En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Mediapart affirme que Benalla a porté une arme sans permis en avril 2017

| AFP | 720 | 1 par 1 internautes
Alexandre Benalla devant la commission du Sénat à Paris, le 19 septembre 2018
Alexandre Benalla devant la commission du Sénat à Paris, le 19 septembre 2018 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )

Mediapart a publié lundi une photo d'Alexandre Benalla brandissant un pistolet et qui daterait du 28 avril 2017, à une période où l'ancien chargé de mission de l'Elysée n'était pas titulaire d'un permis de port d'arme en bonne et due forme.

Selon le site d'information, ce selfie montrant M. Benalla en compagnie de deux hommes et d'une serveuse au visage flouté aurait été pris entre les deux tours de la présidentielle dans un restaurant de Poitiers, à quelques kilomètres de Châtellerault où Emmanuel Macron venait de tenir un meeting.

Or, selon ses déclarations au Monde daté du 26 juillet, l'ex-collaborateur de l'Elysée, aujourd'hui mis en examen pour des violences lors du 1er-Mai, ne possédait alors pas de permis l'autorisant à porter une arme en dehors du quartier général d'En Marche!, à Paris.

Les protagonistes de l'affaire Benalla
Les protagonistes de l'affaire Benalla ( Maryam EL HAMOUCHI / AFP )

Interrogé par le Monde sur le fait de savoir s'il avait enfreint cette règle et s'il était sorti avec une arme en dehors du QG, M. Benalla se montrait catégorique: "Non, jamais. On n’est pas mabouls, il y a un risque pour la réputation du candidat…", avait-il répondu.

Une fois M. Macron élu, M. Benalla n'obtiendra un permis de port d'arme que le 13 octobre 2017 dans le cadre de ses missions à l'Elysée, avait indiqué le 23 juillet le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb devant la commission d'enquête de l'Assemblée nationale.

Ce permis lui a depuis été retiré après son licenciement et sa mise en examen le 22 juillet pour des violences sur un manifestant en marge du défilé du 1er-Mai place de la Contrescarpe à Paris.

Interrogé lundi soir par l'AFP, son avocat Me Laurent-Franck Liénard a minimisé les révélations de Mediapart. "Je m'étonne, alors qu'il y a des choses sérieuses à traiter dans ce dossier, qu'on continue à chercher des éléments tous azimuts pour nuire à la réputation de Monsieur Benalla. Lâchez-le !", a déclaré l'avocat, qui souhaite se concentrer sur l'audition de son client prévue vendredi chez les juges d'instruction parisiens.

Si le parquet de Poitiers, compétent territorialement, décidait d'enquêter sur les faits exposés par Mediapart, il devrait notamment déterminer s'il s'agit bien de l'arme de M. Benalla et s'il disposait des autorisations requises. A moins que les faits ne soient joints à l'instruction en cours à Paris.

Sollicité par l'AFP, l'Elysée n'a pas voulu faire de commentaires dans l'immédiat.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
1 avis
Note moyenne : 1
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...