En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 372.76 PTS
-0.47 %
5 368.50
-0.51 %
SBF 120 PTS
4 299.88
-0.48 %
DAX PTS
12 542.97
-0.15 %
Dowjones PTS
25 058.12
-0.03 %
7 350.23
+0.00 %
1.173
+0.06 %

Ligue 1: Lyon pousse Marseille du podium, et revoilà Nice

| AFP | 456 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant Mariano (g) auteur du second but pour Lyon face à Marseille, le 17 décembre 2017 à Décines-Charpieu
L'attaquant Mariano (g) auteur du second but pour Lyon face à Marseille, le 17 décembre 2017 à Décines-Charpieu ( JEFF PACHOUD / AFP )

Dans le choc dominical clôturant la 18e journée de Ligue 1, c'est Lyon qui a pris le meilleur sur Marseille (2-0) et la troisième marche du podium, alors que Nice a surgi à la 6e place.

. Lyon 3e, Marseille battu

Dans le trio d'égaux derrière le PSG, leader souverain et facile vainqueur samedi à Rennes (4-1), c'est donc l'OM qui a cédé du terrain en s'inclinant à Lyon. Marseille compte donc désormais trois longueurs de retard sur son bourreau du jour et Monaco (vainqueur 4-0 vendredi à Saint-Etienne).

L'OL s'est imposé sur un coup franc de Fekir qui a échappé des mains de Mandanda façon savonnette (6e), puis une tête rageuse de Mariano (51e), un succès bien payé dans un match équilibré, où le gardien rhodanien Lopes a brillé.

De quoi faire un bien fou aux Lyonnais, qui restaient sur trois défaites sur leurs cinq dernières rencontres toutes compétitions confondues. Et notamment à Joël Bats, qui vivait son dernier match en tant qu'entraîneur des gardiens de l'OL au bout de 17 ans.

De quoi porter un coup d'arrêt à la dynamique des Marseillais, défaits après douze matches de suite sans défaite en L1, et qui échouent pour la première fois de la saison à marquer dans un match de championnat.

Partie remise mercredi pour la dernière journée avant la trêve ? Il y aura au programme Monaco-Rennes, Toulouse-Lyon et Marseille-Troyes.

. Nice 6e, Bordeaux englué

Une quatrième victoire d'affilée, et revoilà donc le Gym aux avant-postes, à une belle 6e place. Qui l'eût cru juste avant cette série, quand Lyon était venu l'humilier 5-0 et l'enfoncer à la 18e place ?

Dimanche après-midi, un nouveau but de Balotelli a suffi (36e). L'avant-centre italien en est à 10 buts en L1 cette saison, mais sera suspendu pour le dernier match de l'année mercredi à Lille.

Nice qui rit, c'est Bordeaux qui pleure et n'en finit pas de se liquéfier, avec une série noire qui s'étire --6e revers d'affilée à l'extérieur, et une seule victoire sur ses 11 derniers matches de championnat--.

L'entraîneur girondin, qui a tenté un coup en titularisant Prior comme gardien à la place de Costil, est dans le dur, mais élude les questions sur son sort. "Moi, je suis dans mon match, dans mon métier. Je suis à la bagarre avec mon équipe et mon groupe. Le match prochain est vital". Ce sera la réception de Montpellier, mercredi prochain.

. Nantes 5e, Ranieri exclu

Nantes passera les fêtes à la 5e place, à l'issue d'une première phase rondement menée, mais +à l'italienne+, marquée par neuf victoires toutes conclues par un but d'écart, et jamais plus de deux inscrits par match.

L'attaquant de Nantes Emiliano Sala (d) est congratulé après avoir transformé un pénalty contre Angers à La Beaujoire, le 17 décembre 2017
L'attaquant de Nantes Emiliano Sala (d) est congratulé après avoir transformé un pénalty contre Angers à La Beaujoire, le 17 décembre 2017 ( JEAN-SEBASTIEN EVRARD / AFP )

Contre Angers (1-0), toujours coincé dans la zone rouge au 19e rang, Sala a transformé le penalty décisif à la 24e minute, et les Canaris ont su faire le dos rond dans la dernière demi-heure en jouant à dix contre onze, après l'exclusion de Bammou pour un second avertissement (65e).

Leur entraîneur aussi a été exclu, lorsqu'il a pris la tête du quatrième arbitre à pleines mains en début de seconde période. Expédié en tribunes, Claudio Ranieri est pourtant revenu quelquefois près du banc de touche pour parler à ses joueurs.

Le technicien italien a fait amende honorable: "La sanction était juste parce que j'ai touché le 4e arbitre pour montrer la faute que j'ai vu. Je voulais lui faire voir la faute, parce que l'adversaire avait mis la main et j'ai touché l'arbitre. Je suis désolé, je m'excuse".

Résultats de la 18e journée de la Ligue 1 de football:

vendredi

Saint-Etienne - Monaco 0 - 4

samedi

Rennes - Paris SG 1 - 4

Strasbourg - Toulouse 2 - 1

Caen - Guingamp 0 - 0

Dijon - Lille 3 - 0

Montpellier - Metz 1 - 3

Troyes - Amiens 1 - 0

dimanche

Nantes - Angers 1 - 0

Nice - Bordeaux 1 - 0

Lyon - Marseille 2 - 0

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

SEMAINE TRICOLORE

1000 € OFFERTS*
SUR VOS FRAIS DE COURTAGE

Valable pour toute 1ère ouverture de compte avant le 24 juillet 2018

CODE OFFRE : BLEUS18

Je profite de l'offre

* Voir conditions
N'oubliez pas pour profiter de l'offre, indiquez le code promo : BLEUS18 lors de votre ouverture de compte.

À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 23/07/2018

Les valeurs biotechnologiques devraient être entourées en bourse de Paris en ce début de semaine...

Publié le 23/07/2018

Nouvelle baisse du marché parisien en début de séance...

Publié le 23/07/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 23/07/2018

Worldline gagne plus de 3% à 52,80 euros, soutenu par la publication de résultats semestriels solides et le gain d'un contrat auprès de Commerzbank. La société française spécialisée dans les…

Publié le 23/07/2018

Actualité chargée pour la SSII...