5 281.58 PTS
+1.13 %
5 278.5
+1.14 %
SBF 120 PTS
4 231.68
+1.11 %
DAX PTS
12 451.96
+0.86 %
Dowjones PTS
25 219.38
+0.08 %
6 770.66
-0.36 %
Nikkei PTS
21 720.25
+1.19 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Marseille: "Processus psychotique" chez l'homme qui a foncé sur des piétons, dit le parquet

| AFP | 159 | Aucun vote sur cette news
La police scientifique sur le site où un véhicule a foncé sur un abribus à Marseille, le 21 août 2017
La police scientifique sur le site où un véhicule a foncé sur un abribus à Marseille, le 21 août 2017 ( BERTRAND LANGLOIS / AFP )

L'automobiliste qui a foncé sur des piétons lundi à Marseille, faisant un mort et un blessé, est dans un "probable processus psychotique", selon l'examen psychiatrique cité mardi par le parquet.

Le trentenaire a reconnu en garde à vue le vol, trois jours plus tôt place Castellane à Marseille, de la fourgonnette avec laquelle il a fauché deux personnes près de deux abribus, "mais n'a pas donné d'explication sur les faits commis avec ce véhicule", a indiqué mardi à l'AFP le procureur de la République de Marseille, Xavier Tarabeux.

L'examen psychiatrique du suspect a révélé un "processus psychotique" et a aussi conclu que son état était compatible avec la garde à vue.

Le forcené, originaire de l'Isère, a foncé lundi matin à deux reprises sur des abribus de la cité phocéenne, tuant une femme et en blessant une autre, avant de finir sa course sur le Vieux-Port, arrêté par la police.

L'homme avait été condamné fin 2015 à trois ans de prison dont deux ans avec sursis pour vol et tentative de vol aggravé, selon le procureur de Marseille. Il était sorti de prison le 17 mai, et avait ensuite été hospitalisé en psychiatrie à Allauch (Bouches-du-Rhône), une commune qui jouxte Marseille. Le suspect se trouve actuellement sous le coup d'un sursis avec mise à l'épreuve.

En novembre 2015, une expertise psychiatrique avait décelé chez lui "une absence d'état dangereux", a toutefois précisé Xavier Tarabeux.

Dans sa voiture, on a trouvé, outre un courrier d'établissement psychiatrique, "un livre de philosophie et un livre très généraliste sur l'islam. La justice caractérisera les faits mais on ne peut pas dire dans son parcours de vie que c'était quelqu'un qui était porté à commettre des actes terroristes", a indiqué le procureur qui avait écarté lundi la piste terroriste.

Sur BFMTV mardi, le ministre de l'Intérieur Gérard Collomb a observé qu'"un individu qui a fait deux fois de la prison, qui est resté le reste de son temps dans des cliniques ou hôpitaux psychiatriques, peut passer à l'acte et donc tuer".

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 16/02/2018

SOFRAGI Société Française de Gestion et d'Investissement   SA au  Capital de 3.100.000 euros Siège Social : 37, avenue des Champs Elysées - 75008…

Publié le 16/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 16/02/2018

SOCIÉTÉ INDUSTRIELLE ET FINANCIÈRE DE L'ARTOIS   COMMUNIQUÉ DE PRESSE   Chiffre d'affaires 2017 Le 16 février 2018 …

Publié le 16/02/2018

      Bilan semestriel du contrat de liquidité GAUMONT contracté avec la société EXANE BNP PARIBAS   Neuilly-sur-Seine, le 16 février…

Publié le 16/02/2018

Prismaflex International a levé 1,8 million d'euros auprès d'un nombre restreint d'investisseurs institutionnels français dans le cadre d'une augmentation de capital avec suppression du droit…

CONTENUS SPONSORISÉS