5 352.76 PTS
-
5 345.50
-
SBF 120 PTS
4 261.05
-
DAX PTS
13 015.04
-1.16 %
Dowjones PTS
23 526.18
-0.27 %
6 386.12
+0.12 %
Nikkei PTS
22 523.15
+0.48 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Macron accuse la Pologne de se mettre "en marge" de l'Europe

| AFP | 459 | Aucun vote sur cette news
Le président français Emmanuel Macron, le 25 août 2017 à Varna en Bulgarie
Le président français Emmanuel Macron, le 25 août 2017 à Varna en Bulgarie ( Bertrand GUAY / AFP )

Emmanuel Macron a violemment critiqué vendredi le refus polonais de durcir la directive sur le travail détaché, "une nouvelle erreur" de Varsovie qui selon le président français se met "en marge" de l'Europe sur "de nombreux sujets".

"La Pologne n'est en rien ce qui définit le cap de l'Europe", a-t-il lancé lors d'un point de presse à Varna (Bulgarie), au dernier jour d'une tournée en Europe de l'Est pour rallier des soutiens à une réforme de la directive.

La Première ministre polonaise Beata Szydlo a affirmé jeudi que Varsovie refuserait "jusqu'au bout" une réforme de la directive, "dans l'intérêt des travailleurs polonais".

"Le peuple polonais mérite mieux que cela et la Première ministre aura beaucoup de mal à expliquer qu'il est bon de mal payer les Polonais", a répliqué Emmanuel Macron.

La Pologne "se met en marge" et "décide d'aller à l'encontre des intérêts européens sur de nombreux sujets". Or "l'Europe s'est construite pour créer de la convergence, c'est le sens même des fonds structurels que touche la Pologne", a-t-il averti.

"L'Europe s'est construite sur des libertés publiques qu'enfreint aujourd'hui la Pologne". Cet Etat "a décidé de s'isoler", juge-t-il.

Mais il s'est dit convaincu que la France réussirait à obtenir la majorité qualifiée nécessaire pour réformer et durcir cette directive afin de lutter contre le dumping social, comme il s'y est engagé durant sa campagne.

"Je ne crains pas que cela fragilise la construction d'un compromis ambitieux et positif, au contraire", a-t-il dit.

"De tels comportements ont été rendus possibles par notre inaction depuis douze ans. Ce détachement à l'égard d'une Europe qui n'ose plus avoir de l'ambition donne place à ceux qui foulent au pied les valeurs européennes (...). Une initiative de relance européenne est indispensable", a-t-il conclu, rappelant son projet de proposer à ses partenaire une "feuille de route" pour "refonder" l'Europe avec davantage de convergence.

Dans une première réaction à Varsovie, le chef de la diplomatie polonaise Witold Waszczykowski, qui s'exprimait à l'issue d'une rencontre avec ses homologues roumain et turc, a ironisé en soulignant que la Pologne n'était pas "isolée".

"J'ai à mes côtés les ministres des Affaires étrangères de la Turquie et de la Roumanie, et il y a peu j'ai dit au revoir au secrétaire général de l'Otan, Jens Stoltenberg. La Pologne ne s'isole pas et n'est pas isolée", a-t-il déclaré, ajoutant: M. Macron "ne sait pas ce qui se passe dans notre partie de l'Europe".

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE BOURSE DU MOMENT

Jusqu'à
1000 € OFFERTS

sur vos frais de courtage !*

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 30 novembre 2017

CODE OFFRE : RENTREE17

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : RENTREE17 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 22/11/2017

Genfit a annoncé que le Data Safety Monitoring Board (DSMB), un comité de surveillance et de suivi indépendant, avait formulé une recommandation positive pour la poursuite de l'essai clinique de…

Publié le 22/11/2017

Spineway a annoncé qu'il ne souhaitait plus communiquer sur l'atteinte de l'équilibre financier pour l'exercice 2018. Cet objectif demeure toutefois clé dans la stratégie du groupe. Fort de la…

Publié le 22/11/2017

Les deux premiers véhicules ATM Full Elec ont été réceptionnés le 16 novembre dernier par BLYYD

Publié le 22/11/2017

Conformément à l'annonce faite le 17 octobre 2017, les actionnaires d'Assystem S.A. se sont réunis en assemblée générale extraordinaire le 22 novembre 2017 et ont approuvé la résolution…

Publié le 22/11/2017

L'actif est situé à Toulouse Blagnac et sera achevé mi-2019

CONTENUS SPONSORISÉS