En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 643.08 PTS
-0.40 %
5 638.00
-0.48 %
SBF 120 PTS
4 448.99
-0.34 %
DAX PTS
12 486.56
-0.20 %
Dowjones PTS
26 787.36
-0.11 %
7 842.33
-0.02 %
1.103
+0.03 %

Manifestations à Paris samedi: 158 personnes placées en garde à vue selon le parquet

| AFP | 281 | Aucun vote sur cette news
Des CRS face aux manifestants à Paris, le 21 septembre 2019
Des CRS face aux manifestants à Paris, le 21 septembre 2019 ( Zakaria ABDELKAFI / AFP )

Cent cinquante-huit personnes au total ont été placées en garde à vue samedi en marge des violences qui ont émaillé l'acte 45 des "gilets jaunes" et la Marche pour le climat dans Paris, dont une vingtaine ont été déférées dimanche en vue d'éventuelles poursuites, a-t-on appris auprès du parquet.

C'est le bilan le plus élevé depuis le week-end du 1er-Mai à Paris, où 315 personnes avaient été placées en garde à vue.

Le record, avec plus de 900 gardes à vue, avait toutefois été atteint lors des manifestations des "gilets jaunes" le 8 décembre 2018 dans la capitale, marquées par de très violents heurts sur les Champs-Elysées, trois semaines après le début de ce mouvement inédit de contestation sociale.

Selon son bilan dimanche soir, le parquet de Paris a décidé de faire notifier un rappel à la loi à 90 personnes, assorti pour un certain nombre d'entre eux d'une interdiction de paraître à Paris pendant une durée de six mois, une disposition introduite dans la loi en mars pour faire face notamment aux violences récurrentes en marge des manifestations dans la capitale.

Quelques personnes ont été remises en liberté le temps de la poursuite des investigations, tandis que 35 procédures étaient classées sans suite.

Enfin, six gardes à vue se poursuivaient dans la soirée tandis que dix-neuf personnes étaient déférées au tribunal afin d'être présentées lundi matin au parquet en vue d'éventuelles poursuites judiciaires.

Parmi les personnes déférées dimanche soir se trouve un capitaine de police en poste au ministère de l'Intérieur, a précisé une source judiciaire. Hors service samedi, il manifestait dans la matinée lorsqu'il a été placé en garde à vue pour outrage et rébellion.

Selon le décompte de la préfecture de Paris, 186 personnes au total ont été interpellées au cours de la journée, marquée par des violences et des dégradations de quelque 1.000 manifestants radicaux présents l'après-midi à la Marche pour le climat.

Une grande partie des suspects a été arrêté dès samedi matin pour "groupement en vue de commettre des violences", notamment après la découverte de matériel tels que marteaux, mortiers ou jerricanes.

Malgré des interdictions de manifester aux alentours des Champs-Elysées et de La Madeleine ordonnées par la préfecture, quelques petits groupes de "gilets jaunes", qui n'arboraient plus leur chasuble distinctive, ont organisé plusieurs rassemblements dans la capitale.

Attac et Solidaire avaient aussi maintenu leur appel à manifester "pour la justice sociale et climatique".

Quelque 7.500 membres des forces de l'ordre avaient été mobilisés par les autorités qui craignaient un regain de violence.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 15/10/2019

Pendant une conférence sur Libra à Genève, le 26 septembre 2019 ( Fabrice COFFRINI / AFP/Archives )L'association Libra, qui doit gérer la future monnaie virtuelle souhaitée par Facebook, a…

Publié le 14/10/2019

Les producteurs d'olives et d'huile d'olive espagnols, menacés par les sanctions américaines, manifestent à Madrid, le 10 octobre 2019 ( PIERRE-PHILIPPE MARCOU / AFP )Dans les oliveraies…

Publié le 14/10/2019

Gérard Collomb quitte l'Elysée, à Paris le 19 septembre 2018 ( ludovic MARIN / AFP/Archives )La République en marche (LREM) a investi lundi Gérard Collomb comme tête de liste pour diriger la…

Publié le 14/10/2019

Heurts entre manifestants sépartistes catalans et policiers devant l'aéroport de Barcelone, le 14 octobre 2019, après la condamnation de neuf de leurs dirigeants à des peines allant de neuf à…

Publié le 14/10/2019

Le ministre de l'Economie et des Finances Bruno Le Maire le 26 septembre 2019 ( Bertrand GUAY / AFP/Archives )Répondant en partie aux revendications des "gilets jaunes", le troisième budget du…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/10/2019

Mauna Kea Technologies annonce les résultats positifs sur l'endomicroscopie à aiguille dans le diagnostic et le management des lésions kystiques du pancréas...

Publié le 14/10/2019

La société Idsud confirme sa politique de soutien aux filiales détenues majoritairement...

Publié le 14/10/2019

Les résultats des banques américaines sont attendues en léger recul au 3e trimestre, sous le double effet du ralentissement conjoncturel et de la baisse des taux qui rabote les marges du secteur.

Publié le 14/10/2019

Compte tenu de la complexité de l'opération projetée, le Conseil d'administration a décidé de procéder à la désignation de cet expert indépendant sans attendre le dépôt formel du projet…

Publié le 14/10/2019

Andrea Rossi a décidé de quitter son poste de CEO d'AXA IM et deviendra conseiller stratégique de Gérald Harlin...