En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 853.70 PTS
-0.88 %
4 822.0
-1.37 %
SBF 120 PTS
3 857.72
-0.89 %
DAX PTS
10 865.77
-0.54 %
Dowjones PTS
24 100.51
-2.02 %
6 594.96
-2.56 %
1.130
+0.00 %

Maëlys: première reconstitution de la nuit du meurtre de la fillette

| AFP | 283 | Aucun vote sur cette news
Un convoi de gendarmerie arrive à Pont-de-Beauvoisin, le 24 septembre 2018
Un convoi de gendarmerie arrive à Pont-de-Beauvoisin, le 24 septembre 2018 ( Jean-Philippe KSIAZEK / AFP )

La première reconstitution de la nuit du meurtre de la petite Maëlys a débuté lundi vers 20h00 à Pont-de-Beauvoisin (Isère) en présence de Nordahl Lelandais, des juges d'instruction, avocats et parties civiles, qui devraient se rendre sur les différents lieux du drame.

Nordahl Lelandais est arrivé en début de soirée dans un convoi de gendarmerie à la salle des fêtes, où avait disparu Maëlys, 8 ans, dans la nuit du 26 au 27 août 2017, lors d'une fête de mariage et où a débuté la reconstitution. La voiture de l'ancien militaire de 35 ans se trouvait sur le parking, dissimulée dans un container.

"C'est un moment important pour l'enquête judiciaire et c'est aussi un moment très important pour la famille pour essayer d'avoir des explications" sur le déroulement des faits, a déclaré devant la presse le colonel Yves Marzin, commandant du groupement de gendarmerie de l'Isère.

L'objectif de cette reconstitution est de confronter le récit du meurtrier présumé de la fillette aux réalités matérielles de l'enquête, notamment les aller-retours décrits par Nordahl Lelandais. De tenter de faire éclater la vérité. Si toutefois l'ancien maître-chien accepte de coopérer.

Après la salle polyvalente où se déroulait la noce et où a disparu la fillette, la reconstitution se poursuivra à Domessin (Savoie) au domicile des parents de Lelandais, où la dépouille de Maëlys aurait été temporairement déposée, et dans le massif de la Chartreuse où ses restes ont finalement été retrouvés.

Tous les accès à Pont-de-Beauvoisin et Domessin ont été bouclés en début de soirée par quelque 200 gendarmes.

Cet acte judiciaire pourrait durer une partie de la nuit. "La reconstitution sera la plus réaliste possible pour être au plus proche des événements qui se sont déroulés" cette nuit-là, a ajouté le colonel Marzin.

Nordahl Lelandais a été mis en examen pour "enlèvement" et incarcéré le 3 septembre 2017 après la découverte d'une trace ADN de Maëlys dans son véhicule, puis pour "meurtre" fin novembre alors qu'une caméra a enregistré l'image de la fillette dans sa voiture puis sans la petite fille sur le chemin du retour, à l'heure de sa disparition.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 14/12/2018

Carbios annonce la nomination de Ian Hudson au poste de Président du Conseil d’administration. Il succède à Jean Falgoux et prendra ses nouvelles fonctions le 1er Janvier 2019, après avoir été…

Publié le 14/12/2018

Deuxième séance consécutive de correction pour l'indice parisien...

Publié le 14/12/2018

Le Conseil d'Administration de SoLocal Group, tenu ce jour, a pris acte de la démission d'Arnaud Marion, qui suite à la prise de ses nouvelles fonctions exécutives au sein de Smovengo, a souhaité…

Publié le 14/12/2018

Dans la continuité de la politique de distribution de dividendes des derniers exercices, le Conseil d’administration de Kering a décidé, lors de sa réunion du 14 décembre 2018, le versement…

Publié le 14/12/2018

Compte tenu des bons résultats de 2CRSi en 2018, une prime a été décidée pour tous les salariés du groupe en France...