En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 778.39 PTS
+0.76 %
4 772.0
+0.79 %
SBF 120 PTS
3 799.68
+0.80 %
DAX PTS
10 719.33
+0.92 %
Dowjones PTS
24 423.26
+0.14 %
6 682.74
+0.00 %
1.138
+0.28 %

Ligue 1: Lille double Montpellier

| AFP | 98 | Aucun vote sur cette news
Le bonheur des Lillois vainqueur du choc de Ligue 1 contre Montpellier, le 4 décembre 2018 à La Mosson
Le bonheur des Lillois vainqueur du choc de Ligue 1 contre Montpellier, le 4 décembre 2018 à La Mosson ( PASCAL GUYOT / AFP )

Lille a repris la deuxième place à Montpellier en remportant (1-0) le sommet des outsiders européens à La Mosson mardi lors de la 16e journée de Ligue 1, grâce à un but précoce (6) de son buteur Nicolas Pépé.

Les Nordistes occupent provisoirement la place de dauphin de l'inaccessible Paris SG en attendant le rendez-vous mercredi de Lyon face à Rennes.

Montpellier, pour sa part, retombe à la 3e place sous la menace de l'OL, mais aussi de Marseille et Saint-Etienne qui se déplacent respectivement à Nantes et Bordeaux.

Les Dogues ont retrouvé du mordant. Freiné au cœur de l'automne dans leur élan initial, ils ont renoué avec la victoire pour la première fois depuis le 27 octobre et leur court succès devant Caen (1-0). Peu à l'aise jusque-là à l'extérieur, les Lillois y obtiennent une première victoire significative et cautionnent leur renouveau.

A l'inverse, l'équipe de Michel Der Zakarian, quelque peu fatiguée, ébrèche sa confiance au mauvais moment. Avant d'aller à Nantes et surtout de recevoir Lyon, pour un ultime sommet, elle manque son premier examen de passage face à un concurrent direct dans la course à l'Europe.

Montpellier, qui n'avait plus perdu à la Mosson depuis l'ouverture de la saison devant Dijon (1-2), connaît un vrai coup d'arrêt avec seulement quatre points pris lors des quatre ultimes journées.

Le changement tactique initié par Der Zakarian, rompant avec son habituel (5-3-2), n'a pas eu l'effet escompté. Au contraire, l'équipe héraultaise a certes eu la possession du ballon, mais a singulièrement manqué de présence dans les trente derniers mètres à l'image de son duo d'attaquants Delort-Laborde, peu en vue.

A l'inverse, l'international ivoirien Pépé était bien là pour frapper d'entrée. L'équipe nordiste a profité du temps d'adaptation montpelliérain à son nouvelle organisation (4-4-1-1) pour claquer un but dès la 6e minute. Suite à une accélération, l'ancien montpelliérain Jonathan Ikoné a déposé Ellyes Skhiri et centré au second poteau pour Pépé, qui a ouvert le score d'une reprise du plat du pied au ras du poteau. Un dixième but personnel logique, car il faisait suite à une frappe d'Ikoné sur le poteau (1) et à sa propre reprise sauvée sur la ligne par Lecomte (2)

Etourdi et bousculé pendant un quart d'heure, Montpellier a ensuite pris les choses en main mais a manqué de réalisme sur un tir du meneur Florent Mollet (14), une reprise du latéral Ruben Aguilar (16), un tir de Junior Sambia dans le petit filet (24) et une frappe croisée de Gaëtan Laborde (26).

Le MHSC a mis sous pression la défense du Losc après la pause, mais en éprouvant du mal à se créer de franches occasions malgré deux frappes de Laborde (65) et Aguilar (68), qui ont effleuré le poteau de Mike Maignan.

"Der Zak" a lançé deux attaquants, le géant serbe Petar Skuletic et le vétéran Souleymane Camara, dans le dernier quart d'heure, mais il n'a pas réussi le même coup de poker que trois jours plus tôt à Monaco. Dur retour sur terre.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 11/12/2018

L'accord inclut une licence exclusive mondiale et un partenariat de recherche

Publié le 11/12/2018

Avianca revoit ses ambitions à la baisse...

Publié le 11/12/2018

Novacyt, spécialiste du diagnostic clinique, a annoncé certaines décisions consécutives à la revue stratégique de la division opérationnelle NOVAprep...

Publié le 11/12/2018

A la suite de la déclaration du Président de la République, Arthur Sadoun, président du directoire de Publicis a décidé l'attribution d'une prime de 1 000 euros à tous les collaborateurs du…

Publié le 11/12/2018

Cellectis a nommé William (Bill) Monteith en qualité de Vice-président senior U.S. manufacturing. Cette nomination s’inscrit dans le projet de Cellectis d’établir des capacités de production…