5 384.36 PTS
-0.28 %
5 379.5
-0.37 %
SBF 120 PTS
4 289.80
-0.34 %
DAX PTS
13 026.87
-0.75 %
Dowjones PTS
24 585.43
+0.33 %
6 394.67
+0.00 %
Nikkei PTS
22 694.45
-0.28 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Manifestations anti-G20: la police veut des renforts, Melania Trump bloquée

| AFP | 168 | Aucun vote sur cette news
Des policiers tentent de faire descendre une manifestante anti-G20 grimpée sur un véhicule blindé de la police, le 7 juillet 2017 à Hambourg
Des policiers tentent de faire descendre une manifestante anti-G20 grimpée sur un véhicule blindé de la police, le 7 juillet 2017 à Hambourg ( Boris Roessler / DPA/AFP )

La police de Hambourg en Allemagne a demandé vendredi des renforts pour faire face aux nombreuses manifestations anti-G20 dans la ville, qui ont empêché l'épouse du président américain de sortir de sa demeure.

"La demande (de renfort) est en cours", il s'agit de "soulager les forces déjà engagées", a-t-il déclaré.

Des unités de police anti-émeutes à Berlin et dans la région du Schleswig-Holstein, voisine de Hambourg, dans le nord du pays, ont dans la foulée indiqué préparer l'envoi de plusieurs centaines de personnes.

Les forces de l'ordre ont déjà mobilisé plus de 20.000 personnes pour assurer la sécurité à Hambourg à l'occasion du sommet des dirigeants des vingt principales économies de la planète.

Le président américain Donald Trump et son épouse Melania à leur arrivée à l'aéroport de Hambourg, le 6 juillet 2017
Le président américain Donald Trump et son épouse Melania à leur arrivée à l'aéroport de Hambourg, le 6 juillet 2017 ( Christof STACHE / AFP )

Mais la multitude des manifestations depuis plusieurs jours et des affrontements qui ont éclaté jeudi soir et se poursuivaient vendredi, jour de l'ouverture du sommet, mettent les effectifs à rude épreuve.

L'épouse du président américain, Melania Trump, est restée ainsi bloquée dans sa résidence à Hambourg vendredi en raison des nombreuses manifestations anti-G20 dans la ville, a indiqué sa porte-parole.

"Nous n'avons jusqu'ici pas obtenu d'autorisation de sortie de la part de la police pour quitter la demeure", a indiqué cette porte-parole à l'agence de presse allemande DPA.

Une source proche de la délégation de Donald Trump au G20 a confirmé cette information à l'AFP.

Donald Trump et son épouse résident dans la maison d'hôte du gouvernement de la ville-Etat de Hambourg, une magnifique villa au bord de l'eau.

Des policiers tentent de faire bouger un manifestant anti-G20 assis sur la chaussée, le 7 juillet 2017à Hambourg
Des policiers tentent de faire bouger un manifestant anti-G20 assis sur la chaussée, le 7 juillet 2017à Hambourg ( Daniel Reinhardt / DPA/AFP )

En raison des incidents et des rassemblements, le programme des épouses des dirigeants du G20, auquel participe Melania Trump, a dû être modifié.

Mme Trump n'a pu participer à une croisière en bateau dans cette cité portuaire et une visite d'un centre sur le climat prévue en milieu de journée a été annulée et remplacé par un débat dans un hôtel de Hambourg, selon une source proche de l'organisation.

Dès vendredi matin, plusieurs milliers de manifestants se sont rassemblés autour des carrefours routiers stratégiques de la ville de 1,7 million d'habitants dans le but de bloquer l'arriver des délégations officielles au sommet.

Les affrontements entre les manifestants anti-G20 et les forces de l'ordre se déroulent pratiquement sans discontinuer depuis jeudi soir dans la ville.

La police a indiqué que 159 de ses agents avaient été jusqu'ici légèrement blessés lors de ces incidents.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2017

Atos va devoir batailler ferme s'il veut mettre la main sur Gemalto...

Publié le 14/12/2017

    INFORMATION PRESSE Clermont-Ferrand, le 14 décembre 2017       COMPAGNIE GENERALE DES ETABLISSEMENTS MICHELIN         REDUCTION DU…

Publié le 14/12/2017

Teva Pharmaceutical a annoncé un plan de restructuration destiné à réduire significativement ses coûts. Le plus important fabricant mondial de médicaments génériques compte réaliser 3…

Publié le 14/12/2017

La rumeur fait état d'un feu vert imminent. Il faudra encore recevoir l'aval de trois autres pays majeurs.

Publié le 14/12/2017

Peugeot point en tête du CAC40 à la mi-journée (+1,6% à 17,3 euros), soutenu par de solides immatriculations en novembre mais également par une note...

CONTENUS SPONSORISÉS