En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 875.93 PTS
-
4 860.00
-0.28 %
SBF 120 PTS
3 888.85
+0.00 %
DAX PTS
11 205.54
-
Dowjones PTS
24 706.35
+1.38 %
6 784.61
+0.00 %
1.138
+0.18 %

Ligue 1: Paris digère l'après-Guingamp

| AFP | 143 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant du Paris SG Edinson Cavani buteur lors de la victoire 3-0 à Amiens le 12 janvier 2019 en 20e journée de Ligue 1
L'attaquant du Paris SG Edinson Cavani buteur lors de la victoire 3-0 à Amiens le 12 janvier 2019 en 20e journée de Ligue 1 ( FRANCOIS LO PRESTI / AFP )

Le Paris SG, trois jours après sa claque de Guingamp, s'est relevé à Amiens (3-0), samedi en Ligue 1, et s'envole pour quatre jours de stage au Qatar les valises allégées de doutes.

Il a fallu l'aide de la main du milieu picard Alexis Blin, qui a donné à Edinson Cavani le penalty qui a tout débloqué (57e), pour que le PSG nettoie son honneur écorné par l'élimination surprise en quarts de finale de la Coupe de la Ligue, et maintienne son écrasante domination en Championnat.

Avec 50 points en 18 matches, l'équipe de Thomas Tuchel est sur les rails pour devenir la première de l'histoire à atteindre les 100 points. Son dauphin Lille, à 13 points avec deux matches en plus, semble tellement loin...

Cette année encore, le PSG reste donc son principal adversaire. Mais ce court déplacement en Picardie lui a encore rappelé sa propre vulnérabilité.

Le positionnement au milieu, aux côtés de Marco Verratti de Dani Alves, latéral droit de formation, montre que le PSG a aussi un mercato à gagner en janvier.

Thomas Tuchel réclame un N.6, mais c'est bien toute son équipe, en quête d'un second souffle, qui en a besoin, devant la montagne de matches qui l'attend jusqu'à la mi-mars, avec comme sommet les 8es de finale de Ligue des champions contre Manchester United.

La comparaison avec les Red Devils permet de mesurer la longueur du chemin à parcourir: pendant que les coéquipiers de Paul Pogba se régalent contre des adversaires de deuxième partie de tableau, le PSG reste sur deux prestations moyennes contre le dernier et le 17e de Ligue 1.

Mbappé buteur

Après Guingamp, le PSG, sans Neymar laissé au repos, a rejoint les vestiaires à la mi-temps sans marquer pour la deuxième fois en quatre jours, et c'est encore la faute à son manque de réalisme, un peu, mais aussi celle du gardien de l'ASC Regis Gurtner, beaucoup.

Edinson Cavani, tout seul, a gâché une belle occasion en ratant sa remise pour Mbappé (12e), puis le dernier rempart picard a repoussé les tentatives de Draxler (13e) et de Mbappé (15e).

Un énorme arrêt d'Alphonse Areola dans le temps additionnel sur un tir à bout portant d'Eddy Gnahoré (45e+1) a même sauvé le PSG de la catastrophe.

Longtemps sans imagination pour contourner la ligne de cinq défenseurs amiénois devant leur surface de réparation, à la façon d'une équipe de handball, le PSG a pu se sortir de l'ornière grâce à deux coups du sort.

D'abord la main de Blin, qui voulait contrer une frappe d'Angel di Maria, qui a permis à Cavani d'ouvrir le score. Puis l'expulsion logique de Khaled Adenon (66e) qui a fini par totalement fragiliser le bloc d'Amiens.

Mbappé, en contre pour son 14e but de la saison en L1, (70e) puis Marquinhos (79e) ont alourdi la facture dans une fin de match en roue libre. Paris peut donc s'envoler dimanche pour le Qatar avec l'esprit plus serein.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Turbos Call, du levier à la hausse pour votre portefeuille
Lundi 28 janvier de 12h30 à 13h30

Les SCPI, un produit incontournable dans la conjoncture actuelle ?
Vendredi 1er février de 12h15 à 13h00

Protéger son portefeuille avec les Turbos Put
Lundi 11 février de 12h30 à 13h00

Tradez sur le CAC 40 avec du levier
Lundi 18 février de 12h15 à 13h00

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/01/2019

Les marchés européens sont attendus en légère baisse. Plus tôt aujourd’hui, les investisseurs ont pris connaissance d’une croissance chinoise 2018 au plus bas depuis 1990, à 6,6%. Plusieurs…

Publié le 21/01/2019

8h00 en AllemagnePrix à la production en décembre14h00 en SuissePerspectives économiques mondiales du FMILes marchés américains sont fermés en raison du Martin Luther King Daysource : AOF

Publié le 21/01/2019

Casino a signé un accord avec des fonds gérés par Fortress en vue de la cession de 26 murs d’hypermarchés et supermarchés valorisés 501 millions d’euros, dont 392 millions d’euros seront…

Publié le 21/01/2019

      Communiqué de presse 21 janvier 2019       EPR de Flamanville : point d'actualité     EDF poursuit activement le plan d'actions sur les…

Publié le 21/01/2019

Le Groupe Casino a signé un accord avec des fonds gérés par Fortress en vue de la cession de 26 murs d'hypermarchés et supermarchés valorisés 501 millions…