En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.
  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
5 636.25 PTS
-0.65 %
5 636.50
+0.06 %
SBF 120 PTS
4 447.36
-0.59 %
DAX PTS
12 633.60
-
Dow Jones PTS
26 770.20
-0.95 %
7 868.49
+0. %
1.116
-0.11 %

Ligue 1: Coup de frein et de rouge pour Marseille

| AFP | 264 | Aucun vote sur cette news
Le milieu de Montpellier Florent Mollet (g) et le défenseur de Marseille Jordan Amavi le 21 septembre 2019 à Marseille
Le milieu de Montpellier Florent Mollet (g) et le défenseur de Marseille Jordan Amavi le 21 septembre 2019 à Marseille ( SYLVAIN THOMAS / AFP )

L'Olympique de Marseille a manqué l'occasion de prendre la tête de la Ligue 1 en étant tenu en échec à domicile par Montpellier (1-1), samedi, et a surtout perdu Boubacar Kamara et Dimitri Payet, exclus en fin de match.

L'OM n'aura pas le vertige des hauteurs. Il échoue à une longueur du Paris SG, leader attendu à Lyon dimanche (21h00) pour le choc de la 6e journée.

L'opération n'est déjà pas terrible, après trois victoires de rang, mais les cartons rouges coup sur coup de Kamara et Payet la gâtent vraiment.

"Bouba" a été exclu en même temps que le Montpelliérain Jordan Ferri pour une altercation (90+2), puis "Dim" pour avoir eu, semble-t-il, des mots avec l'arbitre Amaury Delerue (90+3).

"Il faut mieux se maîtriser, a regretté le capitaine Steve Mandanda, on va toucher du doigt la justesse de l'effectif..."

Payet va manquer le déplacement à Dijon, mardi, pour lequel Kamara était déjà suspendu. Son partenaire en charnière, Alvaro Gonzalez, s'est blessé en tout début de match et sera lui aussi absent.

Le milieu de Marseille Dimitri Payet contre Montpellier, le 21 septembre 2019 à Marseille
Le milieu de Marseille Dimitri Payet contre Montpellier, le 21 septembre 2019 à Marseille ( SYLVAIN THOMAS / AFP )

André Villas-Boas va devoir innover en charnière centrale en Bourgogne, avec Duje Caleta-Car, entré à la place de l'Espagnol, et peut-être Hiroki Sakai, s'il est remis de sa blessure au mollet gauche, voire le jeune Lucas Perrin.

Avant cette fin de match houleuse, l'OM a longtemps buté contre le hérisson montpelliérain, aussi bien organisé que le redoutait Villas-Boas.

Plombé par un but contre son camp de Bouna Sarr (17 csc), Marseille a longtemps couru après le score avant d'égaliser par Valère Germain (74), sauvant un point.

Alvaro blessé

Le milieu guinéen de Marseille Bouna Sarr (g) vient de tromper son propre gardien Steve Mandanda le 21 septembre 2019 à Marseille
Le milieu guinéen de Marseille Bouna Sarr (g) vient de tromper son propre gardien Steve Mandanda le 21 septembre 2019 à Marseille ( SYLVAIN THOMAS / AFP )

Les Montpelliérains sont passés à côté de l'exploit, mais ils ont confirmé qu'ils restaient très difficiles à jouer, une semaine après leur belle victoire contre Nice (2-1).

Ils peuvent regretter les deux buts refusés à Andy Delort pour hors-jeu (11, 52), mais ils ont quand même beaucoup subi.

Faisant fi de la lourde pluie douchant le Vélodrome, l'OM a crépité dès l'entame et aurait pu marquer par Maxime Lopez (3) ou Valère Germain (8) sans les interventions de Geronimo Rulli, le gardien argentin de Montpellier.

Mais après une première alerte, un but refusé par la vidéo à Andy Delort, hors-jeu d'un genou (11), le réalisme de La Paillade a puni l'OM. Bouna Sarr a propulsé dans son but un centre puissant de Florent Mollet, qui venait de chiper le ballon à un Jordan Amavi trop passif (18).

L'attaquant de Marseille Valère Germain (g) à la lutte avec le défenseur de Montpellier Nicolas Cozza, le 21 septembre 2019 à Marseille
L'attaquant de Marseille Valère Germain (g) à la lutte avec le défenseur de Montpellier Nicolas Cozza, le 21 septembre 2019 à Marseille ( SYLVAIN THOMAS / AFP )

Le match avait déjà bien mal commencé pour Marseille, qui avait perdu Alvaro dès la 8e minute, touché à une cuisse.

Les Phocéens étaient par ailleurs privés d'Hiroki Sakai, encore relayé par Bouna Sarr au poste d'arrière-droit.

Mené au score, l'OM s'est longtemps époumoné dans un jeu de possession stérile, à trop faire tourner le ballon sans prendre sa chance, même aux abords du but de Rulli. Il semblait pris dans la nasse des Montpelliérains, si à l'aise en contres.

Au bout de l'un d'eux, Delort est encore allé battre Mandanda, mais il était cette fois plus nettement hors-jeu (52).

L'OM n'a jamais été très menaçant. Bouna Sarr ratait ses centres, Dimitri Payet tergiversait trop et Maxime Lopez manquait de précision. Morgan Sanson, le plus saignant pendant une heure, a fini par baisser de pied.

Le match Marseille-Montpellier se termine dans la confusion, le 21 septembre 2019 à Marseille
Le match Marseille-Montpellier se termine dans la confusion, le 21 septembre 2019 à Marseille ( SYLVAIN THOMAS / AFP )

Mais l'ouverture est venue de son remplaçant, Nemanja Radonjic, entré à la 67e minute. Décalé par Payet, qui a eu raison cette fois de temporiser, le Serbe a vu son centre contré propulsé dans le but par Valère Germain (74).

L'OM a encore poussé, mais Rulli est resté intraitable, comme sur cette frappe de Payet (81). Puis en fin de match les Marseillais ont perdu la tête, doublement.

 ■

Copyright © 2019 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 18/10/2019

Clasquin, spécialiste de l'ingénierie en transport aérien et maritime et en logistique overseas, annonce l'intégration à compter du 1er octobre 2019...

Publié le 18/10/2019

Le chiffre d'affaires de Pharmasimple ressort à 14,3 millions d'euros en forte hausse de 64,4% par rapport à la même période de l'année dernière...

Publié le 18/10/2019

L'agence fédérale de l'aviation (FAA) américaine a accusé vendredi Boeing de lui avoir caché des documents importants liés à la certification du 737 MAX. Le titre Boeing chute à Wall Steet…

Publié le 18/10/2019

L'Assemblée Générale Extraordinaire de Dalet qui devait se tenir le 23 octobre 2019 à 14 heures a été reportée pour des raisons techniques...

Publié le 18/10/2019

Pharmasimple a récolté sur ce début d’année 2019 les premiers fruits de son plan de transformation entamée l’année dernière. Au premier semestre 2019, le chiffre d’affaires ressort ainsi…