En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 416.15 PTS
+0.68 %
5 414.0
+0.69 %
SBF 120 PTS
4 346.03
+0.64 %
DAX PTS
12 409.45
+0.63 %
Dowjones PTS
25 758.69
+0.35 %
7 371.42
+0.00 %
1.151
+0.22 %

Ligue 1: le PSG roule à l'économie avant le Real, Monaco passe la deuxième

| AFP | 481 | Aucun vote sur cette news
La star du PSG Neymar vient de marquer l'unique but du match à Toulouse, le 10 février 2018
La star du PSG Neymar vient de marquer l'unique but du match à Toulouse, le 10 février 2018 ( REMY GABALDA / AFP )

Le Paris SG n'a assuré que l'essentiel en s'imposant à Toulouse (1-0) avant le choc à Madrid mercredi contre le Real en Ligue des champions. Derrière le leader, Monaco s'est emparé de la 2e place, samedi lors de la 25e journée de L1.

. Le PSG avait la tête à Madrid

Il a fallu attendre la 68e minute et un but de Neymar - avec un ballon dévié par un adversaire - pour voir le PSG prendre enfin l'avantage sur le mal classé Toulouse. Ouf! L'essentiel est fait avant le Real Madrid en 8e de finale aller de la Ligue des champions. Mais évidemment, il faudra en montrer plus face à Cristiano Ronaldo à Santiago-Bernabeu.

"Ney" n'attendra sans doute pas l'heure de jeu pour se réveiller. "On a fait ce que l'on avait à faire même si on avait peut-être un peu la tête ailleurs aussi ce soir. Maintenant que le match de Toulouse est passé, on peut y penser (au Real) et on est très impatient d'y être. Mais il faut éviter de le jouer avant car cela pourrait nous jouer des tours", a commenté Adrien Rabiot.

Certes, certains Parisiens avaient peut-être la tête à Madrid. Mais d'autres n'avaient pas les jambes à Toulouse. Dani Alves s'est fait manger par Max-Alain Gradel. Et Unai Emery doit encore et toujours répondre à la question: qui sera sentinelle à Madrid?

Le milieu italien du PSG Marco Verratti au Stadium de Toulouse, le 10 février 2018
Le milieu italien du PSG Marco Verratti au Stadium de Toulouse, le 10 février 2018 ( PASCAL PAVANI / AFP )

Ce ne sera pas Thiago Motta: "trop tôt" pour ce joueur à peine remis, a clarifié le Basque. "C'est une décision qu'on prendra avec le staff et aussi en voyant comment sont les autres. J'ai confiance en Giovani (Lo Celso), en Adrien s'il joue sentinelle et c'est vrai aussi pour Lassana Diarra".

Mais pour "Lass", c'est mal parti: "Il est juste physiquement pour jouer 90 minutes, c'est pour ça qu'aujourd'hui, il a joué 60 minutes. Mais après on va décider s'il est prêt pour jouer au niveau dont l'équipe a besoin", a confié Emery.

. Monaco ne se fait pas prier

Le milieu belge de Monaco Youri Tielemans sur la pelouse d'Angers, le 10 février 2018
Le milieu belge de Monaco Youri Tielemans sur la pelouse d'Angers, le 10 février 2018 ( GUILLAUME SOUVANT / AFP )

Marseille savait vendredi soir qu'il avait laissé filer des points importants dans la course à la deuxième place avec son nul à Saint-Etienne (2-2). La sanction ne s'est pas faite attendre. Monaco a corrigé Angers (4-0) et s'empare seul de la 2e place que détenait l'OM. Stevan Jovetic a inscrit un doublé et Andrea Raggi a corsé une addition laissée sur la table par Ludovic Butelle, qui avait marqué contre son camp.

Lyon, qui reçoit Rennes dimanche, peut, avec une victoire, se rapprocher à un point de l'OM, qui va vraiment regretter sa contre-performance chez les Verts.

Nice a du caractère, mais ça n'a pas suffi. Mené 1 à 0 à Dijon, l'OGCN a mis 7 minutes seulement à revenir au score puis à passer devant par Pierre Lees-Melou et Alassane Plea. Mais Dijon a arraché la victoire (3-2) dans un final fou. Et selon beIN Sports, Mario Balotelli s'est plaint d'avoir été victime de cris racistes... Sale soirée pour les Aiglons.

Bordeaux continue son opération redressement (3-2 contre Amiens), tandis que Metz n'y arrive pas, battu à domicile par Montpellier (1-0), qui est 5e en attendant le match de Nantes dimanche. Guingamp et Caen n'ont pu se départager (0-0).

Outre le match de Lyon, la 25e journée se poursuit dimanche avec Strasbourg-Troyes et Nantes-Lille. Mais tout le monde attend Real-PSG mercredi.

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 21/08/2018

Le groupe recevra 11,6 M$ à titre de réparation

Publié le 21/08/2018

Renault (-0,33% à 72,56 euros) accuse le plus lourd repli du CAC 40, dans le sillage d’une note de Berenberg. Ainsi, l’analyste a réduit son objectif de cours de 82 à 76 euros sur le titre…

Publié le 21/08/2018

BHP Billiton (-1,03% à 1628,20 pence) affiche la plus forte baisse de l’indice FTSE 100, la première compagnie minière mondiale ayant présenté des résultats annuels un peu courts et des…

Publié le 21/08/2018

Le titre reste coiffé par sa moyenne mobile à 20 jours actuellement à 106 euros. Le RSI rebondit de sa zone de survente mais reste sous les 50%. Un retour de la pression vendeuse est privilégiée…

Publié le 21/08/2018

Ramsay Générale de Santé, leader de l'hospitalisation privée en France avec 121 établissements de santé répartis dans l'Hexagone, annonce...