En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 099.40 PTS
-0.34 %
5 101.50
-0.22 %
SBF 120 PTS
4 089.27
-0.35 %
DAX PTS
11 584.36
-0.04 %
Dowjones PTS
25 559.32
+0.71 %
7 207.58
+1.29 %
1.148
+0.24 %

Marseille: Evra, le jour du jugement de "Tonton cogneur"

| AFP | 262 | Aucun vote sur cette news
Patrice Evra perd ses nerfs et assène un coup de pied à un supporteur de Marseille venu l'insulter, le 2 novembre 2017 à Guimares, au Portugal
Patrice Evra perd ses nerfs et assène un coup de pied à un supporteur de Marseille venu l'insulter, le 2 novembre 2017 à Guimares, au Portugal ( MIGUEL RIOPA / AFP/Archives )

Patrice Evra va savoir vendredi ce que lui coûte son coup de pied à un supporter de l'Olympique de Marseille. Il est entendu par son club, qui pourrait le licencier, et jugé par l'UEFA, qui devrait le suspendre.

Fameux précédent, le geste de kung-fu d'Éric Cantona au sommet de sa gloire à Manchester United, en 1995, avait valu huit mois de suspension au "King" par la Fédération anglaise.

"Tonton Pat", dont le sympathique surnom a été bien terni dans l'affaire, risque le même genre de suspension de la confédération européenne, puisque son coup de sang précédait un match d'Europa League à Guimaraes, au Portugal. Il avait été exclu avant même le coup d'envoi, une première dans la compétition.

Les banderoles hostiles à Patrice Evra déployées dans le Vélodrome le 5 novembre 2017
Les banderoles hostiles à Patrice Evra déployées dans le Vélodrome le 5 novembre 2017 ( BORIS HORVAT / AFP/Archives )

Logiquement, le club devrait vouloir prononcer sa sanction avant l'UEFA pour montrer qu'il garde la main sur le dossier. Selon L'Équipe, Evra devrait être reçu par le président Jacques-Henri Eyraud, de retour ce jour-là de Miami, où il accompagnait des élus aux festivités du jumelage entre les cités phocéenne et floridienne.

Evra ne s'est pas exprimé depuis les incidents autrement que sur son compte Instagram, où il remerciait en anglais les "vrais fans de l'OM". Sur l'image, on voit un poster de lui en train de faire des pompes en match, placé derrière un canapé où est posé un panda en peluche, un curieux montage vécu comme une "provocation" par les Fanatics, le groupe de supporters dont est membre la victime du coup de pied.

- 'Pas acceptable' -

"La seule personne ayant commis un acte de violence est celle qui portait le maillot bleu et blanc", poursuivent dans leur communiqué ces ultras, qui d'ordinaire ne s'expriment jamais dans les médias.

Le patron des Yankee, Michel Tonini, une des voix majeures du stade Vélodrome, redoute que les "dirigeants veuillent interdire de stade à vie certains supporters qui étaient sur le terrain (à Guimaraes), à vie! C'est un message destiné à qui? Aux ligues de bien-pensants?" s'emporte-t-il auprès de l'AFP.

Le président "JHE" n'a pas répondu non plus aux nombreuses sollicitations médiatiques sur la question.

A quelques mètres de lui, le propriétaire du club, Frank McCourt, a lui réagi depuis Miami.

A Marseille se vend un t-shirt
A Marseille se vend un t-shirt "Un petit Pat pour l'homme, un grand Pat pour la retraite", le 4 novembre 2017 ( BORIS HORVAT / AFP/Archives )

Ce n'est "pas un comportement acceptable, et pour le joueur, et pour les supporters, selon des propos rapportés par La Provence. Ce n'est pas quelque chose que nous pouvons tolérer à l'OM, c'est aussi simple que ça".

"Il est vraiment dommage de voir un grand joueur comme Patrice pousser jusqu'à un tel comportement", a ajouté l'homme d'affaires américain, englobant l'attitude des supporters insultants dans son reproche.

- 'Pas possible qu'il rejoue au Vélodrome' -

Pour Tonini, "ce n'est pas possible qu'il rejoue au Vélodrome, les dirigeants l'ont compris, mais en même temps c'est compliqué pour eux de donner raison aux supporters".

"C'est Evra, tête de gondole du projet, donc on va partager la faute, on ne peut pas se dédire complètement, il faut quand même montrer aussi du doigt les supporters", regrette-t-il.

Le 2 novembre, Evra avait donné un coup de pied haut à un supporter qui l'invectivait. Le lendemain il était mis à pied par Eyraud. Dimanche contre Caen (5-0) le divorce était officialisé par les supporters, qui l'ont insulté en chansons et ont déployé des banderoles sans appel: "Tu t'es cru au-dessus de l'institution OM (...) Evra casse-toi".

Reverra-t-on Patrice Evra, ici le 10 septembre 2017, sous les couleurs de l'OM ? Ou même avec un maillot tout court tant la retraite paraît proche ?
Reverra-t-on Patrice Evra, ici le 10 septembre 2017, sous les couleurs de l'OM ? Ou même avec un maillot tout court tant la retraite paraît proche ? ( BORIS HORVAT / AFP )

Après le jugement des supporters, les sentences officielles vont tomber vendredi pour Evra. A 36 ans, une suspension de l'UEFA pourrait signifier une fin de carrière sur un couac terrible pour celui qui fut le capitaine de l'équipe de France, de triste mémoire, à Knysna, lors de la fameuse "grève du bus" en 2010.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Lundi 5 novembre de 18h00 à 18h30

Trader sur le CAC40 avec du levier
Mardi 6 novembre de 12h15 à 13h15

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/10/2018

Bernin, le 19 octobre 2018       INFORMATION RELATIVE AU NOMBRE TOTAL DE DROITS DE VOTE ET D'ACTIONS COMPOSANT LE CAPITAL SOCIAL       (Article L. 233-8 II du Code du…

Publié le 19/10/2018

Le Comité des médicaments à usage humain (CHMP, Committee for Medicinal Products for Human Use) de l'Agence européenne des médicaments (EMA) a rendu un avis positif concernant la demande…

Publié le 19/10/2018

American Express a dévoilé des résultats trimestriels supérieurs aux attentes et relevé son objectif annuel. Au troisième trimestre, l’émetteur de cartes de crédit a enregistré un…

Publié le 19/10/2018

Schlumberger a réalisé au troisième trimestre 2018 un bénéfice net en hausse de 10,8% à 644 millions de dollars, ou 46 cents par action. Hors éléments exceptionnels, le BPA est ressorti à 46…

Publié le 19/10/2018

  Communiqué de presse   Source : Sanofi (EURONEXT : SAN) (NYSE : SNY)       Sanofi obtient un avis positif du CHMP pour son vaccin contre la dengue   Paris,…