5 336.14 PTS
-0.39 %
5 338.0
-0.36 %
SBF 120 PTS
4 256.27
-0.42 %
DAX PTS
13 042.27
-0.20 %
Dowjones PTS
24 508.66
-0.31 %
6 389.91
+0.00 %
Nikkei PTS
22 553.22
-0.62 %
Suivez-nous sur Facebook
Suivez-nous sur Google +
Suivez-nous sur Twitter
Suivez-nous sur Youtube

Ligue 1: le PSG vient à bout de Lyon

| AFP | 297 | Aucun vote sur cette news
Le PSG a dominé l'OL dans le choc au sommet de Ligue 1 disputé au Parc des Princes, le 17 septembre 2017
Le PSG a dominé l'OL dans le choc au sommet de Ligue 1 disputé au Parc des Princes, le 17 septembre 2017 ( CHRISTOPHE SIMON / AFP )

Les deux buts dans le dernier quart d'heure: le Paris SG a peiné mais a vaincu Lyon (2-0), avec deux buts lyonnais contre leur camp provoqués par Cavani et Mbappé, qui jouait son tout premier match au Parc des Princes.

Talonné par Monaco (3-0 contre Strasbourg samedi), le club de la capitale a repris ses trois points d'avance en tête du classement de L1 et poursuivi son carton plein, avec désormais huit victoires en huit matches au compteur, toutes compétitions confondues.

L'OL, qui s'incline pour la première fois de la saison, est 5e, à huit longueurs.

"Je ne pense pas qu'un club en France puisse concurrencer le Paris SG pour le titre. Mais sur un match, éventuellement oui", avait dit Bruno Genesio. Et même pendant près de 75 minutes, car tout s'est joué sur la fin.

Cavani n'a pas marqué, et c'est pourtant lui qui a fait pencher la balance, en reprenant de l'extérieur du pied un centre de l'entrant Lo Celso, une balle déviée par Marcelo et attribuée au défenseur lyonnais contre son camp (75e).

Cinq minutes plus tard, sur un penalty obtenu par Mbappé, Cavani voyait sa frappe déviée sur la barre par Lopes, qui s'emparait ensuite du ballon (80e).

- 'MCN' muette -

Comme à Glasgow contre le Celtic, mardi en Ligue des champions (5-0), Neymar s'est approché du point de penalty au moment où Cavani y plaçait son ballon. Quelques paroles échangées entre eux, puis le Brésilien s'en est écarté, allant jusqu'à Thiago Silva qui lui a glissé quelques mots et un geste d'affection.

Puis "Ney" lançait Mbappé, et le jeune prodige était aidé par Morel qui marquait contre son camp, comme son coéquipier de la charnière centrale lyonnaise, décidément malheureuse malgré une belle partie dans l'ensemble (87e). Mbappé, lui, n'aura pu inscrire un but pour sa première au Parc.

Neymar Jr, Kylian Mbappé et Edinson Cavani à la fête après le premier but de Paris contre Lyon au Parc des Princes, le 17 septembre 2017
Neymar Jr, Kylian Mbappé et Edinson Cavani à la fête après le premier but de Paris contre Lyon au Parc des Princes, le 17 septembre 2017 ( ALAIN JOCARD / AFP )

Il s'agissait du coup aussi de la première de la "MCN" (Mbappé-Cavani-Neymar) dans le stade du PSG. Et après s'être régalé à Metz en L1 (5-1) puis chez le Celtic, le trio qui pèse 466 millions d'euros a davantage peiné, restant donc statistiquement muet.

Pourtant, la maîtrise du jeu était clairement parisienne, mais vierge en occasion vraiment nette. Il a fallu attendre la 44e minute pour voir le premier tir cadré du PSG, de la part de Neymar, lancé par Mbappé, mais sur Lopes...

Neymar a proposé des grigris sur son aile, quelques perforations axiales, un bon centre pour Thiago Silva qui tirait au-dessus (12e), mais a globalement déçu.

Et, chargé par Fekir, il a donné un coup de pied d'énervement au capitaine de l'OL. L'arbitre l'a morigéné avant de lui accorder le coup franc (22e). Le Brésilien, bénéficiant d'une autre faute du Français à la limite de la surface lyonnaise, a fait briller Lopes sur son coup franc (56e).

- Belle rentrée de Lo Celso -

Cavani, lui, n'a guère été servi. Hormis l'action du premier but, il a juste placé une tête trop croisée (43e), et c'est à peu près tout. Mbappé, toujours ébouriffant de talent, a aussi perdu plus de balles qu'à l'accoutumée.

Draxler, titularisé en meneur de jeu en profitant des blessures de Di Maria et Pastore et de la suspension de Verratti, s'est cherché un rôle sur le terrain.

Il a démarré discrètement, souvent gêné par les entrées dans l'axe de Mbappé et Neymar, puis a touché plus de ballons, mais sans parvenir à créer. Et c'est son remplaçant, Lo Celso, qui a amené l'ouverture du score.

Mais le Parisien qui n'a pas soigné sa cote d'amour, c'est Kurzawa, sorti sous les sifflets (73e)...

Lyon laborieux jeudi en Europa League (1-1 chez les Chypriotes de l'Apollon Limassol), a montré un beau visage de résistance. Même s'ils se sont peu montrés menaçants, malgré les efforts de Fekir et les promesses affichées par l'arrière gauche Mendy et le milieu Nbombélé pour sa première titularisation. C'est d'ailleurs ce dernier qui a offert aux siens leur meilleure occasion, d'un missile sur la barre (67e), alors qu'il venait de demander son changement.

 ■

Copyright © 2017 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 15/12/2017

Akuo Energy vient de confier à Spie Sud-Ouest l'installation d'une centrale solaire photovoltaïque au sol de 11,9 mégawatts crête (MWc) sur la commune du Bousquet d'Orb (Hérault). Une nouvelle…

Publié le 15/12/2017

L'accord pourrait être signé d'ici la fin de l'année...

Publié le 15/12/2017

PSA vient d'annoncer qu'une nouvelle organisation de ses achats, commune avec Opel, sera opérationnelle à partir de janvier 2018. L'objectif est d’accroître l’efficience et la puissance…

Publié le 15/12/2017

Les essais avaient été suspendus après le décès d'un patient...

Publié le 15/12/2017

Sanofi Genzyme et Alnylam annoncent à l'instant que la Food and Drug Administration (FDA) américaine a levé la suspension des études cliniques consacrées au fitusiran parmi lesquelles figurent…

CONTENUS SPONSORISÉS