5 317.37 PTS
+0.15 %
5 334.5
+0.52 %
SBF 120 PTS
4 256.95
+0.13 %
DAX PTS
12 483.79
+0.18 %
Dowjones PTS
25 309.99
+1.39 %
6 896.60
+1.99 %
Nikkei PTS
21 892.78
+0.72 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ligue 1: Monaco garde le rythme de Paris

| AFP | 214 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant Keita Baldé (c) exulte  après avoir ouvert le score pour Monaco face à Bordeaux au Matmut Atlantique, le 28 octobre 2018
L'attaquant Keita Baldé (c) exulte après avoir ouvert le score pour Monaco face à Bordeaux au Matmut Atlantique, le 28 octobre 2018 ( NICOLAS TUCAT / AFP )

Monaco, bien que privé de son buteur colombien Radamel Falcao, a imité son rival parisien en allant s'imposer logiquement samedi sur le terrain de Bordeaux (2-0) à l'occasion de la 11e journée de L1.

Les Monégasques sont bel et bien repartis. Oublié leur dernier mois compliqué, ils empochent une quatrième victoire cette saison à l'extérieur, idéal en terme de confiance avant d'aller défier Besiktas dans quatre jours pour rester en vie en Ligue des Champions.

"L'équipe a fait un match juste", a résumé son entraîneur Leonardo Jardim, "un match très costaud" a renchéri son capitaine italien Andrea Raggi.

La naïveté des Girondins, coupables deux fois en huit minutes en deuxième période, les a bien aidés dans leur dessein du jour qui était de rester à quatre points du Paris SG, vainqueur vendredi de Nice (3-0), et d'attendre tranquillement les résultats de ses poursuivants.

Après cette défaite, on peut légitimement écrire que Bordeaux n'en fait plus partie. Cela fait quatre matches que les hommes de Jocelyn Gourvennec ne gagnent plus et la remontée de bretelles en début de semaine après leur décevante sortie au Havre contre Amiens (0-1) n'aura finalement pas porté ses fruits.

Dominés et pas loin de succomber d'entrée, les Girondins ont eu une belle réaction mais cela n'a pas suffi pour déstabiliser l'édifice visiteur. L'écart de classes ce samedi était prégnant.

"Au niveau du contenu, on a retrouvé une équipe, un collectif par rapport à la semaine dernière, a jugé Gourvennec. On a fait beaucoup d'efforts, on a retrouvé de l'intensité" mais cela n'a pas suffi.

Sans Falcao, déjà absent à Lyon (2-3) lors du dernier déplacement des hommes du Rocher, la pointe a été confiée à Keita Baldé. Peu en vue initialement, le Sénégalais a surgi avant l'heure de jeu pour convertir en but sa première occasion, ce qu'on lui demandait.

- Montée en puissance -

"Keita Baldé augmente son niveau de jour en jour, on peut l'utiliser en pointe ou sur un côté. C'est bien qu'il donne de la profondeur, c'est important pour la transition et les lignes de passes", a expliqué Jardim, satisfait.

Il a surtout libéré les siens dans ce match redevenu indécis par manque de réalisme initial. Car pour se rendre cette partie plus facile, l'ASM avait étouffé d'entrée des Bordelais pendant dix minutes avec un gros pressing offensif, se procurant quelques situations dangereuses.

La plus marquante est née d'un une-deux entre Fabinho et Jorge, suivie d'une frappe puissante du Brésilien repoussée d'une main très ferme par Costil (5).

Le portier girondin aura été très sûr dans ses interventions, au devant de Baldé sur une frappe de Tielemans (8) mais aussi sur une tête croisée de Glik trouvé sur un coup franc de Moutinho (31).

Les Monégasques ont aussi eu du répondant pour contrer un côté droit girondin reconstitué avec Youssouf Sabaly et Malcom, parfois brouillon, qui les a mis quand même parfois en difficulté. Mais Subasic a bien veillé, notamment sur une frappe enroulée de De Préville qu'il stoppait en deux temps (11).

Après la pause, la montée en puissance du champion de France s'est fait jour autour de leur de jeu. Nouveau pressing, avec Jorge à la manoeuvre pour un centre remis astucieusement de la tête par Moutinho vers Baldé qui marquait du gauche en pivot (0-1, 57).

Le côté gauche de Monaco prenait le match en main et Lemar, au prix d'un slalom ébouriffant allait doubler la mise d'une frappe du droit entre les jambes de Costil (65).

Monaco entrait alors en mode gestion pour bloquer l'entrant et percutant Mendy (79), ce dont se chargeait parfaitement Jemerson avec deux sauvetages sur sa ligne sur deux têtes de Lerager (74) et Kamano (79), confirmant la solidité du bloc monégasque.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/02/2018

      CASINO, GUICHARD-PERRACHON Société anonyme au capital de 169 825 403,88 EUR Siège social : 1, Cours Antoine Guichard 42000…

Publié le 23/02/2018

Eiffage, au travers de sa filiale Eiffage Énergie Systèmes, a conclu un accord en vue d’acquérir 51 % du groupe Kropman, basé à Nimègue, aux Pays-Bas, spécialisé dans les domaines multi…

Publié le 23/02/2018

AXA a annoncé avoir publié au Bulletin des annonces légales obligatoires les résolutions que le Conseil d'administration soumettra à la prochaine Assemblée générale annuelle des actionnaires,…

Publié le 23/02/2018

BLEECKER   Société Anonyme à Directoire et Conseil de Surveillance Au capital de 20.787.356,70 EUR 39, Avenue George V - PARIS (75008) 572 920 650 RCS PARIS       Paris, le 23…

Publié le 23/02/2018

Natixis soumettra au vote de ses actionnaires, le 23 mai, le versement d'un dividende ordinaire, payé en numéraire, de 0,37 euro par action, au titre de l'année fiscale 2017. Le dividende sera…

CONTENUS SPONSORISÉS