En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-1.47 %
4 784.0
-0.43 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-1.63 %
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 448.53
+0.24 %
6 688.57
+1.14 %
1.135
-0.33 %

Marche en RDC: dispersion à balles réelles à Kisangani

| AFP | 616 | Aucun vote sur cette news
La police congolaise jette des gaz lacrymogènes lors d'une manifestation contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, le 21 janvier 2018 à Kinshasa
La police congolaise jette des gaz lacrymogènes lors d'une manifestation contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila, le 21 janvier 2018 à Kinshasa ( JOHN WESSELS / AFP/Archives )

Une marche des catholiques contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kabila a été dispersée par la police dimanche après la messe à la cathédrale de Kisangani dans le nord-est de la République démocratique du Congo, faisant des blessés, a constaté un correspondant de l'AFP.

Des centaines de fidèles qui sortaient de la messe ont commencé à marcher avant d'être dispersés par les forces de sécurité qui ont fait usage de gaz lacrymogènes et tiré à balles réelles. Deux personnes au moins ont été blessés par balles, selon ce correspondant.

Les fidèles se sont repliés dans l'enceinte de la paroisse chantant le "Debout Congolais", l'hymne nationale de la RDC.

Trois prêtres ont été interpellés alors qu'ils étaient à la tête d'une marche avec les fidèles de la paroisse Saint Pierre de Wagenia, dans l'est de la ville. Ils ont ensuite été mis dans une jeep de la police et emmenés par des agents.

Dans la commune populaire de Mangobo, dans le nord de Kisangani, les habitants affluaient dans les rues et plusieurs groupes de jeunes gens se retrouvaient à quelque 50 mètres des militaires de la garde républicaine, unité spéciale chargée de la protection du président Joseph Kabila.

Un Congolais devant une église où se tient une messe avant une manifestation contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kibila, le 21 janvier 2018 à Kinshasa
Un Congolais devant une église où se tient une messe avant une manifestation contre le maintien au pouvoir du président Joseph Kibila, le 21 janvier 2018 à Kinshasa ( JOHN WESSELS / AFP/Archives )

Ces marches sont organisées à l'appel du Comité laïc de coordination (CLC), un collectif d'intellectuels proche de l’Église catholique, qui demandent à M. Kabila de dire publiquement qu'il ne sera pas candidat aux élections prévues le 23 décembre 2018. Le mandat du président s'est achevé le 20 décembre 2016.

A Kinshasa, la marche a été interdite mais la police s'est donnée pour objectif de faire "zéro mort" lors de cette troisième marche. Les deux précédentes les 31 décembre et 21 janvier avaient fait une quinzaine de morts selon l’Église, deux d'après les autorités.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 10/12/2018

La ministre des Affaires européennes Nathalie Loiseau le 14 novembre 2018 à Paris ( ludovic MARIN / AFP/Archives )Brexit "hard" ou "soft"? L'Assemblée a entamé lundi l'examen du projet de loi…

Publié le 10/12/2018

L'attaquant du PSG Neymar buteur à Bordeaux le 2 décembre 2018 ( NICOLAS TUCAT / AFP/Archives )La superstar brésilienne Neymar, touchée à l'adducteur droit dix jours plus tôt, a bien pris…

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

Salle de contrôle d'Euronext, l'opérateur de la Bourse de Paris, à La Défense, le 27 avril 2018 ( ERIC PIERMONT / AFP/Archives )La Bourse de Paris a débuté la semaine en nette baisse…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…