En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 367.40 PTS
+0.16 %
5 323.0
+0.47 %
SBF 120 PTS
4 229.96
+0.00 %
DAX PTS
12 041.29
-1.61 %
Dowjones PTS
25 679.90
-0.33 %
7 376.70
+0.00 %
1.115
-0.15 %

Ligue 1: Falcao offre un point à Monaco chez des Rennais émoussés

| AFP | 149 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant du Stade Rennais Hatem Ben Arfa (g) poursuivi par le milieu de Monaco Rony Lopes, le 1er mai 2019 à Rennes
L'attaquant du Stade Rennais Hatem Ben Arfa (g) poursuivi par le milieu de Monaco Rony Lopes, le 1er mai 2019 à Rennes ( DAMIEN MEYER / AFP )

Euphorique puis émoussé après sa victoire en Coupe de France samedi, Rennes a mené de deux buts avant d'encaisser un doublé de Falcao qui offre un nul (2-2) précieux à Monaco, en match en retard de la 34e journée de Ligue 1, mercredi.

Avec 33 points, l'ASM repasse 16e devant Amiens et reste surtout hors de portée de Caen, 18e, à quatre longueurs.

"C'est toujours un point important, un point important dans la guerre pour le maintien", a souligné après le match Leonardo Jardim, même si son équipe était venue "essayer de prendre les trois points".

Rennes, qui n'a plus rien à espérer ni à craindre du championnat, reste dans la deuxième moitié du classement, à la 11e place avec 44 points.

Après avoir brisé 48 ans de malédiction samedi en remportant la Coupe de France face au Paris SG (2-2, 6-5 aux t.a.b.), on guettait le relâchement de Bretons privés d'Ismaïla Sarr, Clément Grenier et Mbaye Niang suspendus, de Benjamin André blessé et avec Hatem Ben Arfa sur le banc.

A l'inverse, on attendait une réaction monégasque, après seulement 2 points pris sur les quatre dernières journées.

Le scénario a été tout autre, les hommes de Leonardo Jardim se faisant surprendre deux fois en dix minutes par des Rennais euphoriques.

Plus jeune joueur titulaire de l'histoire du Stade Rennais, Eduardo Camavinga, 16 ans et 6 mois dans 9 jours, a crevé l'écran.

Plein d'insouciance et de sérieux, il a récupéré les deux ballons relayés avec inspiration par Romain Del Castillo qui ont permis à Adrien Hunou de se fendre d'un doublé (1-0, 3e et 2-0, 9e).

"On prend un but au bout de 3 minutes, sur la première action de l'adversaire, l'équipe est restée un peu en panique et a pris le deuxième. Après, petit à petit, elle a équilibré ses émotions, équilibré le jeu aussi", a expliqué Jardim.

Doublé de Falcao

Cueilli à froid, Monaco a montré un visage inquiétant pendant une heure, friable derrière et sans mouvement devant, frisant deux fois la correctionnelle.

L'attaquant colombien de Monaco Radamel Falcao auteur du doublé sur le terrain de Rennes, le 1er mai 2019
L'attaquant colombien de Monaco Radamel Falcao auteur du doublé sur le terrain de Rennes, le 1er mai 2019 ( DAMIEN MEYER / AFP )

La première lorsque Jean-Eudes Aholou aurait dû être exclu pour un deuxième carton jaune consécutif à un croche-pied volontaire sur Damien Da Silva (43e) et à la 51e quand Benjamin Bourigeaud a raté le but presque tout fait du 3-0 qui aurait scellé le sort de la partie.

"Il nous a manqué aussi d'avoir tué le match", a d'ailleurs regretté Julien Stephan, rappelant que Rennes "est bien placé pour savoir qu'à 0-2 c'est pas terminé", puisqu'ils ont connu ce scénario contre le PSG samedi.

A l'heure de jeu, Rennes commencé à lever le pied et, alors que les coups de pied arrêtés de Rony Lopes se faisaient de plus en plus menaçants, Falcao a rappelé en deux coups de griffes que le "Tigre" n'était pas mort.

Décevant jusque-là, avec notamment un ballon enlevé de la tête à Gelson Martins mieux placé (29e), ou un contrôle raté à sept mètres du but (33e), il a marqué de la tête (69e) et d'un superbe ciseau (75e) pour offrir un point précieux au club de la Principauté, toujours pas sauvé.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

OFFRE ASSURANCE VIE

BOURSE DIRECT HORIZON

Découvrez le nouveau contrat d'assurance vie de Bourse Direct

JUSQU'A 170 € DE PRIME OFFERTE*
OU 500 € OFFERTS* EN FRAIS DE COURTAGE

* SOUS CONDITIONS

Pour toute 1ère adhésion au contrat d’assurance vie Bourse Direct Horizon avant le 30 juin 2019 inclus, avec un versement initial investi à 20% minimum sur un (ou des) support(s) d'investissement en unités de compte non garantis en capital.

Je profite de l'offre

PRIMÉ MEILLEUR NOUVEAU CONTRAT D’ASSURANCE VIE

Ce contrat présente un risque de perte en capital.

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/05/2019

Très beau contrat pour Alstom...

Publié le 21/05/2019

  fahma, une filiale de RMV, passe commande à Alstom de la plus grande flotte de trains au monde alimentés par une pile à combustible   Un contrat d'environ…

Publié le 21/05/2019

Deinove a annoncé la nomination d’Anne Abriat-Hemmendinger comme membre du Conseil d’administration en remplacement de Michaël Carlos. Anne Abriat-Hemmendinger compte plus de 30 ans…

Publié le 21/05/2019

2 millions d'exemplaires vendus!

Publié le 21/05/2019

Poxel participera à plusieurs conférences au cours des prochaines semaines...