5 349.30 PTS
-0.15 %
5 355.0
+0.10 %
SBF 120 PTS
4 267.01
-0.16 %
DAX PTS
13 103.56
+0.27 %
Dowjones PTS
24 651.74
+0.58 %
6 466.32
+1.20 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Volley: la France rejoint le Brésil en finale de la Ligue mondiale

| AFP | 147 | Aucun vote sur cette news
Les joueurs français célèbrent leur accession à la finale de la Ligue mondiale, le 7 juillet 2017 à Curitiba
Les joueurs français célèbrent leur accession à la finale de la Ligue mondiale, le 7 juillet 2017 à Curitiba ( NELSON ALMEIDA / AFP )

La France poursuit son chemin vers les sommets en se qualifiant pour la troisième finale de Ligue mondiale de volley-ball de son histoire, grâce à une victoire 3 sets à 1 sur le Canada (25-19, 22-25, 25-19, 25-21), vendredi à Curitiba.

En quête de leur deuxième titre dans la compétition, les Bleus doivent encore gravir une marche, certainement la plus haute, contre les champions olympiques brésiliens.

Dans l'autre demi-finale, le pays-hôte a battu les Etats-Unis 3 sets à 1 (25-20, 23-25, 25-20, 25-19). Le Brésil court après un dixième sacre, qui le fuit depuis 2010.

L'équipe de France est déjà assurée de monter sur le podium pour la troisième édition consécutive, après l'or de 2015 et le bronze de l'année dernière.

Il y a deux ans, les hommes de Laurent Tillie avaient remporté le premier grand titre du volley français, déjà en terres brésiliennes, à Rio de Janeiro. En phase de poules, il avaient notamment battu le Brésil dans leur stade couvert mythique du Maracanazinho.

Mais la Seleção s'était vengée un an plus tard, lors d'un match couperet qui avait scellé l'élimination des Bleus dès le premier tour du tournoi olympique.

Pour cette finale de Curitiba, la "Team Yavbou" France arrive avec de sérieux arguments.

Après avoir terminé en tête de la phase de qualification, elle affiche un bilan impressionnant de 12 victoires pour une seule défaite lors de cette édition de la Ligue mondiale.

Après deux victoires au tie-break sur les Etats-Unis et la Serbie, lors des deux premières journées du Final Six, la France n'a pas autant fait durer le suspense face aux Canadiens.

Entraînés par l'ex-capitaine des Bleus Stéphane Antiga, les nord-américains s'étaient qualifiés à la surprise générale et n'avaient jamais terminé plus haut que la cinquième place, en 2013.

La France est bien entrée dans le match et s'est vite détachée (9-4 puis 13-7) dans une première manche parfaitement maîtrisée, bouclée sur un service gagnant de la star Earvin Ngapeth (25-19).

Dans le deuxième set, les Bleus ont longtemps cravaché pour combler un retard face à des Canadiens revigorés qui ont pratiquement mené de bout en bout. Les Français sont parvenus à égaliser à 22 partout, mais ont fini par perdre les trois points suivants.

Les tricolores ne se sont pas laissés abattre et ont fait le spectacle durant la troisième manche, notamment grâce à un sauvetage incroyable de Ngapeth sur un ballon impossible qui filait tout droit dans les tribunes.

Après s'être fait peur en milieu de quatrième set, les Bleus ont su garder leur sang-froid pour valider leur billet pour la grande finale.

Rendez-vous avec l'histoire samedi soir, à 23h05 locales (02h05 GMT).

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Le conseil d'administration de SoLocal Group a pris acte de la démission de Monica Menghini et a décidé, sur proposition du comité des nominations, de coopter Marie-Christine Levet en qualité…

Publié le 15/12/2017

En prévision de son départ de Wendel le 31 décembre prochain, Frédéric Lemoine a présenté sa démission du conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 31 décembre 2017. En…

Publié le 15/12/2017

André François-Poncet remplace Frédéric Lemoine au Conseil d'administration de Bureau Veritas à compter du 1er janvier 2018   Neuilly-sur-Seine, le 15 décembre…

Publié le 15/12/2017

L'objectif d'Immobilière Dassault est de lancer un projet de restructuration de ce bâtiment

Publié le 15/12/2017

Immobilière Dassault a finalisé l'achat d'un immeuble situé au 16 rue de la Paix, Paris 2ème, dont elle avait annoncé avoir signé une promesse le 23 octobre dernier. Il est rappelé que cet…

CONTENUS SPONSORISÉS