En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
6 051.78 PTS
-0.56 %
6 047.50
-0.62 %
SBF 120 PTS
4 780.95
-0.67 %
DAX PTS
13 674.87
-0.79 %
Dow Jones PTS
29 398.08
-0.09 %
9 623.58
+0. %
1.083
-0.08 %

Maracineanu: Gailhaguet "dira devant le juge que je suis moralisatrice"

| AFP | 301 | 4.60 par 5 internautes
La ministre des Sports Roxana Maracineanu lors d'un point presse à Paris, le 5 février 2020
La ministre des Sports Roxana Maracineanu lors d'un point presse à Paris, le 5 février 2020 ( GEOFFROY VAN DER HASSELT / AFP/Archives )

Didier Gailhaguet "dira devant le juge que je suis moralisatrice", a lancé jeudi au micro de la radio RTL la ministre des Sports, Roxana Maracineanu, à propos du patron du patinage français qui refuse de démissionner, en plein scandale de violences sexuelles.

La veille, le président de la Fédération française des sports de glace (FFSG) a déploré que la ministre, "moralisatrice", ne l'écoutait pas, "drapée dans ses certitudes".

"Il dira, lorsqu'on aura des témoignages, pour le mettre lui en cause personnellement ou lui en tant que président de fédération, il dira devant le juge que je suis moralisatrice", a prévenu jeudi Roxana Maracineanu.

"Il trouve plus intéressant de défendre son poste, je ne suis pas étonnée parce qu'il est accroché à ce poste depuis longtemps", a-t-elle ajouté, allusion au fait que Didier Gailhaguet préside la FFSG depuis 1998, avec une seule interruption entre 2004 et 2007.

"Il était dans l'illégalité pendant des années en cumulant des fonctions qu'il n'avait pas à cumuler, de cadre technique d'Etat et de président de fédération", a-t-elle accusé.

Elle a réaffirmé que Didier Gailhaguet devait démissionner: "Sinon ça se réglera ailleurs (...) Lorsqu'on produira des témoignages au juge, il dira que je suis moralisatrice, que je suis violente...".

Concrètement, Roxana Maracineanu reproche à la FFSG d'avoir remis l'entraîneur Gilles Beyer, aujourd'hui accusé de viol par l'ancienne championne de patinage Sarah Abitbol, dans le circuit au début des années 2000, malgré une enquête administrative soulignant des attitudes inappropriées.

L'enquête avait conduit le ministère à sortir l'entraîneur de ses rangs en 2001, mais il avait ensuite retrouvé une place dans son club d'origine, les Français volants, à Paris, ainsi que dans les instances de la FFSG.

"Je n'ai absolument pas protégé Gilles Beyer", s'est défendu la veille Gailhaguet.

"Quand il dit qu'il ne sait pas, il était où, il était sur quelle planète ?", a demandé Roxana Maracineanu, qui a décrit "une petite fédération", "un petit monde".

La ministre a également relancé un appel aux victimes, dans tous les sports, les incitant même à appeler "au ministère des Sports": "à partir du moment où on a une plainte, un témoignage, on peut agir". "C'est important que tout sorte".

 ■

Copyright © 2020 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
5 avis
Note moyenne : 4.60
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON FÊTE SA 1ÈRE ANNÉE

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 29 février 2020 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/02/2020

HSBC a dévoilé une vaste restructuration, qui passera notamment par la suppression de 35 000 postes. Le groupe va réduire la voilure dans la banque de financement et d'investissement en Europe et…

Publié le 18/02/2020

Après l'échec du mariage avec Siemens

Publié le 18/02/2020

Pour faire face aux objectifs qu’il s’est fixés dans le cadre de son plan moyen terme, PSA Retail, 2ème groupe de distribution automobile en Europe et filiale du groupe PSA, recrutera 1 300…

Publié le 18/02/2020

Le Ministre des finances a précisé à des journalistes à Bruxelles avoir discuté dimanche du plan industriel de Renault lors d'un appel téléphonique avec le président Jean-Dominique Senard...

Publié le 18/02/2020

Gaussin rappelle que ses actionnaires sont convoqués à une Assemblée générale mixte, ordinaire et extraordinaire, le 27 février 2020 à 11 heures au...