5 366.15 PTS
-
5 364.00
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 270.60
-
DAX PTS
13 167.54
-
Dowjones PTS
23 590.83
+0.69 %
6 378.63
-
Nikkei PTS
22 646.08
+1.02 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Madrid veut destituer le gouvernement catalan et convoquer des élections

| AFP | 176 | Aucun vote sur cette news
Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy (C), le 21 octobre 2017 à Madrid
Le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy (C), le 21 octobre 2017 à Madrid ( Juan Carlos Hidalgo / POOL/AFP )

Le chef du gouvernement espagnol Mariano Rajoy a demandé samedi au Sénat de destituer le gouvernement catalan de Carles Puigdemont afin de convoquer de nouvelles élections pour empêcher la sécession de la Catalogne.

Le gouvernement séparatiste de Catalogne n'a pas laissé à Madrid d'autre choix en faisant voter des lois contraires à la Constitution et en organisant un référendum d'autodétermination interdit par la justice, a affirmé M. Rajoy après un conseil des ministres extraordinaire.

Invoquant l'article 155 de la Constitution, jamais encore utilisé, le dirigeant conservateur a demandé au Sénat de lui confier la faculté de dissoudre le parlement catalan, afin de "convoquer des élections dans un délai maximum de six mois".

M. Rajoy demande aussi que tout le gouvernement catalan présidé par Carles Puigdemont soit démis de ses fonctions, qui seront exercées "en principe par les ministères (nationaux) aussi longtemps que durera cette situation exceptionnelle".

Si le Sénat approuve les mesures demandés par M. Rajoy dans les jours qui viennent, le parlement catalan continuera d'exercer ses fonctions jusqu'à sa dissolution mais ne pourra pas élire un nouveau président du gouvernement en remplacement de M. Puigdemont ni voter de nouvelles lois contraires à la constitution et au statut de cette région autonome.

M. Rajoy dispose de la majorité absolue au sénat mais s'est assuré de l'appui du parti socialiste (PSOE), principale force d'opposition, et des centristes de Ciudadanos.

Carles Puigdemont, qui doit faire une déclaration officielle à 21H00 (19H00 GMT), a menacé de faire proclamer formellement l'indépendance de la Catalogne, une région grande comme la Belgique qui représente 19% du PIB espagnol.

Il se fonde sur un référendum d'autodétermination qu'il a organisé le 1er octobre en bravant l'interdiction de la justice et où selon lui 43% des Catalans ont voté, à 90% pour l'indépendance.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/11/2017

Lors de la conférence annuelle de la RSNA 2017La toute dernière technologie offre de nouvelles modalités d'imagerie avec des vitesses et des...

Publié le 21/11/2017

L'Iran a mis en garde Total contre la perte de son investissement s'il se désengageait du champ gazier géant South Pars.

Publié le 21/11/2017

Le chiffre d'affaires du 3e trimestre de l'exercice 2017 d'ESI s'établit à 24,9 ME, en recul de 2,4% à taux constants par rapport à la même période...

Publié le 21/11/2017

Sur les 9 premiers mois de l'exercice 2017, le groupe réalise un chiffre d'affaires de 51 ME

Publié le 21/11/2017

Au troisième trimestre, ESI Group a réalisé un chiffre d'affaires de 24,9 millions d'euros en baisse de 2,4% à taux de change constant. L'effet de change sur la période est négatif à hauteur de…

CONTENUS SPONSORISÉS