5 416.51 PTS
+1.26 %
5 401.0
+1.10 %
SBF 120 PTS
4 312.07
+1.06 %
DAX PTS
13 230.53
+0.97 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+0.00 %
Nikkei PTS
22 901.77
+1.55 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Macron appelle à une "mobilisation nationale pour les villes et pour les quartiers"

| AFP | 339 | Aucun vote sur cette news
Le président de la République Emmanuel Macron à Tourcoing le 14 novembre 2017
Le président de la République Emmanuel Macron à Tourcoing le 14 novembre 2017 ( FRANCOIS LO PRESTI / POOL/AFP )

Emmanuel Macron a appelé mardi à Tourcoing (Nord) à une "mobilisation nationale pour les villes et pour les quartiers", promettant "un plan de bataille clair" et assurant que "personne" ne perdra "le moindre crédit" en 2018 dans les communes concernées.

"C'est une mobilisation de toute la nation qui seule peut répondre au défi immense" de la politique de la ville, a affirmé le chef de l'Etat.

"Cette mobilisation nationale pour les villes et pour les quartiers, elle doit être celle du gouvernement, des collectivités territoriales, des associations, des entreprises, des intellectuels", a-t-il dit, promettant "un plan de bataille clair, avec une mobilisation pleine et entière".

Dans un contexte budgétaire tendu, le président a assuré que "personne ne perdra, dans les communes concernées par la politique de la Ville, le moindre crédit sur 2018".

Il y aura "maintien de tous les engagements" et "les quelques collectivités qui auraient pu perdre au changement de périmètre en cours" seront "compensées", a-t-il déclaré, confirmant le maintien des contrats aidés pour les territoires en difficulté.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/12/2017

Après la fiction live et le documentaire, l'animation ? Mediawan est entré en négociation exclusive avec les actionnaires de ON kids & family, en vue...

Publié le 18/12/2017

Atos a renoncé à Gemalto. Pour mieux se consacrer à sa filiale ?

Publié le 18/12/2017

Huitième de l'année...

Publié le 18/12/2017

Europacorp perd 3,6% à 1,06 euro à l'ouverture, logiquement sous pression après des résultats semestriels peu flatteurs...

Publié le 18/12/2017

Thales a offert 51 euros par action pour racheter Gemalto, qui a accepté la proposition. Atos, qui proposait 46 euros, se retire...

CONTENUS SPONSORISÉS