En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 269.92 PTS
-2.02 %
5 251.00
-2.19 %
SBF 120 PTS
4 172.22
-2.01 %
DAX PTS
11 364.17
-1.61 %
Dowjones PTS
25 502.32
-1.77 %
7 326.06
-2.23 %
1.130
-0.01 %

Macron veut aller "plus fort et plus vite" dans la transition écologique

| AFP | 475 | 2.33 par 3 internautes
Emmanuel Macron arrive à Gréoux-les-Bains, le 7 mars 2019, pour un débat sur l'environnement
Emmanuel Macron arrive à Gréoux-les-Bains, le 7 mars 2019, pour un débat sur l'environnement ( Claude Paris / POOL/AFP )

Emmanuel Macron a appelé à "aller plus fort, plus vite et plus loin" dans la transition écologique, en échangeant jeudi avec 400 personnes dans les Alpes de Haute-Provence sur l'environnement, un thème jusqu'à présent peu abordé dans le grand débat.

"Je comprends l'impatience de la jeunesse", a déclaré le chef de l'Etat en répondant à des collégiens qui lui ont exprimé leur inquiétude sur un ton direct dans la salle des fêtes de Gréoux-les-Bains.

"Qu'est-ce que vous entendez par écologie, alors qu'encore aujourd'hui des usines peuvent déverser leurs déchets dans la mer, que les pesticides polluent nos sols et donc notre alimentation, que 20.000 tonnes de déchets électroniques en Europe sont envoyés au Nigeria?", lui a demandé Charlie, du collège de Saint-André des Alpes.

"Quand est-ce que vous allez réagir, puisque vous en avez le pouvoir?", a-t-il ajouté, chaleureusement applaudi par l'assistance composée d'une centaine de jeunes, de maires, d'agriculteurs et de responsables d'associations de la région du Verdon.

La transition écologique vise à "passer d'un modèle à l'autre", a répondu M. Macron. "Notre défi, c'est de le faire le plus vite possible. Je crois qu'on peut faire plus vite, plus fort, plus loin, en donnant plus de pouvoirs au local et en changeant de méthodes".

"Puisque c'est l'argent qui nous a poussés à négliger l'écologie, pensez-vous qu'on pourra acheter une nouvelle planète avec de l'argent?", lui a aussi demandé Charlie.

Pour le Président, "le modèle du tout argent est terminé". "Mais il faut produire. Il y aura toujours de l'argent, mais l'argent il ne faut ni le détester ni l'adorer, il faut le voir comme un moyen de faire les choses", a assuré celui qui est souvent présenté par ses opposants comme "le président des riches".

Venus de différents collèges, les jeunes avaient reçu comme consigne de poser des questions "uniquement sur l'environnement, pas sur les gilets jaunes ou autre chose", selon Mélanie, de la petite ville d'Oraison.

"répression"

Une trentaine de manifestants, dont des "gilets jaunes" et des syndicalistes, ont tenté dans la matinée de pénétrer dans le périmètre de sécurité autour de la salle des fêtes de Gréoux-les-Bains.

Des "gilets jaunes sont certainement en train de se faire réprimer à l'extérieur de cette salle (...) La répression, on ne peut pas l'ignorer", a dénoncé une jeune agricultrice bio en s'adressant au chef de l'Etat.

Ce dernier lui a répondu en jugeant "inacceptable" d'utiliser le terme de "répression" car "il ne représente pas la réalité".

Organisée une semaine avant la fin du grand débat, cette réunion est la dixième à laquelle participe le chef de l'Etat depuis qu'il a lancé, à la mi-janvier, la grande consultation censée répondre à cette crise sociale inédite.

Il a dressé un bilan positif de ce débat qui a trouvé son "rythme". "Il y a deux mois les milieux autorisés disaient: +ce type est fou, ça ne marchera jamais, ça va capoter, ça va finir en caramel+".

Or, selon lui, "le débat mute de semaine en semaine. Au début, il n'y avait que le RIC (référendum d'initiative citoyenne). Je n'en entends quasiment plus parler" mais les sujets d'environnement et de santé "ont fait leur apparition". Il a précisé que le traitement du "mal français" prendrait des mois, voire des années, à partir de la fin du débat.

Accusé par une partie de l'opposition de délaisser les enjeux environnementaux, Emmanuel Macron a tenu à afficher de nouvelles ambitions cette semaine. Notamment dans sa tribune sur l'Europe, où il a appelé l'Union européenne à créer une "Banque européenne du climat pour financer la transition écologique" afin d'atteindre le "0 carbone en 2050" et une "division par deux des pesticides en 2025".

Après le débat à Gréoux-les-Bains, troisième station thermale de France, Emmanuel Macron visitera le village de Sainte-Croix, sur les bords du lac du Verdon, l'un des sites les plus touristiques de Provence-Alpes-Côte d'Azur (PACA).

Il lui restera ensuite à rencontrer les élus de quatre régions dans le cadre du grand débat. Il devrait se rendre en Corse, puis en Bretagne début avril et dans les Pays de la Loire, tandis qu'il recevra à l'Elysée les élus des Hauts de France, une région qu'il avait visitée en novembre pour le centenaire de la fin de la Première Guerre mondiale.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
3 avis
Note moyenne : 2.33
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
SUR LE MÊME SUJET
Publié le 23/03/2019

Le cardinal chilien Riccardo Ezzati, dont le pape François a accepté la démission, fait ses adieux au collège de la Congrégation des Sacrés-Coeurs à Santiago, le 23 mars 2019 ( Matias…

Publié le 23/03/2019

Un quartier de Beira, au Mozambique, sous les eaux après le passage du cyclone Idai, le 23 mars 2019 ( WIKUS DE WET / AFP )Le bilan du cyclone Idai au Mozambique et au Zimbabwe s'est alourdi…

Publié le 22/03/2019

Un requin-taupe de 265 livres pesé lors du 31e Tournoi de requins-monstres de l'Atlantique Nord à State Pier 3 le 15 juillet 2017 à New Bedford, dans le Massachusetts ( Maddie Meyer / GETTY…

Publié le 22/03/2019

BlackRock serait tout proche de racheter eFront à Bridgepoint Advisers pour un montant qui devrait largement dépasser le milliard de dollars...

Publié le 22/03/2019

Comme nous l'avions prévu, les risques de baisse sur ESSILORLUXOTTICA se sont avérés réels. Nous conseillons donc d'encaisser rapidement la plus-value sur le put warrant (M770S). Recommandé le…

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/03/2019

Elis a signé un accord portant sur l’acquisition de 100 % de l’activité Tapis de « Blesk InCare » en Russie. La finalisation de la transaction est soumise aux conditions réglementaires…

Publié le 22/03/2019

L'assemblée générale mixte des actionnaires d'Argan a approuvé la distribution d’un dividende 2018 de 1,35 euro par action, avec option pour le paiement du dividende en action (sur la totalité…

Publié le 22/03/2019

Au 31 décembre 2018, la trésorerie s'élevait à 3,5 ME

Publié le 22/03/2019

L’Assemblée Générale Mixte des actionnaires d’Elior Group a décidé de distribuer un dividende de 0,34 euro par action, au titre de l’exercice clos le 30 septembre 2018 et a offert aux…

Publié le 22/03/2019

L'Olympique Lyonnais confirme que des discussions exclusives ont été engagées avec l'ASVEL SASP, pour une prise de participation minoritaire au sein...