En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies pour réaliser des statistiques d'audience et vous proposer des services ou publicités adaptés à vos centres d'intérêt.  En savoir plus  J'accepte

  Votre navigateur (${ userBrowser.name + ' ' + userBrowser.version }) est obsolète. Pour améliorer la sécurité et la navigation sur notre site, prenez le temps de mettre à jour votre navigateur.      
4 784.37 PTS
+0.64 %
4 784.0
+0.64 %
SBF 120 PTS
3 798.07
+0.57 %
DAX PTS
10 803.98
+0.59 %
Dowjones PTS
23 675.64
+0.35 %
6 491.52
+0.00 %
1.140
+0.28 %

Ligue 1: Bordeaux se saborde devant Strasbourg

| AFP | 309 | Aucun vote sur cette news
L'attaquant Stéphane Bahoken (c) auteur du 1er but pour Strasbourg face à Bordeaux, le 8 novembre 2017 à Bordeaux
L'attaquant Stéphane Bahoken (c) auteur du 1er but pour Strasbourg face à Bordeaux, le 8 novembre 2017 à Bordeaux ( NICOLAS TUCAT / AFP )

Bordeaux, d'une pauvreté inquiétante sans son étoile Malcom, a sombré dans les grandes largeurs devant Strasbourg, promu pétillant sur la lancée de son exploit contre Paris (0-3), vendredi soir, en ouverture de la 17e journée de L1.

"Match parfait, pas forcément, il est plutôt réussi. Venir gagner 3-0 à Bordeaux, ce n'est pas anodin", a réagi Thierry Laurey, l'entraîneur du Racing.

Ce devait être le match de Noël, il s'est transformé en enfer pour les hommes de Gourvennec. Sur un rythme de relégable depuis le début de l'automne, on ne voit pas à deux journées de la fin ce qui pourrait inverser leur dangereuse spirale.

On peut même se demander si le succès obtenu il y a dix jours sur Saint-Étienne (3-0) n'était pas un accident de parcours dans leur lente agonie.

Les prochaines heures, les prochains jours pourraient être chauds du côté du Haillan d'autant que le divorce est bel et bien consommé avec les Ultramarines, leurs fidèles supporteurs qui les ont lâchés à 2-0 pour les Alsaciens, en scandant des "On veut une équipe", des "Gourvennec démission" avant de déserter à la pause le bas de leur virage sud.

Méconnaissables, sans ressort ni imagination, ils ont été dépassés dans tous les secteurs par un Racing où tout baigne depuis une semaine. Les héros de la Meinau n'étaient pas fatigués ou alors cela ne s'est pas vu tant leur emprise était prégnante sur une partie durant laquelle tout leur a souri.

- Otavio, le symbole -

Avec désormais 21 points dans la besace, ils ont fait la moitié du chemin pour se maintenir qu'ils devraient atteindre sans souci avec des individualités telles que Da Costa, Aholou et surtout Terrier, auteur d'un troisième but exceptionnel.

Qui dit match de Noël, dit cadeaux et Bordeaux en a offert quelques uns, notamment Otavio. On jouait même pas depuis deux minutes que sur un contrôle raté du Brésilien, Terrier récupérait et servait Bahoken qui, après avoir éliminé Jovanovic d'un grand pont, s'en allait tromper Costil d'une frappe croisée (0-1).

Pas de quoi rassurer des hôtes orphelins de Malcom, fragiles au coup d'envoi, fébriles par la suite, notamment Otavio qui perdait totalement pied entre agressivité mal contrôlée, mauvais choix, symbole du Bordeaux du jour. Pas loin de récolter un deuxième carton jaune, sa sortie avant la pause était vécue comme un soulagement.

Sauf que son remplaçant Sankharé se signalait d'entrée par un mauvais geste donnant un coup-franc idéal à tirer pour un gaucher. Le préposé Lienard se chargeait de la sentence et nettoyait la lucarne de Costil (38).

On attendait une révolte girondine, elle aurait pu prendre corps juste après mais Mendy manqua sa reprise seul face au but sur un service de De Préville.

Après la pause, sans soutien populaire, les Girondins ont bien tenté de revenir mais le désordre régnait dans leur animation, tout le contraire de Strasbourg qui manquait par deux fois d'alourdir la note par Terrier (49) puis Bahoken (52).

Le milieu Martin Terrier (g) auteur du 3e but de Strasbourg face à Bordeaux, le 8 décembre 2017 à Bordeaux
Le milieu Martin Terrier (g) auteur du 3e but de Strasbourg face à Bordeaux, le 8 décembre 2017 à Bordeaux ( NICOLAS TUCAT / AFP )

C'est finalement, Terrier, l'international espoir en feu qui allait mettre tout le monde d'accord au prix d'un rush de 70 mètres où sa vitesse élimina toute l'arrière garde locale et son sang-froid se joua de Costil impuissant (0-3, 64).

Résultats de la 17e journée de la Ligue 1 de football:

vendredi

Bordeaux - Strasbourg 0 - 3

Buts

Strasbourg: Bahoken (2), Liénard (38), Terrier (64)

samedi

(17h00) Paris SG - Lille

(20h00) Toulouse - Caen

Monaco - Troyes

Metz - Rennes

Angers - Montpellier

Guingamp - Dijon

dimanche

(15h00) Amiens - Lyon

(17h00) Nantes - Nice

(21h00) Marseille - Saint-Etienne

 ■

Copyright © 2018 AFP. Tous droits de reproduction et de représentation réservés.

Toutes les informations reproduites dans cette rubrique (dépêches, photos, logos) sont protégées par des droits de propriété intellectuelle détenus par l'AFP. Par conséquent, aucune de ces informations ne peut être reproduite, modifiée, transmise, rediffusée, traduite, vendue, exploitée commercialement ou utilisée de quelque manière que ce soit sans l'accord préalable écrit de l'AFP. l'AFP ne pourra être tenue pour responsable des délais, erreurs, omissions, qui ne peuvent être exclus ni des conséquences des actions ou transactions effectuées sur la base de ces informations.

Votez pour cet article
0 avis
Note moyenne : 0
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
  • 0 vote
CONTENUS SPONSORISÉS
À LIRE AUSSI SUR BOURSE DIRECT
Publié le 19/12/2018

Le vaccin Dengvaxia® est approuvé en Europe pour la prévention de la dengue   Paris, France - Le 19 décembre 2018 - La Commission européenne a délivré une…

Publié le 19/12/2018

Plus forte baisse du SBF 120, Natixis perd 6,87% à 4,147 euros au lendemain d’un profit warning, dont l’impact a été amorti par la confirmation du versement d’un dividende exceptionnel de 1,5…

Publié le 19/12/2018

Résultats trimestriels...

Publié le 19/12/2018

Alors que le constructeur français a dernièrement demandé à son partenaire la tenue d'une assemblée générale extraordinaire des actionnaires afin de discuter de la gouvernance et d'autres…

Publié le 19/12/2018

D'un point de vue graphique, le titre est orienté à la hausse, soutenu par une oblique haussière depuis la mi-octobre. Du côté des indicateurs techniques, les moyennes mobiles à 20 et 50…