En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 580.38 PTS
+0.31 %
5 528.00
-
SBF 120 PTS
4 415.60
+0.30 %
DAX PTS
12 222.39
+0.57 %
Dowjones PTS
26 559.54
+0.42 %
7 689.72
+0.00 %
1.124
+0.13 %

Ligue 1: Marseille revient dans le jeu!

| AFP | 170 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant de Marseille Valère Germain (c) buteur lors de la victoire à domicile sur Nîmes 2-1 le 13 avril 2019
L'attaquant de Marseille Valère Germain (c) buteur lors de la victoire à domicile sur Nîmes 2-1 le 13 avril 2019 ( Christophe SIMON / AFP )

La Ligue des champions n'est pas encore fichue pour l'Olympique de Marseille, venu à bout de Nîmes (2-1) après une longue domination stérile, et revenu à cinq longueurs de Lyon, samedi pour la 32e journée de Ligue 1.

Merci les revenants! En une minute, l'OM a assommé les Crocos grâce à Valère Germain, passé par tous les statuts cette saison (72), puis Luiz Gustavo (73), titulaire pour la première fois depuis deux mois.

Germain a remplacé Mario Balotelli, qui a dû sortir blessé au bout d'une demi-heure. Une inquiétude dans la course au podium, avec près de la ligne d'arrivée la réception de l'OL, le 12 mai.

"Ce n'est pas du tout le moment de penser à la 36e journée, tempère Rudi Garcia, on s'est rapproché de Lyon, c'est la vérité du jour."

Mais "cette victoire donne de l'espoir", a admis Boubacar Kamara.

Autre revenant, Dimitri Payet a donné sur corner la balle de but à Germain, pour sa seulement quatrième titularisation en 2019.

Pourtant, l'OM a redouté un scénario à l'angevine quand Téji Savanier a réduit le score sur penalty (82), pour une faute de main de Boubacar Kamara.

"Le spectre d'Angers est un peu revenu, a admis Garcia, mais c'est humain".

Encore la VAR

Le SCO était revenu de 2-0 à 2-2 sur deux penalties, mais cette fois les hommes de Rudi Garcia ont tenu, malgré une grande trouille en fin de match.

Dans le temps additionnel, Bouna Sarr a failli coûter un penalty à son équipe, en prenant le ballon de la main dans la surface après un léger contact avec Denis Bouanga (90+2).

Cela aurait pu valoir penalty, mais Frank Schneider a choisi de siffler faute contre l'attaquant après visionnage.

"Je me suis fait chambrer dans le vestiaire", a raconté Sarr, soulagé.

Le milieu de terrain de Marseilel Luiz Gustavo buteur lors de la victoire à domicile 2-1 face à Nîmes le 13 avril 2019
Le milieu de terrain de Marseilel Luiz Gustavo buteur lors de la victoire à domicile 2-1 face à Nîmes le 13 avril 2019 ( Christophe SIMON / AFP )

C'était la première fois de l'après-midi que la VAR souriait à l'OM, privé de deux buts, un de Nemanja Radonjic (49) pour un hors-jeu, un autre plus discutable pour Florian Thauvin, qui semblait sur la même ligne que son défenseur (62).

Mais les Marseillais ont mérité leur victoire pour avoir nettement dominé le match, avant de trembler dans le final.

Le public, frondeur contre Garcia et son président, Jacques-Henri Eyraud, a enfin pu voir les premières minutes ensemble de Payet et Balotelli, mais le duo aura à peine dépassé la demi-heure de jeu.

L'Italien a dû sortir, touché entre la cuisse et le genou droit, remplacé par Germain (33).

Balotelli blessé

"Super Mario" avait déjà fait frémir d'inquiétude le stade Vélodrome une première fois en s'arrêtant deux minutes sur le bord de la touche (11). Il a repris le jeu, mais a dû finalement renoncer. Il est de toute façon suspendu pour le prochain match, à Guingamp, il faudra évaluer la gravité de sa blessure.

Avec l'Italien en pointe, Garcia avait ressorti son 4-2-3-1, le module le plus utilisé par son équipe depuis deux ans et demi.

Pourtant, malgré sa nette domination territoriale, Marseille a mis du temps à faire plier les Crocos.

En première période, ni Thauvin (14, 36) ni Nemanja Radonjic (22, 25) n'ont pu la concrétiser.

L'attaquant de Marseille Mario Balotelli lors de la victoire à domicile 2-1 face à Nîmes en 32e journée de L1 le 13 avril 2019
L'attaquant de Marseille Mario Balotelli lors de la victoire à domicile 2-1 face à Nîmes en 32e journée de L1 le 13 avril 2019 ( Christophe SIMON / AFP )

La meilleure occasion a été pour Luiz Gustavo, titulaire pour la première fois depuis le 2 février, une frappe contrée qui s'est échouée sur le poteau (41).

Les Nîmois ont joué les balles de contre à fond et ont riposté par une frappe lointaine de Denis Bouanga, boxée par Steve Mandanda (30).

Puis l'OM a enfin marqué des buts validés, le coup de tête décroisé de Germain sur corner de Payet, et la frappe en deux temps de Gustavo.

Idole du stade, souvent laissé sur le banc par Garcia, le Brésilien a exulté et toute l'équipe est venu fêter ce but libérateur avec lui. Il n'avait marqué qu'une fois, à Limassol (Chypre), cette saison.

Gustavo buteur, Payet passeur, l'OM a libéré ses cadres pour tenter l'exploit de rattraper Lyon. Et attend de savoir pour Balotelli. Le sprint est lancé.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/04/2019

Pour l'exercice 2018, Wedia affiche un chiffre d'affaires consolidé de 10,8 ME, en hausse de 16% par rapport à l'exercice 2017, soit 9,3 ME...

Publié le 18/04/2019

Les revenus locatifs de Carmila pour les 3 premiers mois de l'année 2019 s'élèvent à 89,2 millions d'euros, contre 82,1 millions d'euros en 2018 sur...

Publié le 18/04/2019

Implanet affiche pour l'exercice 2018 une perte nette de 5,55 ME, contre 6,61 ME un an auparavant...

Publié le 18/04/2019

L'assemblée générale des actionnaires de CNP Assurances qui s'est réunie le 18 avril 2019 à Paris a approuvé les comptes sociaux et consolidés de...

Publié le 18/04/2019

Accor a fait le point sur son activité du premier trimestre 2019. Ainsi, le groupe hôtelier a réalisé un chiffre d'affaires de 987 millions d’euros sur la période, en progression de 34,2% en…