En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 033.62 PTS
-0.70 %
5 072.00
+0.07 %
SBF 120 PTS
4 021.97
-0.81 %
DAX PTS
11 353.67
-0.52 %
Dowjones PTS
25 316.99
+0.94 %
6 897.59
+1.89 %
1.135
+0.34 %

Ligue 1: Lyon patauge, Monaco coule

| AFP | 125 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant de Lyon Memphis Depay (d) face au Bordelais Pablo, le 3 novembre 2018 à Décines-Charpieu
L'attaquant de Lyon Memphis Depay (d) face au Bordelais Pablo, le 3 novembre 2018 à Décines-Charpieu ( Alex MARTIN / AFP )

Ils jouent en Ligue des champions la semaine prochaine et il y a de quoi stresser: Lyon, qui menait, a concédé un nul angoissant contre Bordeaux (1-1), tandis que le Monaco de Thierry Henry a sombré à Reims (1-0) samedi en L1.

. "Catastrophique"

"Nous avons livré un match catastrophique. Nous ne jouons pas bien, on le voit bien. Nous menons 1-0 à la mi-temps, je ne sais pas comment et en seconde période avec la qualité que nous avons, nous avons perdu trop de ballons. Cela rend les choses difficiles. Il est difficile d'envisager gagner quand on fait cela. Nous n'étions pas là". C'est un constat clinique et c'est signé Rafael, défenseur de Lyon, coupable sur l'égalisation des Girondins.

Le bilan tiré par le coach Bruno Genesio n'est pas plus rassurant: "Il n'y a quasiment pas de satisfaction si ce n'est le bon retour de Nabil (Fekir, sorti de l'infirmerie et passeur décisif sur le but d'Houssem Aouar). Il est difficile de trouver quelque chose qui peut me plaire. Certainement, c'est le plus mauvais match depuis très longtemps. Il n'y a rien eu ni avec le ballon, ni sans le ballon. C'est miraculeux de s'en sortir avec un résultat nul".

Avec ce partage des points, l'OL (4e) a manqué l'occasion de prendre provisoirement la 3e place. Et a bien mal préparé son match crucial en Ligue des champions mercredi à domicile contre Hoffenheim.

Même si le président Jean-Michel Aulas n'a pas voulu accabler ses joueurs et a vu du positif. "Il faut tirer l'alarme par rapport à mercredi et éviter de jouer négativement, et ne pas altérer la confiance qui sera déterminante mercredi. Nous ne sommes pas sur le podium aujourd'hui, mais nous le serons probablement à la fin. Il faut tirer les enseignements".

Du côté de Bordeaux, c'était, sauf retournement de situation, le dernier match avant le passage sous pavillon américain -celui du fonds d'investissements GACP- mardi.

. Henry ne s'en sort pas

Thierry Henry -filmé en fin de match bras croisés de dépit- n'a donc toujours pas gagné un match depuis qu'il a pris les rênes de Monaco, en quatre matches toutes compétitions confondues (2 revers, 2 nuls). La chute à Reims fait mal, car sur l'action du but, l'ASM version "Titi" est désorganisée.

La situation comptable est catastrophique. Monaco est 19e, à égalité de points avec le dernier, Guingamp. Si l'EAG ne perd pas dimanche à Nantes, ce sont les Monégasques qui seront lanterne rouge... Et à Reims, on a même vu des supporters monégasques s'en prendre verbalement aux joueurs du Rocher au coup de sifflet final. C'est vraiment la crise !

Le moral du club de la Principauté est donc au plus bas alors que se profile mardi un match contre Bruges en Ligue des champions, qui ressemble fort à celui de la dernière chance.

Dans les autres matches, Sabri Lamouchi a ramené trois précieux points avec Rennes de son déplacement à Caen (2-1): un résultat bienvenu alors que son état major lui aurait fixé un ultimatum pour redresser la barre avant la trêve internationale, selon la presse...

Nice a fait le job contre Amiens (1-0), tout comme Nîmes, notamment avec un joli coup franc de Téji Savanier, à Dijon (4-0). Enfin, Strasbourg, 6e, a été rejoint au score par Toulouse (1-1).

Dimanche, la 12e journée s'achève avec Saint-Etienne - Angers et surtout un duel alléchant entre Montpellier et Marseille.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote

RETROUVEZ LES WEBINAIRES BOURSE DIRECT

Les Différents Types d'Ordres de Bourse
Mardi 20 novembre de 12h30 à 13h30

Tradez les indices mondiaux au travers des CFD
Mercredi 7 décembre de 12h30 à 13h30

CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/11/2018

  Information relative au nombre d'actions et de droits de vote prévue par l'article 223-16 du règlement général de l'Autorité des marchés…

Publié le 15/11/2018

                                                          GROUPE IRD   Société Anonyme au capital de 44 274 913,25…

Publié le 15/11/2018

Les perspectives sont favorables pour l'exercice 2018-2019...

Publié le 15/11/2018

Le flottant représente désormais près de 30% du capital social de Neoen...

Publié le 15/11/2018

Arrivée de Philippe Goupit en qualité d'administrateur indépendant et départ de Philippe Mendels-Flandre, Directeur des Opérations...