En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 742.38 PTS
-
4 774.5
-0.62 %
SBF 120 PTS
3 769.59
-
DAX PTS
10 622.07
-1.54 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+1.05 %
1.135
+0.03 %

Ligue 1: sans briller, Lille confirme face à Nantes

| AFP | 246 | Aucun vote sur cette news
La joie des Lillois après le but de José Fonte (g) face à Nantes, le 22 septembre 2018 à Villeneuve-d'Ascq
La joie des Lillois après le but de José Fonte (g) face à Nantes, le 22 septembre 2018 à Villeneuve-d'Ascq ( DENIS CHARLET / AFP )

Monaco, Lyon, Marseille? Non, c'est Lille qui s'est emparé de la deuxième place de la Ligue 1 derrière l'intouchable PSG, samedi en enfonçant Nantes (2-1) lors de la 6e journée, en attendant les rencontres disputées dimanche.

Sans se montrer flamboyant, le Losc, qui a lutté une très large partie de la saison dernière pour sauver sa place en L1, a tout de même réussi à s'imposer grâce à des buts de José Fonte (9e) et Jonathan Ikoné (68e) face à des Nantais qui ont manqué d'efficacité malgré la réduction du score de Kalifa Coulibaly (82e).

Avec cette quatrième victoire de la saison, les hommes de Christophe Galtier confirment leur bonne forme et sont les nouveaux dauphins de l'intouchable Paris SG, qui joue dimanche à Rennes. Seul Marseille, qui jouit d'une meilleure différence de but que le Losc, est en mesure de doubler les Nordistes à condition de s'imposer à Lyon dimanche soir.

"Dans les moments importants, on a réussi à faire la différence, a souligné le technicien nordiste. On a réussi à maintenir notre avantage. Le classement c'est le jeu des médias. On a 13 points, mais il faut garder l'exigence, la détermination, l'envie de jouer en équipe."

Côté nantais, en revanche, la mayonnaise a du mal à prendre avec l'entraîneur Miguel Cardoso, qui prône un jeu construit sur la possession de balle. Les Canaris n'ont en effet gagné qu'un seul de leurs six premiers matches et pointent à une inquiétante 17e place avec 5 points.

- "Du caractère" -

"On a montré du caractère jusqu'à la dernière minute pour revenir au score. Lille ne s'est pas relâché, c'est nous qui avons été capables de contrôler le ballon, de maîtriser le match. Le mérite revient à mes joueurs. Mais nous n'avons pas eu de réussite dans le résultat. Un match nul aurait été logique", a estimé le technicien portugais.

Lille a pris les devants dès sa deuxième action: après un joli numéro, Nicolas Pépé décochait un tir puissant que Ciprian Tatarusanu détournait. Sur le corner tiré par Thiago Mendes, José Fonte plaçait une tête légèrement déviée par Enock Kwateng qui lobait le portier nantais (1-0, 9e).

Cueillis à froid, les Canaris restaient fidèles à leurs principes et tentaient de créer du jeu. Ils y parvenaient sur une belle action collective, mais Valentin Rongier perdait son face à face avec Mike Maignan (17e).

Tranchant en contre, le Losc s'appuyait sur sa rapidité et gênait considérablement la défense nantaise qui multipliait les fautes, à l'image de Diego Carlos et Rene Khrin, qui étaient avertis en première période.

Après la pause, Lille se montrait plus brouillon et s'exposait aux contres des Nantais, mais a creusé l'écart sur une de ses rares situations: sur une touche nantaise, un Lillois récupérait le ballon et transmettait à Ikoné, qui contrôlait avant d'envoyer une frappe des vingt mètres dans la lucarne (2-0, 68e).

Mais les Canaris s'accrochaient et marquaient logiquement grâce à Coulibaly, qui reprenait un centre contré de Gabriel Boschilia (2-1, 82). Ce dernier passait même tout près de l'égalisation dans le temps additionnel, mais Maignan repoussait des deux poings.

"Un entraîneur a besoin de temps mais aussi besoin de résultats, c'est quelqu'un d'intelligent, de travailleur. Mais il faut vite s'adapter au football français. Il ne s'agit pas de pression, de reproche mais on a le droit de faire certaines observations", a rouspété sur Canal Plus le président Nantais Waldemar Kita après la rencontre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 10/12/2018

CS a des objectifs de croissance ambitieux dans l'industrie spatiale en Europe. Moltek serait un complément idéal aux activités de CS Space...

Publié le 10/12/2018

Communiqué de presse Paris La Défense, le 10 décembre 2018 Albioma cède son activité de méthanisation en France à Evergaz   Biométhanisation Partenaires, société…

Publié le 10/12/2018

ADLPartner Société anonyme à directoire et conseil de surveillance au capital de 6 478 836 euros 3, avenue de Chartres 60500 - CHANTILLY 393 376 801 R.C.S.…

Publié le 10/12/2018

Global Ecopower a affiché des résultats semestriels en progression. Ainsi, le groupe a fait état d’un résultat net, part du groupe de 2,024 millions d'euros au premier semestre, contre -0,659…

Publié le 10/12/2018

Compagnie des Alpes vient de lever le voile sur ses résultats 2107/2018. Ainsi, l’exploitant de domaines skiables et de parcs à thèmes a publié un résultat net part du groupe en hausse de plus…