe Calderon (2006-2012) de sa guerre contre le narcotrafic à l'aide de l'armée, la violence s'est considérablement accrue au Mexique.

L'offensive militaire de l'Etat mexicain a permis l'arrestation de plusieurs chefs de cartels de drogue, mais elle a également abouti à fragmenter les groupes criminels et ainsi multiplier les violences dans le pays, estiment les experts.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/06/2018

Les marchés actions européens rebondissent, signant, pour l'instant, l'unique séance de hausse de la semaine. Au-delà d'éventuels rachats à bon compte, les investisseurs accueillent…

Publié le 22/06/2018

DBT, leader européen des bornes de recharge pour véhicules électriques, annonce la signature d'un accord de coopération exclusive avec Zhongshan BRS...

Publié le 22/06/2018

La Fed américaine a dévoilé des résultats positifs pour les stress tests qu'elle a fait passer aux 35 plus grosses banques américaines. "Les principaux établissements du pays sont bien…

Publié le 22/06/2018

Le titre a stoppé sa phase de correction à l'approche de la zone de soutien des 8.85 euros, niveau qui avait mobilisé les acheteurs le 16 décembre 2016 et qui avait précédé une longue phase de…

Publié le 22/06/2018

BlackRock passe sous les 5% du capital