En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 476.17 PTS
-
5 462.00
-
SBF 120 PTS
4 384.35
-
DAX PTS
12 350.82
-
Dowjones PTS
26 562.05
-0.68 %
7 548.75
+0.23 %
1.174
-0.10 %

Lille-Marseille: un "Bielsico" qui tombe mal pour le Losc

| AFP | 330 | Aucun vote sur cette news
L'entraîneur de Lille Marcelo Bielsa suit le match face à Rennes au Roazhon Park, le 21 octobre 2017
L'entraîneur de Lille Marcelo Bielsa suit le match face à Rennes au Roazhon Park, le 21 octobre 2017 ( JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives )

"Non ce n'est pas un match particulier": bien qu'il s'en défende, la rencontre Lille-Marseille ce dimanche (21h00) sera forcément un moment spécial pour Marcelo Bielsa mais qui tombe mal pour le technicien argentin dont l'équipe est avant-dernière de L1.

Le début de saison du Losc, aussi catastrophique qu'inattendu, a changé la donne de ce "Bielsico", comme on aime à le définir dans le Nord. Les retrouvailles entre +El Loco+ et l'OM, où il a travaillé entre juillet 2014 et août 2015, sont passées au second plan. Au Domaine de Luchin, on a une seule obsession: gagner enfin.

Avec une seule victoire au compteur en neuf journées et une inquiétante 19e place, les Dogues sont au plus mal. Enchaîner une nouvelle contre-performance en championnat serait donc très néfaste pour les Nordistes.

"C'est un match décisif comme tous ceux que nous jouerons à partir de maintenant. Au vu de nos résultats actuels, n'importe quelle défaite aurait un impact", a souligné Bielsa à l'heure de retrouver l'OM, où il est encore adulé par les fans.

Ces derniers, qui devraient déployer des banderoles en son honneur dans le parcage visiteurs du Stade Pierre-Mauroy dimanche, gardent en mémoire le jeu flamboyant pratiqué par leur équipe, qui avait obtenu le titre honorifique de champion d'automne.

Ils lui ont pardonné la fin de saison 2014-2015 en demi-teinte qui a vu l'OM finir quatrième et manquer la qualification en Ligue des champions. Même son départ fracassant au soir de la première journée la saison suivante n'a pas entamé sa cote de popularité.

- 'Un match spécial pour lui' -

Le défenseur de Lille Junior Alonso buteur face à Valenciennes en Coupe de la Ligue, au stade Pierre-Mauroy, le 25 octobre 2017
Le défenseur de Lille Junior Alonso buteur face à Valenciennes en Coupe de la Ligue, au stade Pierre-Mauroy, le 25 octobre 2017 ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP/Archives )

"Ca sera un match spécial pour lui étant donné ce qu'il a vécu dans ce club, mais nous on se concentre sur les erreurs qu'on doit gommer. On est focalisé sur le fait de s'améliorer. Marseille est une grande équipe, ils jouent très bien donc ce sera un match difficile", estime le défenseur paraguayen Junior Alonso.

En effet, l'OM joue beaucoup mieux depuis un mois et a frôlé l'exploit face au Paris SG dimanche dernier lors du "Clasico". Il a fallu un but de Cavani dans le temps additionnel pour empêcher les Phocéens de rafler la mise (2-2). Les joueurs de Rudi Garcia arrivent donc en pleine confiance dans le Nord. Même la probable absence de leur maître à jouer, l'ancien Lillois Dimitri Payet, ne semble pas les préoccuper.

Côté nordiste, l'ambiance est plus morose. "On a besoin de gagner car on est dans une situation difficile", reconnaît Alonso.

Quatre jours après une difficile mais précieuse qualification aux tirs au but contre Valenciennes (L2) en Coupe de la Ligue, le duel face à Marseille représente un tournant pour Lille, qui ira ensuite jouer chez le dernier, Metz, avant la trêve internationale.

- Rumeurs -

L'attaquant de Lille Nicolas Pépé (g) dégage le ballon lors du match face à Rennes au Roazhon Park, le 21 octobre 2017
L'attaquant de Lille Nicolas Pépé (g) dégage le ballon lors du match face à Rennes au Roazhon Park, le 21 octobre 2017 ( JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP/Archives )

La préparation du Losc pour ce choc n'a toutefois pas été optimale puisque la semaine a été marquée par des rumeurs. Il y aurait d'abord eu un début de fronde contre Bielsa. Les joueurs dont plusieurs n'évoluent pas à leur poste de prédilection, à l'image de l'ailier Nicolas Pépé, inexistant en pointe, auraient demandé des comptes à leur entraîneur. "Je vous assure que ce n'est pas vrai", a rétorqué +El Loco+ en conférence de presse.

Junior Alonso a également balayé ces rumeurs de tensions dans le vestiaire. "Peu importe le système tactique ou le poste où on joue: on a un rôle à remplir. Le principal est d'appliquer les consignes du coach. Nous croyons en son travail et c'est le seul chemin pour sortir de cette situation. On doit être tous unis. On gagne ensemble, on perd ensemble."

Puis c'est une réunion entre les dirigeants lillois et Bielsa pour fixer les éventuelles conditions de départ de ce dernier qui a été évoquée. "Ce n'est pas vrai", a répondu à l'AFP le président du Losc Gérard Lopez.

"Je ne veux évoquer aucun thème qui génèrerait une polémique et qui m'éloignerait du thème du match de dimanche qui est ma priorité maximale. Les joueurs ont envie de relever le défi et sont optimistes, comme avant chaque match", a conclu Bielsa.

A eux de le montrer sur la pelouse du Stade Pierre-Mauroy, où quelque 43.000 spectateurs sont attendus, la meilleure affluence depuis mai 2015.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

NOUVEAUTÉ - Bourse Direct lance ses Webinaires

Trader sur Indices et Matières 1ères avec les CFD
Lundi 2 octobre de 12h00 à 13h00

Les Produits de rendement : découvrir un nouveau support d'investissement
Jeudi 11 octobre de 12h30 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 24/09/2018

Suresnes, le 24 septembre 2018 : Recylex S.A. (Euronext Paris : FR0000120388 - RX) annonce ce jour que le Groupe a obtenu l'accord de l'ensemble des partenaires financiers…

Publié le 24/09/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 24/09/2018

      Communiqué de mise à disposition de documents   Neuilly-sur-Seine, le 24 septembre 2018       Mise à disposition du rapport financier semestriel au 30 juin…

Publié le 24/09/2018

  RESULTATS SEMESTRIELS 2018                Paris, le 21 septembre 2018     Patrimoine 144,2 Millions d'euros   Résultat net…

Publié le 24/09/2018

 Groupe BIC - Communiqué de presse Clichy - 24 Septembre 2018   Déclaration des Transactions sur Actions Propres du 17 au 21 Septembre 2018   Conformément à la…