En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 254.34 PTS
-0.30 %
5 248.00
-0.22 %
SBF 120 PTS
4 157.94
-0.34 %
DAX PTS
11 346.44
-0.16 %
Dowjones PTS
25 571.41
+0.27 %
7 324.13
-0.03 %
1.132
+0.22 %

Ligue des champions: Suarez frileux en voyage, le Barça patraque

| AFP | 173 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant uruguayen de Barcelone, Luis Suarez (c), lors du 8e de finale aller de la Ligue des champions à Lyon, le 19 février 2019
L'attaquant uruguayen de Barcelone, Luis Suarez (c), lors du 8e de finale aller de la Ligue des champions à Lyon, le 19 février 2019 ( FRANCK FIFE / AFP )

Quand Luis Suarez éternue dans la finition, tout le FC Barcelone s'enrhume: incapable de marquer à l'extérieur en Ligue des champions depuis 2015, l'avant-centre uruguayen a encore souffert mardi à Lyon (0-0), compliquant la tâche des Catalans pour le huitième retour le 13 mars.

25 heures de malaise loin du Camp Nou

On peut être le cinquième meilleur buteur de l'histoire du Barça et ne plus mettre un pied devant l'autre dès que les rendez-vous européens se passent loin du Camp Nou: depuis septembre 2015 et un déplacement à Rome, Suarez n'a pas inscrit le moindre but à l'extérieur en C1.

Soit près de 25 heures sans marquer, ou 1.510 minutes. Une improbable statistique pour un buteur de sa trempe, presque une malédiction, qui s'est poursuivie mardi à Lyon: à la 70e minute, face au but grand ouvert, le "Pistolero" a malencontreusement tiré à côté. Une maladresse symbole de la prestation du Barça, dominateur mais incapable de concrétiser.

"C'est le football. Parfois on tire 25 fois et on marque cinq buts, et d'autres jours aucun", a philosophé l'entraîneur Ernesto Valverde, farouche défenseur de Suarez dont il apprécie le sens du sacrifice dans l'étau des défenses.

La presse catalane, elle, a moins de mansuétude. "Il n'a manqué que les buts", a titré mercredi le quotidien Sport, avec une photo d'un Suarez désespéré.

"Le Barça est resté à sec, sans but, à l'image de l'impuissance de Suarez", a résumé dans un éditorial Ernest Folch, directeur de Sport. "Le résultat, c'est que l'équipe abordera au Camp Nou une vraie finale où chaque but de Lyon aura un effet dévastateur. L'équipe de Valverde a démontré être bien supérieure, mais elle n'a soudain plus aucune marge d'erreur."

Diagnostic: trop utilisé, trop esseulé

L'attaquant uruguayen de Barcelone, Luis Suarez, dépité après le nul concédé à Lyon, en 8e de finale aller de la Ligue des champions, le 19 février 2019
L'attaquant uruguayen de Barcelone, Luis Suarez, dépité après le nul concédé à Lyon, en 8e de finale aller de la Ligue des champions, le 19 février 2019 ( JEFF PACHOUD / AFP )

Cet été, le Barça a laissé partir à Dortmund l'Espagnol Paco Alcacer, doublure naturelle de Suarez. Ce dernier a donc beaucoup enchaîné les matches, d'autant que la recrue hivernale Kevin-Prince Boateng n'a presque pas joué depuis son arrivée.

Hasard ou non, Suarez ne compte que deux buts sur ses dix dernières apparitions, loin de ses habituels standards. A 32 ans, marquerait-il un peu le pas physiquement ?

Après un autre nul début février à Bilbao (déjà 0-0), l'Uruguayen avait pointé un autre problème: le "manque de communication" entre les joueurs offensifs barcelonais. "Ce sont des choses à corriger. Nous avons perdu des ballons, parce que nous ne nous parlions pas", pestait-il.

Ce qui ramène le Barça à une lacune persistante: depuis le départ à l'intersaison du maître à jouer Andrés Iniesta, le seul milieu vraiment créatif est... l'attaquant Lionel Messi lorsqu'il décroche.

Et le Brésilien Arthur, très prometteur, est actuellement blessé. Ce qui ralentit le jeu catalan, moins délié, et empêche les décalages.

Trois poussées de fièvre en vue

Le 13 mars au Camp Nou contre Lyon, le Barça devra batailler pour rester en lice dans cette C1, que le capitaine Messi a désigné comme l'objectif majeur de la saison.

Mais auparavant, Suarez est confronté à son allergie au voyage: Barcelone va enchaîner trois autres déplacements très épineux.

Les Catalans iront samedi sur la pelouse du Séville FC pour tenter de maintenir leur avance en tête de la Liga.

Puis s'annonce une folle semaine à deux clasicos face au Real Madrid, avec une demi-finale retour de Coupe du Roi mercredi prochain (aller: 1-1), et une seconde confrontation au stade Santiago-Bernabeu trois jours plus tard en Liga.

C'est le genre de rendez-vous qui plaît à Suarez: l'Uruguayen n'avait-il pas inscrit un triplé face au Real Madrid fin octobre en Liga (5-1) ? Reste à savoir s'il retrouvera pleinement confiance d'ici là.

"Cela ne me préoccupe pas", l'a défendu le défenseur Gerard Piqué. "Nous avons des attaquants qui ont démontré tout au long de leur carrière qu'ils ont le sens du but. Le ballon va finir par rentrer."

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 15 avril 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 25/03/2019

Florent Menegaux, qui prendra ses fonctions de président de Michelin à l'issue de l'Assemblée Générale du 17 mai prochain, a souhaité mettre en place un comité exécutif groupe (CEG) resserré.…

Publié le 25/03/2019

Lundi 25 mars 2019TRIGANOLe spécialiste des camping-cars publiera son chiffre d'affaires du deuxième trimestre.Mardi 26 mars 2019NEOPOSTLe spécialiste du traitement du courrier et des consignes…

Publié le 25/03/2019

Cure d'austérité

Publié le 25/03/2019

  Informations relatives au nombre total de droits de vote et d'actions prévues par l'article L. 233-8 II du Code de commerce et l'article 223-16 du Règlement…

Publié le 25/03/2019

Ladislas Paszkiewicz est nommé directeur de la communication financière du groupe Total à compter du 1er juillet 2019, annonce le géant pétrolier...